ideal investisseur
ideal-investisseur.fr  

Arnaques : l'AMF et l'ACPR alertent sur les risques du FOREX sur Internet

Publié le 22-06-2018 11:35 - Mise à jour le 22-06-2018 11:58 -
Rubrique : vigilance - Crédit photo : (c)Shutterstock

Article noté  5/5 (2 avis)    
Evaluez cet article  


Dans un communiqué, les autorités alertent une nouvelle fois les particuliers sur les dangers de l'investissement sur le marché des devises (FOREX). La liste noire des sites Internet non autorisés et potentiellement dangereux est une nouvelle fois mise à jour.

Investir sur le Forex est risqué

Pour rappel, le Forex (pour Foreign Exchange) est le marché des changes, sur lequel les monnaies comme l'Euro ou le Dollar s'achètent et se revendent. Ce marché mondial est le second le plus actif après celui des taux d'intérêts. C'est un marché non régulé, c’est-à-dire que les prix sont fixés directement par les banques et soumis à une variation permanente. Les activités de trading sont donc nombreuses, et souvent spéculatives.

A grand renfort de publicité sur le web, la simplicité apparente du Forex attire de nombreux particuliers qui souhaitent investir en bourse. Débuter en trading sur Internet peut en effet s'avérer séduisant, notamment lorsque des sites promettent des gains rapides et faciles. Le problème, c'est que gagner de l'argent facilement n'existe pas, même (et surtout) sur Internet.


De nombreux sites ventant le FOREX sont sources d'arnaques

D'une part, placer sur les marchés financiers expose quoi qu'il arrive au risque de perdre intégralement le capital investi. En 2017, 19 particuliers avaient d'ailleurs saisi la justice contre des courtiers suite à de lourdes pertes liées à la spéculation sur le Franc Suisse.

Mais le propre d'Internet est aussi de permettre à des escrocs de créer rapidement des plateformes et d'attirer les particuliers en promettent d'obtenir un rendement rapide et élevé. Des sites proposant d'investir dans des options binaires (instruments qui permettent de spéculer sur de très courtes durées allant jusqu'à la minute) et sur le Forex sont régulièrement épinglés pour exercer sans détenir les autorisations nécessaires, et nombreux sont les particuliers à avoir perdu leurs économies en tentant de spéculer sur les devises par l'intermédiaire de plateformes douteuses.

Vérifier que les sites sont autorisés avant d'investir

Dans des communiqués réguliers, l'Autorité des Marchés Financiers (le "gendarme de la bourse") et l'ACPR (l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution adossé à la Banque de France) alertent le public sur les risques de se laisser tenter par des messages publicitaires pleins de promesses qui renvoient vers les options binaires et le Forex sur des sites non autorisés.

Ainsi les autorités mettent régulièrement à jour une liste noire, et invitent les particuliers qui souhaiterait investir sur ces marchés à s'assurer que les intermédiaires sont bien autorisés à exercer cette activité en France sur le site regafi.fr.

Investir sur une plateforme autorisée de protège pas contre le risque de perdre son capital, mais elle éloigne le risque de laisser ses économies entre les mains d'escrocs qui garderont pour eux-même les sommes investies au lieu de les placer sur les marchés financiers.



Dans quoi investir
en 2018 ?





Rechercher un article

Entrepreneur Venture lance son 6ème fonds obligataire avec le FCPR Entrepreneurs et Rendement n°3


Primonial confirme l'acquisition de la participation de UFF banque dans Primonial REIM


Moral positif pour les professionnels de l'immobilier


Royalties : un investissement novateur