Courtier en immobilier : un métier de négociation, de conseils et de relations

Publié le 10-11-2014 -
Rubrique : MARCHE - Crédit photo : ©Jakub Jirsák-Fotolia.com

Article noté  0/5 (0 avis)    
Evaluez cet article  

 

Vous avez entendu parler de ce métier mais nous n’avez pas encore creusé le sujet ? Avant toute chose, il faut rappeler que le courtier immobilier est très différent de l'agent immobilier, il s’agit d’un métier à part. Car, contrairement à ce dernier, le courtier immobilier va travailler exclusivement avec l'acheteur, et non avec le vendeur et l'acheteur. Il se place également entre la banque et le client lors des prêts.

Le rôle d’un courtier en immobilier

Chargé d'aider le client à trouver le bien qui répond le plus possible à ses attentes, il représente l'intermédiaire entre la transaction immobilière et la signature de l'acte de vente. Certains courtiers sont aussi chargés des biens immobiliers à louer selon la structure qui les emploie.

Le métier de courtier est composé de multiples tâches :
- Définir durant un entretient les attentes du futur client afin d'y correspondre au mieux et rechercher, par la suite, les offres les plus pertinentes
- accompagner le client lors des visites
- faire une estimation du prix d'éventuelles rénovations ainsi que de la qualité des lieux
- accompagner le client dans ses négociations avec le vendeur
- conseiller le client sur les différents aspects de l'acquisition

Son rôle est donc très important car il est l'assurance du client. Celui-ci, en choisissant un courtier immobilier, lui fait confiance pour trouver ce qui va le plus correspondre à sa demande.

Lors de la recherche de bien immobilier, en choisissant le courtier, le client s'assure de n'avoir que lui comme interlocuteur, simplifiant de cette manière le côté administratif. Le courtier est un professionnel de la négociation qui va également pouvoir traiter, dans les prêts, directement avec les centrales des banques, facilitant et réduisant ainsi les transactions.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Courtier, un métier qui séduit de plus en plus les Français : conseils à suivre

Pour toutes ces raisons, et parce qu'ils permettent le gain de temps en plus des taux bancaires avantageux, les courtiers séduisent de plus en plus les Français à la recherche de la meilleure opération possible.

En effet, les statistiques démontrent que 22% des Français environ se tournent vers les courtiers, malgré la crise économique. A noter que les jeunes de moins de 30 ans sont les plus séduits par cette solution, ce qui peut s’expliquer par un manque de connaissances dans le monde du crédit, un manque de temps ou encore le besoin d’être épaulé dans un projet de vie.

Afin de s'assurer de choisir le meilleur courtier, il faut savoir s'il va accompagner le client jusqu'à la signature de l'acte de vente ou s'il le redirigera vers des partenaires bancaires. De même, un courtier à l'aise dans son domaine et, de plus, bon négociateur, va être un courtier qui cumule plus de prêts qu'un autre.

Il est aussi possible de vérifier les partenariats bancaires et les assurances signées par ce courtier. Certaines assurances sélectionnent les meilleurs courtiers afin de commercialiser leurs contrats.
Afin de ne pas se tromper dans ses choix futurs, le client doit retenir surtout qu'un courtier doit :

• être performant dans son domaine
• être de bons conseils
• avoir un bon degré de notoriété
• être à proximité du client, afin de traiter plus facilement avec lui
• savoir négocier

Pour résumer, un courtier est une personne qualifiée à qui le client va confier la mission de lui trouver le bien immobilier au meilleur prix, et qui pendant la durée de toutes les transactions, sera présent pour négocier à la place du client. Son rôle et ses compétences auront donc un impact direct sur le coût de votre crédit.

Il existe à ce jour de nombreuses sociétés de courtage comme fi-projets, spécialisées dans la négociation de prêts au meilleur prix. De nombreux Français font confiance aux courtiers et sont satisfaits des résultats obtenus, alors pourquoi pas vous ?

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- 2016 : une bonne année pour le marché des maisons individuelles
- Investir sur Internet : le e-investissement est-il bien raisonnable ?
- Crowdfunding immobilier : révolution de l'investissement ou effet de mode ?
- Crowdfunding : l'uberisation de l'investissement ?
- Redressement judiciaire de Terlat : que penser du crowdfunding immobilier ?
- Nue-propriété : à savoir avant d'investir