Pourquoi il ne faut pas investir en crowdfunding immobilier via des SCI ou SCCV

Publié le 01-12-2014 -
Rubrique : IMMOBILIER - Crédit photo : (c) Fotolia

Article noté  4.8/5 (20 avis)    
Evaluez cet article  

 

Pourquoi il ne faut surtout pas investir dans les SCI et autres sociétés civiles

Certains sites de crowdfunding proposent aux investisseurs particuliers d'acquérir des parts des sociétés civiles de construction-vente (SCCV) portant des projets immobiliers.
Après tout un laïus expliquant que le projet est garanti par la banque grâce à l'obtention d'une « Garantie Financière d'Achèvement » (ou GFA) et que le projet est donc « sécurisé », les investisseurs sont invités à souscrire aux parts de ces sociétés civiles.

Prenez garde ! Il est complètement faux d'indiquer que la sécurité projet est garanti pour l'investisseur par la GFA : bien au contraire.

La GFA, garantie obligatoire pour toute promotion de logements vendus sur plans à des particuliers, couvre uniquement l'acquéreur des logements contre la faillite du promoteur. En cas de problème, l'établissement délivrant cette GFA s'engage à terminer la construction du projet. Il se retourne ensuite contre la société projet pour rembourser les frais qu'il a engagé. Or, si vous êtes détenteurs de parts de SCCV ou de SCI, vous êtes légalement solidaire des dettes sur votre patrimoine personnel.
En clair, en investissant dans des parts de SCCV ou de SCI, vous vous exposez au risque d'être saisi sur vos biens propres en cas d'échec du projet.
Un investissement scandaleux, à bannir absolument dans le cadre du crowdfunding immobilier. En cas de souscription de parts de sociétés projets, n'investissez que dans des actions de sociétés commerciales, puisque votre patrimoine dans ce cas n'est pas engagé : SA, SCA
Si la société projet est une SCCV ou une SCI, envisagez uniquement de souscrire des obligations, ou fuyez.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Le crowdfunding immobilier : préférez les sites gérés par des professionnels de l'immobilier

Le crowdfunding immobilier peut être un excellent placement : outre un rendement intéressant, il vous permet d'investir dans des projets concrets, utiles, qu'il est possible de suivre de leur genèse à leur achèvement.
Mais la promotion immobilière et l'immobilier en général sont des secteurs dans lesquels les pièges peuvent être nombreux. Il est donc important en premier lieu d'investir grâce à des plateformes gérées par des professionnels du secteur.
Certaines plateformes investissent également dans tous les projets qu'elles proposent sur leur site : un gage de sérieux supplémentaire, puisqu'il existe dans ce cas un alignement des intérêts de la plateforme et de l'investisseur sur le succès de l'opération financée.

La GFA sécurise-t-elle un investissement en crowdfunding ?

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- L'investissement immobilier à Paris est rentabilisé en 23 ans en moyenne
- Est-ce moins cher d'acheter un bien immobilier en proche banlieue ?
- Investir au Portugal : avantages et contraintes
- Interview de Sabrina L. sur l'assistance à maitrise d'ouvrage
- Nue-propriété : mode d'emploi de l'investissement
- Taxe d’habitation : les maires contre le projet Macron