ideal investisseur
Le magazine en ligne qui décrypte les placements et l'économie


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

La résiliation de l’assurance d’un crédit immobilier sera désormais possible chaque année

| Publié le 09-02-2017 | Mise à jour le 09-02-2017
La résiliation de l’assurance d’un crédit immobilier sera désormais possible chaque année
Crédit photo : (c)Fotolia  

Le Parlement a définitivement adopté un texte permettant aux emprunteurs de renégocier leur contrat d'assurance pendant toute la durée de leur prêt immobilier. Une avancée certaine pour les acheteurs et propriétaires immobiliers.

Un complément à la loi Hamon pour renégocier son assurance de crédit immobilier

La résiliation annuelle des assurances emprunteurs est à l’ordre du jour des députés et sénateurs depuis quelques temps. Proposée une première fois par la loi Sapin 2, la mesure avait été censurée par le Conseil Constitutionnel début décembre 2016 pour un vice de procédure.

Revenue en discussion, la loi a finalement été définitivement adoptée par le Sénat le 8 février, à la faveur d’un vote à l’unanimité. Cette disposition vient compléter la loi Hamon, qui permettait déjà de résilier l’assurance emprunteur au cours de la première année.

Une loi applicable à tous les prêts immobiliers en cours

La loi sera applicable de façon systématique aux nouvelles offres de prêt émises à partir de sa publication. Cerise sur le gâteau, à compter du 1er janvier 2018 elle s’appliquera également à tous les contrats en cours, y compris ceux couvrant des prêts souscrits avant la promulgation de la loi.

Selon le Sénateur du Doubs Martial Bourquin qui a porté l’amendement (PS), cette mesure permettra de redonner du pouvoir d'achat aux ménages : " Obtenir des taux raisonnables d’assurance emprunteur au profit des ménages pour faciliter l’accession à la propriété immobilière avec un pouvoir d’achat augmenté de 500 à 700 euros par an a guidé mon action comme sénateur et rapporteur de ce texte. Le Parlementaire a également précisé que "sur 100 euros de prime d'assurance versés par le consommateur, 50 en moyenne constituent des commissions et ne rémunèrent pas le risque", reprenant l’analyse de la société d’études BAO Conseil.

Jusqu’à 50% d’économie pour l’emprunteur

Les assurances mutualistes comme la MGEN et la Maif s’étaient déjà positionnées sur le marché dès 2013. La promulgation de la loi Hamon permettait alors de renégocier son assurance de prêt immobilier pendant les 12 premiers mois de vie du contrat.
S’il était auparavant difficile pour les emprunteurs de choisir une autre assurance que celle proposée par la banque, l’ouverture du secteur a permis aux consommateurs de mettre les établissements en concurrence. A la clé, une économie de près de 50% par rapport aux tarifs des banques, et un gain de parts de marché pour les établissements mutualistes.

Aussi, le Groupe Macif s’est immédiatement réjouit de l’annonce de la validation définitive de la loi : "Cette mesure constitue une véritable avancée pour les consommateurs. Elle leur garantit une réelle liberté de choix en matière d'assurance emprunteur. Elle leur permet également de retrouver du pouvoir d'achat sur ce poste de dépenses, dont le coût est aujourd’hui aussi important que celui des intérêts du prêt immobilier", déclare Alain Montarant, Président du groupe.

Changer d’assurance emprunteur : comment faire ?

Une fois la loi publiée au Journal Officiel et éventuellement une fois le décret d’application signé, il suffit de contacter directement les assurances mutualistes ou les courtiers d’assurance de prêt immobilier. Celles-ci analyseront votre dossier et pourront vous faire une proposition.

Article noté  5/5 (1 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site






Newsletter ideal-investisseur.fr


Brèves

  • Épargne • Linxea adopte la souscription 100% en ligne Linxea annonce avoir adopté la signature électronique CertEurope et avoir doublé les souscriptions d'assurance vie en ligne. Le passage par un dossier papier n'étant plus nécessaire, la société indique avoir augmenté son taux de transformation de 30%. 09/04
  • Entreprises • Nouvelle acquisition pour une SCPI de PAREF Paref Gestion annonce avoir signé l'acquisition d'un nouvel actif de bureaux à Marseille pour le compte de la SCPI Interpierre France. Acquis pour un montant de 4,6 M?, cet immeuble de 1 856 m2 comprend 39 places de parking. 04/04
  • Finance numérique • Koregraf annonce un nouveau succès Le spécialiste du crowdfunding immobilier déclare avoir remboursé 699 627 euros aux investisseurs ayant participé au financement des programmes immobiliers My Park (Loiret) et Le Titan (Var), avec un rendement annuel brut de 8% après 12 et 15 mois d'investissement. La société a finalisé 42 projets depuis 2014. 02/04
  • Placements • Swiss Life AM - Real Estate France achète 5 commerces en Espagne et en Allemagne. Ils seront alloués au fonds luxembourgeois Swiss Life REF (LUX) European Retail SCS, SICAV-SIF. 11/03
  • Art • Le Groupe Arcange crée Art'ange pour soutenir la création artistique émergente, signant la charte « 1 immeuble, 1 ?uvre » du Ministère de la Culture. L'objectif est d'intégrer l'oeuvre d'un artiste vivant dans chaque futur projet immobilier. 08/03
Rechercher un article