Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies

Fonds obligataires : un investissement qui a de nouveau la cote



Les fonds obligataires ont récemment regagné de l'attrait sur la scène des investissements, offrant aux particuliers une avenue intéressante à explorer. Mais pourquoi cet intérêt croissant et comment pouvez-vous, en tant qu'investisseur particulier, tirer parti de cette classe d'actifs ?


Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 30-11-2023 13:54:00 | Publié le 30-11-2023 13:26  Photo : Shutterstock  

Pourquoi les obligations sont-elles à nouveau attrayantes ?

Après le choc obligataire de 2022, où le prix de ces placements a chuté de près de 20 %, les obligations connaissent actuellement une renaissance sur la scène des investissements avec des rendements compris entre 4 et 7 % grâce à la remontée des taux d’intérêt directeurs. Ces valeurs à revenu garanti émis par des entreprises ou des États afin de se financer, offrent une stabilité particulière, ce qui les rend attrayantes dans un contexte économique incertain.

En investissant dans une obligation, on prête de l'argent à l'émetteur, qui s'engage en retour à verser un intérêt régulier, appelé le coupon. À l'échéance, l'émetteur rembourse le capital ainsi que le dernier coupon.
Annonce
Assurance Vie

Comment investir en tant que particulier ?

En tant qu'investisseur particulier, vous avez plusieurs options pour investir dans ces titres. Vous pouvez acheter des obligations individuelles cotées en bourse, ce qui vous permet de les détenir jusqu'à leur échéance, minimisant ainsi les risques de moins-value. Toutefois, l'achat individuel peut être contraignant, avec des montants minimaux de transaction élevés. Les obligations d'État ou d'entreprises peuvent être acquises lors de l'émission ou sur le marché secondaire, offrant une diversité d'options aux investisseurs.

Il est également à noter que la revente avant l'échéance peut entraîner des gains ou des pertes. Les fonds communs de placement (FCP) et les Sicav (sociétés d’investissement à capital variable) représentent une option plus courante pour les investisseurs particuliers, offrant une diversification à travers plusieurs lignes obligataires.
L'avantage de cette approche indirecte réside dans la gestion professionnelle qui réduit le risque global du portefeuille. Les gérants peuvent ajuster les investissements en fonction des conditions du marché, offrant une certaine flexibilité aux investisseurs.

Des caractéristiques spécifiques à prendre en compte


Bien que les fonds obligataires offrent une stabilité relative, il est essentiel de rester informé et conscient des caractéristiques spécifiques. Certains fonds peuvent avoir des périodes de blocage des fonds, limitant votre capacité à retirer de l'argent à court terme. Il est crucial de comprendre les implications de cette liquidité restreinte. Investir dans des fonds obligataires peut également comporter des frais d'entrée et de gestion. Plus ces frais sont élevés, moins la rentabilité de l'investissement peut être satisfaisante. Il est essentiel de comprendre ces coûts avant de choisir un véhicule d'investissement. De plus, les obligations exposent les investisseurs à certains risques : le risque de défaut si l'émetteur ne peut pas honorer ses engagements, le risque de taux lorsque les taux d'intérêt augmentent, et le risque de liquidité si la revente est difficile.

Dans un contexte économique mouvementé, les obligations ont reconquis leur statut d'investissement privilégié. Leur stabilité relative et leur potentiel de rendement en font une option intéressante. La clé réside donc dans une approche équilibrée, la diversification restant cruciale pour atténuer les risques.

Comment trouver des obligations ou des fonds obligataires ?
Certaines plateformes de crowdfunding proposent de soutenir des projets en investissant dans des obligations émises par les sociétés concernées. Ce procédé est très courant, notamment pour les projets immobiliers. Certains contrats d'assurance-vie ou PER présentent aussi une sélection de fonds obligataires. Enfin, les sociétés de gestion de portefeuilles tendent à remettre les fonds datés au goût du jour. Attention toutefois à bien comprendre les mécanismes des produits avant d'investir et à cerner le risque, qui peuvent être très différents selon le type des obligations choisies (obligations d’Etat, corporate ou high yield).



La rédaction vous suggère :

-> Trading : la « gamification » des plateformes peut jouer contre vous

-> « L'épargne d'aujourd'hui offre de nouvelles opportunités et des défis uniques »

-> Cryptos : 2024, année des altcoins ou des fonds d'investissement ?

A propos de l'auteur
Thimotée Decaudin est journaliste et rédacteur web spécialisé en finance et en immobilier.


Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires...

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.