Année 2016 : une route vers l'immobilier de luxe

Publié le 04-02-2016 -
Rubrique : MARCHE - Crédit photo : (c) Fotolia

Article noté  5/5 (1 avis)    
Evaluez cet article  

 

Si le marché de l'immobilier luxe reprend des couleurs, c'est sans doute dû au volume de transactions immobilières très positif en 2015, à un taux de crédit bancaire au profit des acheteurs, mais aussi grâce au retour des acquéreurs fortunés dans le secteur du luxe.

Un engouement alimenté par divers facteurs

D'une manière chronique, le marché de la pierre ne s’est jamais aussi bien porté en 2015. Grâce au nombre de ventes qui n’a cessé de croître au cours de l’année : + 20 % entre janvier et octobre, l'année précédente fut une reprise pour l’immobilier de luxe, tant en matière de résidence principale qu’en matière de résidence secondaire.

En outre, si l'immobilier de prestige prend de l'élan dans l'année en cours, c’est aussi grâce à la baisse constante des prix de l'immobilier depuis 2012. De ce fait, les acquéreurs potentiels ne sont plus sur la réserve. De nouveau sur le secteur, ils recommencent à investir dans le luxe. Des taux de crédit immobilier très bas favorisent également le dynamisme du marché. Une donnée tarifaire qui semble se poursuivre se en début d’année 2016.

Autre facteur induisant à l'essor de ce marché est le retour de la clientèle étrangère. L'immobilier de luxe trouve sa plus-value auprès des investisseurs fortunés notamment les acheteurs venus du Moyen-Orient, de Londres, des États-Unis et de la Chine. Ces derniers sont, par excellence les candidats à l’achat sur le segment du luxe.

Immobilier de prestige : pariez sur de bonnes places

Où devrions-nous investir en 2016 ? Une question fréquente chez les investisseurs et les primo-accédants.

A Paris entre 2012 et 2015, les prix n'ont évolué que de 1%, tandis qu'une hausse de 30%, 40% a été perçue à New York et à Miami. « On observe l'importance de l'arbitrage chez notre clientèle, achetée au bon moment et au bon endroit. Le sens des affaires n'est jamais très loin, l'immobilier est considéré comme un placement. Et je vous le dis, en 2016, il faut acheter à Paris » affirme Assène Thibault de Saint-Vincent, président de l'agence Barnes internationale

D'autres territoires s'offrent, notamment le Portugal et particulièrement sa capitale, Lisbonne. Le prix au mètre carré y est deux à trois fois moins cher qu'à Londres ou New York. Ce qui fait de ce pays un terrain propice pour les projets d'investissement immobilier.

Une autre façon de faire fructifier son capital est de bien choisir son système de gestion locative si bien sûr, le bien immobilier acheté est à vocation locative. Pour ce faire, des professionnels sont à votre écoute pour vous accompagner et vous permettre de prendre les bonnes décisions concernant le programme immobilier choisi.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Acheter un logement neuf pour transmettre son patrimoine à ses enfants
- L'emplacement est la clé de réussite d'un investissement locatif
- Copropriété : quel mode de fonctionnement ?
- Encadrement des loyers : votre ville est-elle concernée ?
- Donations de logements neufs : jusqu'à 100.000 euros d'abattement fiscal
- Outils de réalité virtuelle : 'must-have' pour l'immobilier neuf ?