ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

7 actions d'avenir à suivre en 2022



Capture de carbone, métaverse, nanomédecine, jeux vidéo... Voici 7 actions qui pourraient voir leur cote exploser dans les années à venir.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 24-01-2022 12:29 | Publié le 24-01-2022 11:59
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Dontnod devrait récolter le fruit de ses investissements d'ici à 2025

Annonce

Basé en France et au Québec, Dontnod est spécialisé dans l'édition de jeux vidéo pour PC et consoles. Pour le moment, l'heure est au développement des jeux. Peu de sorties ont donc eu lieu ces derniers mois. 6 lancements sont cependant attendus entre 2022 et 2025. 5 de ces jeux auront été créés uniquement par la société, un point plutôt positif pour son potentiel de rentabilité. Les mois qui viennent seront surtout consacrés à l'investissement, mais la société dispose d'une trésorerie confortable pour financer ses créations.

Le géant chinois Tencent a notamment investi au capital de la société début 2021. Cette prise de participation laisse entrevoir un potentiel de développement commercial en Asie, ce qui est en mesure d'ouvrir de nouvelles perspectives importantes favorables à la croissance de l'entreprise.

L'investissement reste évidemment risqué et plutôt spéculatif.

Eligible au PEA : Oui

>> A LIRE : Cryptomonnaies : 3 raisons d'abandonner le Bitcoin... ou pas



Varonis systems surfe sur la croissance du marché de la cyberscurité

Les tentatives d'attaques informatiques augmentent chaque année d'environ 20%. Dans un monde fortement dépendant à la technologie, le secteur de la cybersécurité et de la protection des données a, semble-t-il, de beaux jours devant lui.

Dans cet univers, la plupart des analystes s'accordent sur le bon potentiel de l'action Varonis Sysntems. La firme dispose déjà d'un carnet de clients prestigieux comme la NASA, L'Oréal, Coca Cola et... le Nasdaq. Elle pourrait continuer à profiter de la croissance du secteur ces prochaines années.
L'annonce de ses résultats 2021 est attendue le 7 février.

Eligible au PEA : Non

>> A LIRE : Livret A : le taux boosté à 1% fera toujours perdre de l'argent aux épargnants


Aker Carbon Capture (ACC) un potentiel sérieux dans la lutte contre le réchauffement climatique

La lutte contre le réchauffement climatique a pris une importance considérable ces dernières années. L'un des leviers dont nous disposons est le captage-stockage de CO2. Cette technique consiste à récupérer le gaz carbonique directement sur les sites de production puis à le stocker dans le sol afin de réduire les émissions.

Les installations actuelles permettent de stocker environ 40 millions de tonnes de CO2 par an. Pour atteindre les objectifs climatiques, il faudrait en stocker 125 fois plus chaque année d'ici 2050. Le marché pourrait donc bénéficier d'une accélération considérable.

Mais la technologie n'en est qu'à ses débuts. Pour atteindre cet objectif, les investissements vont devoir être très importants. Avec une problématique majeure, celle de s'adapter aux sites de taille modeste sans faire exploser les coûts.

Aker Carbon Capture est une entreprise spécialisée dans le captage de CO2. Basée en Norvège, elle a signé en mars 2021 un accord avec Siemens Energy pour développer une solution au sein des centrales électriques à gaz. Pour les investisseurs, la valorisation de l'action est à envisager sur le très long terme, avec un potentiel de gain fort, mais des risques de pertes tout aussi importants.

Eligible au PEA : Oui

>> A LIRE : Acheter des vignes : un rêve accessible



Air Liquide : des performances régulières

Le groupe bénéficie de la reprise économique mondiale et fait figure de valeur défensive dans un climat boursier incertain. L'année dernière, le cours de l'action Air Liquide a enregistré des performances régulières, moins élevées que celles du CAC40 mais peut-être plus raisonnables.

Pour 2021, les résultats du groupe sont attendus à +8% par rapport à 2020 selon FactSet. Les analystes estiment qu'ils pourraient encore progresser de plus de 10% en 2022.

