Quel emplacement choisir pour acheter un immeuble ?

Publié le 03-05-2014 -
Rubrique : ACHETER - Crédit photo : (c)Fotolia

Article noté  4.5/5 (4 avis)    
Evaluez cet article  

 

Comme toujours en investissement, l'emplacement est primordial. Le mieux pour acquérir un immeuble en bloc est de favoriser les zones urbanisées où la demande locative est la plus forte : centre-ville, proximité des transports, des commerces et des centres d’intérêts.
Reste à sélectionner la ville dans laquelle vous allez vous porter acquéreur.

Paris plutôt réservé aux professionnels

Que l'on achète un immeuble de bureaux, de logements, ou un hôtel, le marché parisien reste cher. Les immeubles d'une quinzaine de lots se vendent à des prix dépassant souvent les 3 millions d’euros, ce qui exclut l'immense majorité des particuliers, les autres subissant la concurrence des professionnels de l'immobilier : marchands de biens, institutionnels... Leur présence rend les négociations avec les propriétaires encore plus difficiles puisqu'ils disposent de forts arguments : pas de condition suspensive de financement, fonds propres conséquents...
Les prix étant élevés du fait de cette demande toujours présente, l'intérêt d'un tel placement devient discutable : rentabilité autour de 3% pour un immeuble de logements (qui nécessitera souvent des travaux), et fort risque locatif pour les immeubles de bureaux.

De bonnes affaires en banlieue parisienne

L'Ile de France reste également assez chère. Néanmoins les affaires peuvent être meilleures qu’à Paris intra-muros, notamment dans le centre des villes de deuxième couronne.
Certaines villes de proche banlieue possèdent un potentiel conséquent, des quartiers sont en pleine mutation. C’est le cas notamment de la Seine-Saint-Denis qui, desservies par le métro, voit sa cote s’élever et la physionomie de certaines zones changer d’année en année. Un pari à prendre pour les investisseurs qui visent une plus-value à terme.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

La Province, siège des meilleures affaires

La plupart des bonnes affaires restent en Province. Le centre des principales villes françaises reste abordable (Lille, Nantes, Lyon…) et le risque locatif est raisonnable pour un potentiel qui n’est plus à démontrer.
Les meilleurs rendements sont trouvés dans les villes secondaires. Dès lors que l’on s’éloignent des centres régionaux, les taux de rentabilité grimpent très vite pour atteindre 10% voire 12% pour des immeubles de logements loués (Roubaix, Tourcoing…). Cependant il est préférable de garder à l’esprit qu’une rentabilité forte signifie également un risque plus fort. Ainsi, avant de vous lancer, certains éléments restent à vérifier et valider. Pour aller plus loin sur ce point, consultez notre article Acheter un immeuble loué ou à rénover : les précautions à prendre.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Investir avec moins de 100 000€ dans un logement meublé
- La bulle immobilière existe-t-elle réellement ?
- Evitez les erreurs lors d'achat immobilier entre particuliers
- Etudiants : faut-il louer le logement de votre enfant ou investir ?
- Astuces et conseils pour bien constituer son dossier de location
- Investissement immobilier : quelles nouveautés pour 2017 ?