ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Vivatech : l'innovation et la technologie, piliers de l'économie de demain ?

| Publié le 17-05-2019 16:18 | Mise à jour le 17-05-2019 19:38
Vivatech : l'innovation et la technologie, piliers de l'économie de demain ?
Crédit(s) photo(s) : © ideal-investisseur.fr  

En seulement 3 ans, Viva Technology est devenu le salon de référence en matière d'innovation et de technologie. 100 000 visiteurs, 9 000 startups et 300 intervenants internationaux se retrouvent à Paris Porte de Versailles du 16 au 18 mai. Une nouvelle fois, le succès de ce salon met en lumière l'importance de la technologie dans l'économie de demain.

Un écosystème en effervescence

C'est un fait : en se promenant dans les allées de Vivatech, le bouillonnement général est palpable, que ce soit sur les immenses stands des grands groupes présents que dans la voix des entrepreneurs venus « pitcher » en anglais pour présenter leur projet ou trouver des investisseurs.

D'un bout à l'autre du salon, on voit à quel point les nouvelles technologies ont un impact tous les secteurs de l'économie et de la vie quotidienne. Parmi eux, 4 thèmes ont retenu notre attention : la mobilité, illustrée par la présentation de prototypes de voitures du futur, la digitalisation de la santé, la sécurité et la protection des données, sans oublier l'énergie, secteur au combien stratégique notamment pour soutenir le développement de toutes ces nouvelles technologies.

NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !

Des véhicules autonomes et volants

Citroën a présenté cette année son concept car baptisé « le 19_19 ». Cette voiture autonome 100% électrique dispose d'une autonomie de 800 kilomètres. En clair, il serait possible de partir de Paris un soir et se réveiller le lendemain à Marseille, sans que personne n'ait touché le volant. Autre véhicule, l'Aéromobil, une voiture volante qui déploie et replie ses ailes.

Pour les trajets plus court, le HoverTaxi crée « l'aéro-mobilité » avec une machine à mi-chemin entre l'hélicoptère et le drone. Dédié au transport périurbain par les airs, l'engin électrique vole sans bruit d'un point à un autre. Son objectif : répondre à la fois aux défis de la mobilité et de l'environnement.

Toujours de belles perspectives dans le domaine de la santé

La Healthtech se développe elle aussi à vitesse grand V, notamment au travers d'applications. Nous vous avions présenté récemment Docadom, qui permet de trouver rapidement un médecin pour se déplacer à domicile, et SauvLife, l'application qui réunit une communauté de citoyens volontaires pour agir en cas d'arrêt cardiaque. Le salon Vivatech fourmille également d'innovations santé.

Doctoconsult est un site Internet de téléconsultation qui met l'accent sur les spécialités médicales qui nécessitent peu d'osculation. On peut y consulter un psychiatre, un psychologue, un nutritionniste, un addictologue ou un tabacologue au travers d'une webcam. Ces consultations sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

Ergosanté développe des technologies pour aider les personnes handicapées à conserver leur emploi ou pour réduire la pénibilité au travail. La société a par exemple mis au point un exosquelette pour la SNCF, afin d'assister les agents dans des tâches physiquement contraignantes, notamment dans les ateliers.

Le service Lili Smart aide les personnes en perte d'autonomie et leurs proches aidants. La personne aidée est équipée d'une montre qui détecte les chutes, affiche des rappels sous forme de pictogrammes et de vibrations (prise des repas, des médicaments...). Des capteurs d'activité peuvent également être installés au domicile, par exemple sur un pilulier. Les proches disposent d'une application afin d'envoyer et de recevoir des notifications ou de géolocaliser la personne qu'ils aident si besoin. Ils peuvent aussi programmer des rappels ou correspondre avec les autres aidants.

Enfin, Dreem améliore l'endormissement et augmente le temps réparateur du sommeil profond grâce à une application et un bandeau qui émet une stimulation sonore.

La protection des données personnelles et la sécurité, deux enjeux de la technologie

La technologie ouvre la voie à de fabuleuses innovations qui vont aider à mieux vivre, mais elle est aussi la source de nouveaux dangers qui nécessitent de déployer de nouveaux outils de sécurité.

La protection des données personnelles est un sujet récurrent. La collecte massive d'informations met à risque les individus. Google connaît les sujets qui vous intéressent. Facebook sait qui sont vos amis, quelles sont vos opinions. Amazon sait ce que vous achetez. Linkedin sait où vous travaillez. Uber sait où vous allez et à quelle heure. Tout comme Apple, Samsung, et votre opérateur de téléphonie grâce au GPS de votre téléphone portable. La liste des traces que vous laissez derrière vous pourrait être longue.

Ainsi la protection des données personnelles devient un enjeu crucial. D'une part parce que celles-ci ont une valeur marchande, mais également parce que leur utilisation à mauvais escient pourrait un jour porter préjudice. Dans ce cadre, le moteur de recherche Français Qwant tente de s'imposer face à Google en érigeant la protection des données de ses utilisateurs en marque de fabrique. Sur son stand à Vivatech, la société explique pourquoi vos données intéressent, et comment le simple fait de publier un selfie peut conduire à ce que l'on collecte des données sur notre identité à notre insu.

Qui dit sécurité dit aussi Défense. Pour la première fois, le Ministère des Armées présente ses innovations à Vivatech. On découvre par exemple le Caméléon, un char miniature recouvert de petits écrans qui reproduisent l'environnement direct afin de mieux se fondre dans le décor. Autre découverte, un robot capable de s'orienter de façon autonome et sans GPS grâce à un système de navigation par l'image, une caméra et une base de données d'images.

En face, le stand de la DGSE (Direction Générale de la Sureté Extérieure) présente ses technologies innovantes, comme la cryptologie ou la cybersécurité. Elle espère également attirer les talents en présentant ses métiers et son « Challenge Richelieu », défi technique ouvert jusqu'au 14 juin et accessible sur Internet.

L'énergie : un secteur crucial

La question de la consommation d'énergie ne peut pas être dissociée de l'essor des nouvelles technologies. Un des grands enjeux à venir est l'augmentation de la production d'énergie nécessaire à l'utilisation de tous ces services.

D'après Isabelle Kocher, CEO de Engie, la consommation d'énergie uniquement liée au traitement et à l'hébergement des données devrait doubler tous les 4 ans. Si l'on ne fait rien, cette activité pèsera pour 60% de l'augmentation de la production d'énergie à elle seule. Or à ce jour, l'énergie a forcément un impact sur l'environnement et/ou le climat, que ce soit dans sa production, sa consommation ou le (non)recyclage des équipements liés. Un des grands défis du futur est donc bien là : le développement de toutes ces technologies sera-t-il compatible avec sa préservation ?

Plastic Odyssey joint la problématique de l'énergie à celle de la pollution par le plastique. L'association française a créé un bateau de 6 mètres qui utilise le plastique non-recyclable comme carburant. Un espoir pour endiguer la pollution plastique des océans, qui représente 9 millions de tonnes par an. En 2020, l'équipe partira pour un tour du monde prévu pour durer 3 ans.

Le concept de transformation des déchets en énergie est également déployé par GRTGaz dans le but de faire rouler les voitures. L'expérience est à découvrir sur le stand de Unigy, une fausse startup créée pour l'occasion.

Retrouvez les temps forts de Viva Technology 2018


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site