Eligible au PEA : Oui



>> A LIRE : Le crowdfunding immobilier a collecté 1 milliard d'euros en 2021


Crypto Blockchain Industries (ALCBI) développe un métaverse

Créée début 2021, l'entreprise française CBI développe son propre « Metaverse ». Un concept encore flou pour beaucoup, mais qui génèrera peut-être la prochaine révolution technologique.

Dans les rêves les plus fous de ses concepteurs, il s'agit de créer un univers en réalité virtuelle, auquel chacun pourra participer au quotidien. Étrange et angoissant pour les uns, génial pour d'autres, le projet métaverse est déjà sur les rails. D'ici quelques années, vous pourrez probablement participer à une réunion dans un bureau virtuel, dans laquelle tous vos collègues seront présents au travers d'un avatar plus vrai que nature. Vous pourrez ensuite aller faire vos courses et essayer des vêtements dans une boutique virtuelle. Les conséquences économiques de ce qui pourrait découler du métaverse sont infinies : échanges en cryptomonnaies, signature de contrats, nouveaux besoins et services...

Le marché, qui repose sur la technologie blockchain et l'intelligence artificielle, pourrait exploser dans les prochaines années : les analystes estiment qu'il pourrait passer de 45 milliards de dollars actuellement à plus de 8000 milliards. De nombreux géants de la tech ont commencé à y investir, GAFAM en tête. Facebook a même récemment changé le nom de sa maison-mère en « Meta ».

Crypto Blockchain Industries (ALCBI), cotée sur Euronext Growth depuis octobre 2021, va peut-être pouvoir trouver sa place dans ce secteur naissant. La société développe son propre métaverse nommé AlphaVerse, ainsi que ses contenus notamment grâce à des partenariats (NFT, jeux...).

AlphaVerse devrait ouvrir à l'été 2022. A ce jour, CBI réalise son chiffre d'affaires grâce à la vente de terrains et d'objets virtuels, ainsi que la vente de « Token Crystal », cryptomonnaie qui permettra les échanges dans AlphaVerse.
L'investissement reste évidemment très risqué, puisque l'entreprise et le secteur n'en sont qu'à leurs débuts. A suivre, donc.

Eligible au PEA : Oui

Infineon technologies devrait profiter de la pénurie des semi-conducteurs

Les besoins en semi-conducteurs, indispensables au fonctionnement d'objets technologiques de dernière génération, se développent à vitesse grand V. Les secteurs en demande sont nombreux : automobile, numérisation, intelligence artificielle, santé, transition écologique... Le développement des métaverses (voir plus haut) pourrait aussi entraîner de nouveaux besoins pour concevoir les outils nécessaires à leur utilisation en masse (casques de réalité virtuelle...).

Déjà leader mondial des puces électroniques, la société allemande Infineon Technologies est l'une des trop rares entreprises européennes à produire des semi-conducteurs au sein de l'UE. La pénurie mondiale et la trop grande dépendance à l'Asie dès les premières heures de la crise du Covid pourraient inciter à investir de manière plus importante en local.

Dans ce contexte, Infineon a décidé d'augmenter de 50% ses investissements. Pour 2022, la société envisage une croissance de 12% et une marge de 19,4%.

Eligible au PEA : Oui

Nanobiotix, pionnière de la nanomédecine

Pionnière des nanomédecines, Nanobiotix est spécialisée dans le développement de nanoparticules. Elle développe un produit qui, après injection, a pour objectif d'augmenter l'efficacité des traitements classiques contre le cancer.

La société a récemment annoncé démarrer un essai clinique de phase 3 pour améliorer les traitements des cancers de la tête et du cou, ce qui indique que la technique est considérée comme prometteuse. Les résultats devraient être connus en 2024. En cas de succès, ce traitement pourrait être décliné pour soigner d'autres organes. L'investissement reste toutefois risqué en cas de ralentissement ou d'échec de la thérapie.

Eligible au PEA : Oui

Rappel : Attention aux investissements en bourse !
Tout investissement dans des actions engendre un risque de perte en capital. N'oubliez jamais de diversifier vos placements et de préserver une partie de votre épargne sur des supports non-risqués. N'investissez que des sommes dont la perte intégrale n'aurait aucune conséquence dans votre quotidien ou vos projets.


Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




Corum