Immobilier : 69% des 18–35 ans souhaitent devenir propriétaires

Publié le 01-03-2017 17:58 -
Rubrique : MARCHE - Crédit photo : (c)Fotolia

Article noté  5/5 (2 avis)    
Evaluez cet article  

 

Selon l’étude de la banque HSBC, près de 7 jeunes français sur 10 ont pour ambition de devenir propriétaires de leur logement. Un rêve dont la réalisation rencontre de nombreux obstacles, pour lesquels cette « Génération Y » a quelques solutions innovantes.

41% sont déjà propriétaires, les autres tentent d’économiser

La banque HSBC vient de publier son étude « Beyond the bricks, avoir un toit à soi », qui recense dans 9 pays les comportements et aspirations des propriétaires, locataires et personnes souhaitant accéder à la propriété. Concernant la France, l’établissement propose une analyse poussée des aspirations des 18 – 35 ans face à l’acquisition immobilière.

L’étude annonce que 41% des individus de cette "Génération Y" sont déjà propriétaires de leur logement, et plus des deux-tiers de ceux qui ne le sont pas souhaiteraient acheter dans les 5 ans qui viennent. Cependant certains obstacles les empêchent d’accéder à leur rêve : près de 6 personnes sur 10 considèrent que leur salaire n’est pas assez élevé. Par ailleurs 53% de ces actifs constatent qu’ils n’ont pas encore l’apport suffisant pour acquérir leur habitation.

Aussi pour réunir les fonds nécessaires, un quart de ces primo-accédants font appel à leurs parents et 14% retournent même vivre chez eux le temps d’économiser. Mais les 18 – 35 ans sont aussi conscients que pour accéder à la propriété, ils doivent faire des sacrifices. 44% d’entre eux sont ainsi prêts à réduire leurs dépenses de loisirs, 20% à acheter un logement plus petit que prévu et 19% pensent à différer un projet d’enfant.

Des solutions innovantes pour acheter moins cher ou alléger les mensualités

Pour se donner toutes les chances d'acheter leur logement, les 18 – 35 ans se sentent capables de faire preuve de souplesse. Ainsi 59% des primo-accédants prévoient de rénover leur logement lors du premier achat et ne sont donc pas fermés à l'acquisition d'un bien à rafraîchir.

Plus surprenant, on apprend que cette génération s'ouvre à l’habitat partagé, puisque 7% sont prêts à s’installer avec un membre de leur famille pour constituer un apport et 4% se voient bien acheter conjointement avec des amis.

Enfin, on note que 9% peuvent s'imaginer louer une partie de leur logement à des tiers pour mieux faire face au remboursement des mensualités de leur crédit. Ces résultats laissent imaginer que l’ habitat participatif a lui aussi quelques belles perspectives auprès des trentenaires.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Conservateurs dans les critères de choix, novateurs dans les fonctions de l’habitat

Concernant le choix du lieu de leur futur bien immobilier, les membres de la Génération Y sont plutôt pragmatiques. L’emplacement est le premier critère pour 30% d’entre eux, suivi du sentiment de sécurité pour 28%. La facilité d’accès à son travail est également largement citée (21%), tout comme la proximité avec la famille (19%).

Les critères les moins importants sont la proximité avec les magasins, bars et restaurants (9%), avec les amis (7%) et même avec les opportunités de carrière professionnelle (10%).

Ce dernier point marque peut-être une évolution dans la relation des français à leur travail, tout comme on observe un changement dans les pratiques professionnelles. En effet, 43% des 18 – 35 déclarent souvent travailler depuis chez eux, contre 32% de la génération « Baby-Boom ». Et ce ne sont pas moins de 72% des jeunes actifs qui se verraient bien user du télétravail grâce aux possibilités offertes par le numérique.

HSBC propose 4 conseils pour devenir propriétaire

En conclusion de cette étude, HSBC propose des pistes pratiques pour accéder à la propriété : épargner le plus tôt possible pour se constituer un apport ; anticiper les frais liés à un achat immobilier en prévoyant un budget supérieur au prix du bien ; réfléchir aux concessions que les futurs accédants sont prêts à faire pour atteindre leur rêve ; et enfin avoir une vision globale et long terme du budget nécessaire à ce projet.

Retrouvez l'étude complète sur le site d'HSBC.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Quels logiciels pour les professionnels de l'immobilier ?
- La location meublée : quel statut pour quelle fiscalité ?
- L'encadrement des loyers est mis en oeuvre à Paris
- L'investissement participatif immobilier : un nouveau placement risqué
- La location meublée : un bon investissement ?
- L'immobilier de luxe en progrès en 2016