Appelez nos conseillers en immobilier - 01 85 09 81 30

Bulle immobilière

Accueil -> Dictionnaire de l'immobilier -> B


Définition de Bulle immobilière


La "bulle immobilière" est une théorie faisant référence au terme de bulle financière. L'expression désigne une situation dans laquelle le prix des biens immobiliers serait fortement surévalué par rapport à leur prix réel.

Les "bulles" sont généralement liées au phénomène de spéculation. Dans ce cas, les biens ne sont plus achetés pour leur valeur d'usage, mais pour leur valeur d'échange. Les prix montent alors rapidement et de façon continue, ce qui pousse certains investisseurs à acheter pour revendre rapidement.

Les bulles sont généralement suivies d'un "krack" : après une période d'euphorie pendant laquelle les prix n'ont plus de commune mesure avec la valeur d'usage, le marché se bloque subitement. Les individus sont alors poussés à vendre pour ne pas perdre d'argent. Ce phénomène de masse entraîne une violente baisse des prix.

En matière d'immobilier en France, les théories s'affrontent sur l'existence ou non d'une bulle. Les prix sont en effet hauts depuis 2005, entretenus par des taux d'intérêts de crédit historiquement bas. L'existence d'une bulle impliquerait un prochain "krach", cependant le marché immobilier, notamment résidentiel, est très peu spéculatif, et les baisses de prix, cycliques, restent limitées.

La bulle immobilière est particulièrement dangereuse pour les personnes qui achètent "à découvert", c'est à dire grâce à un crédit qu'elles espèrent rembourser par la seule revente du bien.

Des bulles immobilières ont déjà été observées dans certains pays (Etats-Unis, Chine), en lien avec une situation de forte spéculation ou de titrisation de crédits hypothécaires (crise des subprimes).



Terme(s) associé(s) :
Spéculation

 

Dernières actualités immobilières

Loi Pinel : vers un prolongement du dispositif de défiscalisation ?
Investissement locatif : et si on souscrivait un crédit en ligne ?
La ville de Nice évaluée à plus de 58,2 milliards d’euros !
A Paris, rentabiliser son investissement immobilier prend 23 ans en moyenne
Habiter un logement neuf reste un avantage en cas de forte chaleur
La défiscalisation est loin d'être la motivation principale de l'investissement immobilier

Rechercher une définition
Un projet immobilier ?
Dans quelle ville
souhaitez-vous investir ?



Loi Pinel
BOULOGNE-BILLANCOURT
 - Loi Pinel BOULOGNE-BILLANCOURT

Loi Pinel
BOBIGNY
 - Loi Pinel BOBIGNY