Appelez nos conseillers en immobilier - 01 85 09 81 30

Zoom sur les étapes d'un achat immobilier

Publié le 27-10-2014 -
Rubrique : ACHETER - Crédit photo : (c)

Article noté  3.5/5 (2 avis)    
Evaluez cet article  


 


Les étapes d'un achat immobilier peuvent paraître intimidantes même pour un acheteur qui a de l'expérience. Lorsqu’il s’agit de la première fois, il est normal d’avoir une idée très floue de la façon dont le processus commence, et on ne sait pas forcément à quoi s'attendre en termes de paperasse et d’endurance ! Quand on choisit de ne pas passer par une agence immobilière, il faut glaner un maximum d’informations dans ses cercles de connaissance en commençant par recueillir l’expérience de la famille et des amis, ou bien passer de longues heures sur le net à la recherche de conseils pratico-pratiques.

Quelles sont les démarches auprès de la banque ?

Vous commencerez très probablement par contracter un emprunt, à moins d’avoir à disposition la somme nécessaire à l’achat grâce à une donation ou autre.
Considérez bien votre situation financière personnelle pour prévoir vos besoins et vos dépenses, ce qui vous permettra d’évaluer votre capacité de remboursement mensuel, en plus du calcul proposé par votre conseiller.

Les taux d’intérêt varient sans cesse en fonction du marché de l’immobilier. A noter qu’il est parfois préférable d’attendre une baisse avant de signer, sans oublier qu’on peut tout à faire demander un rachat de crédit si on note 1 point de différence et qu’il reste un certain capital à rembourser (50 000 minimum).

Vous pouvez opter pour les taux fixes, qui sont hauts, mais qui permettent de verrouiller le calcul à long terme.
De son côté, la banque n'accordera de prêt sans avoir évalué au préalable le prix qu'elle juge raisonnable pour le bien en question. Elle enverra alors un expert (à vos frais) pour l'évaluation du prix du logement que vous avez trouvé via des annonces en ligne par exemple. Le prix annoncé pour la maison en question sera confirmé ou infirmé par l'expert.
Cette confirmation du prix sera tributaire des tarifs pratiqués sur des offres similaires ainsi que sur le prix du mètre carré pratiqué en agence. Par ailleurs, la banque voudra examiner en détails le rapport préliminaire de titre de propriété pour s'assurer qu'il n'y a pas de privilège grevant sur la propriété, et qui pourrait affecter sa valeur.
Sachez que la banque peut prendre jusqu'à un mois pour faire son examen complet du dossier, il faudra faire preuve de patience, et en profiter pour faire plusieurs demandes dans différents établissements bancaires !
Une fois toutes les propositions obtenues, vous n’aurez plus qu’à préparer vos arguments de négociation pour tenter de baisser les frais de dossier et le coût total du crédit proposé par chaque banque (caution et dépôt de garantie compris).

Un projet d'achat immobilier ?
Nous recherchons votre futur logement pour vous

Quelles sont les démarches avec le vendeur ?

Il s'agit ici de vos droits en tant que potentiel acheteur, car vous en avez même à un stade encore précoce. Le vendeur est légalement tenu de fournir à l'acheteur tous les documents légaux (le permis d'aménagement ou les diagnostics plomb, thermite et performance énergétique pour ne citer qu’eux) obligatoires ou susceptibles de l'informer et de l'aider dans son jugement.
Le vendeur est également tenu de communiquer à l'acheteur toutes autres informations, notamment d'éventuels défauts qui pourraient avoir une incidence sur la valeur ou l'habitabilité de la maison. Les vendeurs sont généralement tenus de répondre à une série de questions sur la propriété, le quartier et leur expérience dans ledit quartier, etc. S'il y a eu auparavant des actes de délinquance, des travaux effectués sans permis ou des plans d'expansion majeure à proximité, le vendeur doit en faire part.
L'achat immobilier est un investissement important non seulement parce que l'acheteur investit dans son avenir, mais aussi parce que, dans la plupart des cas, il s’apprête à s’endetter sur plusieurs années. Ainsi, il a le droit de procéder à une inspection des lieux :
• Vérification de la maison, de la fondation à la toiture en passant par les fenêtres
• Inspection des différentes installations comme la plomberie, le système de chauffage
• Test du matériel laissé dans le cas d’une cuisine équipée par exemple
Il est possible de se faire accompagner d'un professionnel et d'être à ses côtés lors de l'inspection pour ne rien laisser au hasard. À la suite de l'inspection de la propriété en général, il pourra vous suggérer l'appel au service d'un technicien (électricien, plombier-chauffagiste, etc.).

La finalisation de l'achat se traduit par la proposition de vente qui, une fois acceptée, laisse place à l’acte de vente, qui sera préparé par votre notaire.
La signature doit s’effectuer devant un notaire qui valide la transaction des vendeurs aux acheteurs et remet tous les documents officiels ainsi que les clés, sauf accord conclu précédemment entre les parties. Pour finir, sachez qu’en tant qu’acheteur, vous disposez d’un délai de réflexion de 7 jours après signature du compromis de vente ou du contrat de réservation, ce qui vous permet de vous rétracter si besoin est.
Il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier, votre liste de points à examiner en poche !

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- La défiscalisation n'est pas le moteur de l'investissement immobilier
- Achat immobilier : location-accession ou location-vente ?
- Crédit immobilier : est-il possible d’emprunter après 50 ans ?
- Investissement locatif : et si on souscrivait un crédit en ligne ?
- 69% des 18–35 ans souhaitent acheter dans l'immobilier
- Quelles solutions pour financer sa création d'entreprise ?