Comment optimiser la rentabilité de son investissement immobilier ?

Publié le 16-09-2015 -
Rubrique : IMMOBILIER - Crédit photo : (c)

Article noté  5.8/5 (13 avis)    
Evaluez cet article  

 

La rentabilité d'un investissement locatif dépend en grande partie des choix faits avant même l'achat du bien à mettre en location. Plusieurs facteurs pèsent notamment sur le rendement final d'une telle opération.

Les règles d'optimisation incontournables

La rentabilité d'un investissement locatif repose sur quelques facteurs fondamentaux, inhérents aux choix de l'investisseur avant et pendant l'achat du bien. Un logement situé dans un quartier réputé calme, bien doté en services de proximité et en réseaux de transport offre ainsi plus de garanties de rendements qu'un autre situé dans un quartier isolé.
De même, les performances de l'investissement locatif peuvent être affaiblies par un crédit trop onéreux. Il est dès lors recommandé de s'appuyer sur l'aide d'un courtier en crédit immobilier comme Boursedescrédits afin de dénicher la meilleure offre de financement immobilier du marché.

Choisir le bon investissement

Les performances d'un investissement locatif dépendent aussi du choix du type de location dans laquelle le capital a été investi. Plusieurs possibilités s'offrent alors à l'investisseur, à commencer par un placement dans une colocation. Cette formule, autrefois mal vue par les bailleurs, commence à retrouver ses lettres de noblesse, grâce notamment à une évolution du profil des locataires.
Les étudiants n'occupent plus en effet le monopole de ce marché, où les jeunes actifs et les adultes seuls qui ne peuvent se payer une location en solo commencent à s'implanter. Surtout, la colocation permet au bailleur d'espérer des loyers au moins supérieurs de 1 % à ce qu'il peut percevoir avec une location à un seul ménage.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

La location meublée et le dispositif Pinel

Le choix d'une location meublée constitue également un moyen d'optimiser la rentabilité d'un investissement locatif. Cette formule permet en effet d'appliquer un loyer jusqu'à 20 % plus élevé qu'avec une location nue. Cette performance s'explique avant tout par le profil des locataires qui recherâchent ce type de biens. Ce sont généralement des locataires aisés, pouvant être des actifs, des étrangers ou des étudiants en période d'essai ou en stage, qui souhaitent disposer rapidement d'un logement confortable.
L'achat de logement locatif éligible au dispositif Pinel est un autre moyen tout aussi intéressant pour optimiser les revenus issus de la location. Pour rappel, cette formule de défiscalisation accorde à l'investisseur une réduction d'impôt sur le revenu de 21 % du prix du bien pour une période de location de 12 ans, 18 % sur 9 ans et 12 % sur 6 ans.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Déficit foncier : exemple de déduction d'impôt
- Comment établir le business plan d’un hôtel ?
- Réduire ses impôts en misant sur les PME du secteur immobilier
- Investissement locatif : comment éviter les pièges ?
- Réseaux sociaux et immobilier font-ils bon ménage ?
- Loi Censi-Bouvard : investir pour compléter ses revenus