ideal-investisseur.fr  

Gestion locative : Comment rédiger soi-même ses états des lieux

Publié le 18-09-2017 14:27 - Mise à jour le 29-03-2018 14:17 -
Rubrique : pratique - Crédit photo : (c)Fotolia

Article noté  0/5 ( avis)    
Evaluez cet article  


Il peut être intéressant financièrement de gérer soi-même tout ou partie du suivi de sa location. On peut par exemple décider de se charger, avec le locataire, de la rédaction des états des lieux d’entrée et de sortie. Mais comment savoir si un état des lieux réalisé sans prestataire est conforme ? Nous sommes là pour vous guider dans votre démarche.

À quoi sert l’état des lieux ?

L’état des lieux est un document central lors de la mise en location d’un bien immobilier. Il rend compte de la tenue du logement par son occupant.
À l’arrivée du nouveau locataire, ce dernier aura tout intérêt à bien prêter attention aux particularités du logement et à l’état des équipements pour ne négliger aucun défaut qui pourrait lui être reproché plus tard.
De même, lors de l’état des lieux de sortie, le propriétaire se doit d’ouvrir l’oeil s’il ne veut pas avoir à payer plus tard des travaux dus à une dégradation du locataire.

En somme, l’état des lieux concentre certaines tensions c’est pourquoi beaucoup de propriétaires souhaitent le réaliser eux-mêmes pour engager sereinement la relation avec leur locataire. En mettant en place une relation de confiance entre vous et votre locataire, il vous sera plus simple ensuite de discuter avec lui et d’éviter les désaccords

Que contient l’état des lieux ?

La loi Alur entrée en vigueur en Juin 2016 a amené un grand coup de frais dans le monde de la location de biens immobiliers. Au-delà de l’encadrement des loyers, ou de la définition de zones tendues, elle a également donné lieu à de nouvelles normes entourant la rédaction des états des lieux.

Il est impératif de bien rédiger son état des lieux sous peine de nullité du document. Que ce soit pour l’entrée ou pour la sortie il doit contenir entre autres:
- La nature de l’état des lieux (entrée ou sortie)
- La date,
- L’adresse du logement,
- Les adresses et numéros des deux parties,
- Une description des clés et de leur utilité,
- Les relevés de compteurs,
- Une description détaillée de chaque pièce.

Il est important que les états des lieux d’entrées et de sorties soient clairement comparables et que lesdits documents soient remis en mains propres au locataire.

Pour être sûr de ne rien omettre, vous pouvez télécharger en ligne et imprimer un modèle gratuit d’état des lieux au format pdf.