Gestionnaire de biens immobiliers : comment s'établir ?

Publié le 18-03-2016 -
Rubrique : LOUER - Crédit photo : (c)Fotolia

Article noté  0/5 (0 avis)    
Evaluez cet article  

 

Devenir gestionnaire de biens immobiliers, cela ne s’improvise pas. Ce métier, qui consiste à prendre en charge des biens pour le compte d’un ou de plusieurs clients, s’appuie sur des connaissances approfondies en droit et en matière d’immobilier, et nécessite de réunir de nombreuses qualités. Lisez ce guide pour savoir quelles formations et quelles compétences sont indispensables pour y parvenir.

Qu’est-ce que la gestion de biens immobiliers ?

Le gestionnaire de biens immobiliers diffère de l’agent immobilier en ce qu’il ne joue pas le rôle d’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur, mais entre un propriétaire et un locataire, de façon indépendante. Le gestionnaire est mandaté par ses clients pour prendre en charge la gestion de biens immobiliers, qu’il s’agisse d’appartements, d’immeubles, de maisons, d’hôtels ou de locaux commerciaux.
Cet acteur du marché immobilier travaille pour le compte de propriétaires privés (particuliers ou professionnels). Son objectif est gérer, de vendre ou de mettre en location, dans les meilleures conditions, les biens qui lui sont confiés. Il endosse également le rôle de conseil en achat immobilier et en investissement immobilier pour ses clients.

Compétences et qualités qui font un bon gestionnaire de biens immobiliers

La gestion de biens immobiliers est un métier complexe qui nécessite le mélange de nombreuses compétences (savoir-faire) et de qualités personnelles (savoir-être). Avant toute chose, le gestionnaire de biens immobiliers doit se montrer très disponible : visites d’immeubles, contrôles de travaux et imprévus à régler ont tendance à rendre ses horaires plutôt élastiques.
En termes de savoir-être, le gestionnaire de biens immobiliers doit :
• Montrer des qualités d’administrateur ;
• Être indépendant et autonome ;
• Faire preuve d’une rigueur à toute épreuve ;
• Avoir des talents de négociateur pour trouver l’équilibre entre les intérêts des propriétaires, des mandataires et des locataires, souvent divergents.

En termes de savoir-faire, la formation est essentielle, car la gestion de biens immobiliers implique de solides connaissances en droit immobilier et en techniques du bâtiment. Le gestionnaire doit maîtriser les questions de responsabilité, connaître les différentes assurances nécessaires, être à même de conseiller à ses mandants une bonne couverture face aux risques d’impayés de loyers (voir sur ce site), etc.
Il doit également être capable de conseiller ses mandants à propos d’investissement immobilier et d’achat immobilier, car son rôle ne s’arrête pas à mettre la main sur un acquéreur ou un locataire potentiels.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Comment devenir gestionnaire de biens immobiliers ?

Avec la bonne santé du marché immobilier en 2015 et les excellentes perspectives pour l’année en cours, les métiers de l’immobilier ont la cote. Celui de gestionnaire de biens immobiliers ne déroge pas à la règle, et voit s’ouvrir devant les candidats un océan de possibilités de gagner leur vie. Dans cette optique, le gestionnaire débutant peut :
• Intégrer une agence immobilière qui s’occupe de gestion de biens ;
• Se faire embaucher par un cabinet de gestion et d’administration de biens ;
• Se lancer en tant qu’indépendant ;
• Travailler avec des particuliers ou des professionnels, pour des biens privés, pour des copropriété – selon ses envies et en fonction des perspectives enrichissantes dans chaque domaine. Pour ce qui est de la formation, les portes du métier s’ouvrent avec un BTS professions immobilières, un DU Diplôme supérieur d’administration de biens, voire un Bac +2 en comptabilité suivi d’une formation en immobilier. Ensuite, il est possible de poursuivre par une licence professionnelle en immobilier. Pour se voir confier de plus grandes responsabilités plus rapidement, il est recommandé d’aller jusqu’au Bac +5 : universités (masters professionnels divers), ou écoles spécialisées et privées (EFAB, ESPI, ICH) assurent des formations très pointues.

Dans tous les cas, afin d’exercer, le gestionnaire doit être titulaire de la carte professionnelle en immobilier. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Location meublée et location nue : le comparatif
- Comment fixer le prix de vente d'un bien immobilier ?
- Boursedescredits, leader en services financiers sur Internet
- Courtier : un métier de négociation et de conseil
- Loi Pinel : faire une simulation pour bien investir
- Loi Pinel : une loi incitative pour l'investissement locatif