Boursedescredits, le service financier en ligne

Publié le 07-09-2015 -
Rubrique : FINANCEMENT - ASSURANCE - Crédit photo : (c)Boursedescredits

Article noté  4.3/5 (3 avis)    
Evaluez cet article  

 

L’entreprise est très vite devenue la référence des indépendants sur le courtage en regroupement de crédits en moins de trois ans. Découvrez dans cette interview les principes de bases qui ont contribué à son succès avec les propos de Mr Arsalain El Kessir, le président fondateur de l’entreprise.

Présentez-votre société et vous-même

Je m’appelle Arsalain El Kessir, j’ai 38 ans et je suis le Président Fondateur de BoursedesCrédits. J’ai plus de 10 années d’expérience dans le courtage en produits financiers.
En 2012, je fonde BoursedesCrédits. En moins de deux ans, la société est devenue l’un des principaux acteurs dans la distribution de services financiers en ligne. Nous sommes même le n°1 des indépendants sur le courtage en regroupement de crédits. Très vite, nous nous sommes développés sur plusieurs métiers : en plus du courtage en regroupement de crédits, nous faisons également de la renégociation de crédit immobilier, et du crédit à la consommation. Depuis cette année, nous proposons aussi trois comparateurs : l’un en assurance emprunteur, un autre en produits d’épargne et enfin un comparateur de banques en ligne.
Nous avons démarré avec trois salariés pour arriver aujourd’hui à une bonne vingtaine de conseillers et d’analystes, tous en CDI. Sans oublier le développement d’un pôle éditorial, pour informer nos clients de l’actualité sur l’immobilier, la banque, l’épargne et l’assurance.

Pourquoi avez-vous choisi de fonder Bourse des Crédits ?

J’ai toujours eu cet esprit d’entrepreneur. Un jour, dans mon salon, je me suis posé cette simple question : pourquoi s’arrêter à un simple service de mise en relation entre un prospect et une banque, alors que le métier de courtier se situe davantage dans le conseil ? Il fallait aller plus loin dans la qualité de service ! Plus globalement, j’avais aussi l’ambition de réinventer le courtage de demain.

J’ai donc appliqué le concept du click and mortar à notre profession. L’objectif était d’allier la puissance d’Internet avec la qualité de service du courtage traditionnel.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Qu’est-ce que le regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits est une technique financière encore peu connue en France. Elle consiste à rassembler des crédits et des dettes de différentes natures (crédit auto, crédit immobilier, découverts, dettes fiscales, etc.), afin d’alléger le montant global des mensualités. Le procédé simplifie énormément la vie des clients : au lieu d’avoir plusieurs mensualités et plusieurs durées de remboursement, tous les crédits sont lissés et regroupés en un seul !
Les emprunteurs ont recours à cette opération principalement dans deux cas de figure. Première raison, pour faire face à un accident de la vie (divorce, chômage etc.), qui entraîne une baisse significative de revenus. La seconde, diminuer ses mensualités pour obtenir un meilleur confort financier, tout simplement.

Qui a recours à un regroupement de crédit ?

En mars dernier, nous avons publié notre tout premier Observatoire du regroupement de crédits, en axant justement l’étude sur le portrait des emprunteurs français. Cette analyse a été riche d’informations et a balayé beaucoup d’idées reçues sur les personnes qui ont recours au regroupement de crédits !
Nous avons appris que les ménages emprunteurs sont en majorité des couples de quadragénaires actifs (77 %), qui ont 2 enfants à charge et gagnent en moyenne 3.480 € par mois. Quant aux célibataires, ils ne représentent que 23 % des dossiers de rachat de crédits (12 % de femmes et 11% d'hommes).
Par ailleurs, ce sont pour la plupart des propriétaires, à 66 %. Les ouvriers et les employés, qui correspondent à la classe moyenne, représentent aussi plus de 60 % des dossiers de regroupement de crédits.
Enfin, sur les 20.000 demandes de financement reçues en 2014, l’essentiel des dossiers provenait d’Ile-de-France (18 %), suivie par la région PACA (8,7 %), le Rhône Alpes (8,5 %) et enfin le Nord Pas-de-Calais (7,3 %).

Qu’est-ce qui différencie Bourse des Crédits des autres courtiers en ligne ?

Beaucoup de choses ! D’abord, nos innovations.
BoursedesCrédits s’appuie sur un modèle économique original, puisque comme je l’ai dit, j’ai voulu perfectionner le métier de courtier en offrant à nos clients une expertise pointue et des conseils personnalisés. Dès le départ, j’ai tout misé sur le digital. Nous avons donc développé un algorithme unique sur le marché, qui nous permet d’optimiser les taux de transformation, en fonction des profils des clients.

Ensuite, il faut souligner que BoursedesCrédits est totalement indépendant, contrairement à certains confrères. Nous n’avons ni banquier, ni assureur, ni fond d’investissement dans notre capital.

Nous nous distinguons aussi par nos récompenses : pour la deuxième année consécutive, notre FinTech va représenter la France au G20 des Jeunes Entrepreneurs, qui se déroule à Istanbul du 7 au 9 septembre 2015. Nous faisons également partie des quatre start-ups sélectionnées pour le Prix du Public de la Startup de l’Année, décerné par L’Express et Ernst&Young. L’an passé, BoursedesCrédits a été nommée au Prix de l’Entreprise d’Avenir, toujours par l’EY et L’Express.
Pour finir, nous accordons une grande importance à l’éthique. Signataire de la Charte de la Diversité et de la charte « A Compétence Égale », la société valorise la mixité, aussi bien générationnelle qu’ethnique, ainsi que la parité femme-homme.

Dernière différence de taille, BoursedesCrédits est le seul courtier à avoir conclu une convention avec CRESUS (Chambres Régionales de Surendettement Social). Cette Fédération vise à sensibiliser les ménages au surendettement et à aider ceux qui sont en situation de précarité financière à mieux gérer leur budget. En tant que courtier responsable, nous n’hésitons pas à diriger certains de nos clients exposés au risque de surendettement vers cette association. Ils bénéficient bien sûr d’un suivi gratuit et personnalisé.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Investissement immobilier : quelles nouveautés pour 2017 ?
- Acheter ou vendre un viager libre : mode d'emploi
- Déficit foncier : une solution pour les ventes avec travaux
- Investir avec moins de 100 000€ dans un logement meublé
- Acheter un immeuble en bloc : où investir ?
- Acheter un immeuble de rapport : principes et avantages