Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Placements & épargne


Investir dans l'hôtellerie : voici Horizon Urban Detention, nouvelle foncière non cotée



Le fonds immobilier, dont la période de détention prévue est de 9 à 12 ans, vise à générer un rendement et une appréciation du capital sur le long terme.

Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 23-04-2024 15:28 | Publié le 23-04-2024 14:46  Photo : Shutterstock  
Investir dans l'hôtellerie : voici Horizon Urban Detention, nouvelle foncière non cotée

Un fonds spécialisé dans les murs d'hôtels, actifs réputés résilients

Parmi les nouveaux placements dédiés à l'immobilier, la famille des foncières s'agrandit avec le lancement d'Horizon Urban Détention, société en commandite par actions proposant des opportunités dans le secteur hôtelier. Géré par Horizon AM, le fonds se spécialise dans l'acquisition de murs d’hôtels, visant à offrir une source de revenus continue avec pour autre objectif la réalisation d'une plus-value à la revente. Un concept nommé "Built to Rent" et très en vogue depuis quelques mois dans le milieu de l'investissement locatif.

Avec des actifs déjà identifiés, comme deux établissements B&B en France, Horizon Urban Détention profite d'un marché hôtelier en expansion. Le modèle économique mise sur les revenus locatifs augmentés par un taux d’occupation en hausse et une clientèle variée, des facteurs clés pour la rentabilité. Par ailleurs, selon la société de gestion, les actifs hôteliers, dès lors qu'ils sont bien situés, sont "résilients face aux cycles économiques". D'après CBRE, le secteur hôtelier montre une belle stabilité ces dernières années malgré les vicissitudes liées Covid et des confinements. Le taux d'occupation et le revenu par chambre semblent en effet se maintenir vaille que vaille au fil des années, voire même progresser.
Annonce
Assurance Vie

Un horizon d'investissement de 9 à 12 ans

Pour les investisseurs, il s'agit donc d'un produit de diversification mono-produit. La durée d'investissement évoquée par Horizon AM s'étend sur une période de 9 à 12 ans, optimisée pour permettre plusieurs rotations de projets de détention au niveau des sociétés de projet.

Les souscriptions sont possibles à partir de 3 000 €. La société de gestion propose ici des frais de gestion annuels corrects (2,31%), mais des coûts d'entrée un peu plus élevés (7% maximum). La date limite pour acquérir des parts est fixée au 27 mars 2025, ou plus tôt si le seuil maximal de 8 millions d'euros est atteint.

Toutefois, les premières distributions de dividendes ne pourront intervenir qu'à partir de la 5e année. De même, le mécanisme de retrait offre la possibilité de se retirer annuellement après une période de blocage de 5 ans pour garantir la stabilité du fonds. Le placement est donc à envisager uniquement pour les personnes qui souhaitent mobiliser du capital sur le long terme.

Enfin, tout investissement comporte des risques et Horizon Urban Détention ne fait pas exception. Les risques principaux de cette foncière non cotée incluent évidemment la perte en capital, les fluctuations du marché immobilier et le manque de liquidité.






Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires (3)

Bonne initiative ça ! Investir dans les hôtels, on y pense rarement mais effectivement ça a l'air résilient. Par contre, faut quand même avoir la zen attitude pour attendre 9 à 12 ans le retour des actions. Chacun son rythme...

Bof, même si les murs d'hôtels sont réputés résilients, investir sur une période de 9 à 12 ans, c'est trop long pour moi. Je préfère des investissements avec un retour plus rapide. C'est vrai qu'un fonds immobilier peut être intéressant, mais la durée me rebute un peu quand même.

Génial, un nouveau fonds qui mise sur l'hôtellerie. But on parle de 9 à 12 ans, c'est carrément pour le long terme. J'espère que ça va payer. En tout cas, j'ai hâte de voir ce que ça va donner... Espérons que les actifs seront vraiment résilients comme ils le prétendent.