ideal investisseur
Le magazine en ligne qui décrypte les placements et l'économie


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Élimination du PSG : quelles conséquences financières ?

| Publié le 07-03-2019 14:32 | Mise à jour le 07-03-2019 22:48
🏠 Accueil   ➤    Politique
Élimination du PSG : quelles conséquences financières ?
Crédit photo : © Oleg Batrak / Shutterstock.com  

Le football génère énormément d'argent. Le 6 mars 2019, le PSG a perdu, de façon rocambolesque, un match crucial pour son avenir aussi bien sportif qu'économique.

Une défaite sportive et économique dans la plus belle des compétitions du football

La Ligue des Champions, la plus prestigieuse compétition sportive au monde, est connue pour reverser de fortes sommes aux clubs participants. Qu'il soit éliminé au premier tour ou vainqueur du tournoi, chaque club perçoit des millions d'euros grâce à cette exposition mondiale.

En ayant perdu le match retour des 8es de finale de la Ligue des champions avec un score de 1 à 3, le Paris Saint-Germain n'a pas seulement perdu l'occasion de s'illustrer au niveau européen. Il a aussi et surtout perdu l'énorme manne financière qui lui était promise par son potentiel parcours dans la compétition.

Une mauvaise performance qui coûte cher au PSG

Ainsi que le rapporte le journal l'Équipe, une qualification du PSG pour les quarts de final lui aurait permis d'empocher 10,5 millions d'euros de plus, auquel se seraient ajoutées les recettes issues des droits de diffusion à la télévision. Des sommes qui augmentent à mesure que la compétition avance, que les équipes sont plus fortes et que la tension devient plus palpable dans les matchs.

Si Paris s'était qualifié pour les demies-finales, le club aurait également pu toucher 12 millions d'euros. Pour la finale, le chèque aurait été de 15 millions supplémentaires. Enfin, une victoire lui aurait rapporté 19 millions de plus. En tout, ce sont 31 millions d'euros qui se sont envolés avec cette élimination prématurée et inattendue.

A l'heure du Fair Play financier*, de telles rentrées d'argent auraient été bénéfiques pour le PSG, d'autant que le club reste dans le collimateur des autorités suite à une gestion supposée douteuse de ses finances.

*Le Fair Play financer (FPF) est une règle adoptée par l'UEFA en mai 2010 ayant pour but d'empêcher les dépenses excessives des clubs de football professionnels, qui les conduiraient à dépenser plus que ce qu'ils gagnaient dans le but du succès, et ce faisant menaceraient leur existence à long terme.

De fortes sommes déjà touchées

Tout n'est pas complétement négatif pour le PSG puisqu'il avait déjà touché 85 millions d'euros pour sa qualification en 8es de finale. Une somme qui comprend 34,65 millions d'€ pour de sa simple présence à ce niveau de la compétition, ainsi que 26,59 millions d'€ pour sa onzième place au niveau européen. Le journal L'Équipe précise qu'une prime est également versée aux clubs en fonction de leurs performances européennes sur les dix dernières années.

Au-delà des montants liés à la compétition, cette mauvaise performance pourrait aussi même impacter la renégociation du contrat avec l'équipementier Nike, qui paie le club pour exposer sa marque (équipement des joueurs...). Les dirigeants du PSG souhaitaient en effet voir augmenter les 25 millions d'€ annuels versés par la marque d'articles de sport, selon le Parisien. Sa contre-performance inattendue devrait jouer en sa défaveur dans sa quête de nouveaux revenus.


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souaihtez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site






Newsletter ideal-investisseur.fr


Brèves

  • Placements • Swiss Life AM - Real Estate France achète 5 commerces en Espagne et en Allemagne. Ils seront alloués au fonds luxembourgeois Swiss Life REF (LUX) European Retail SCS, SICAV-SIF. 11/03
  • Art • Le Groupe Arcange crée Art'ange pour soutenir la création artistique émergente, signant la charte « 1 immeuble, 1 ?uvre » du Ministère de la Culture. L'objectif est d'intégrer l'oeuvre d'un artiste vivant dans chaque futur projet immobilier. 08/03
  • Immobilier • Bouygues Immobilier restructure un immeuble à la Défense Axe Défense se métamorphose et devient NE.ST, un immeuble de bureaux de 12 300 m2 entièrement restructuré par Rehagreen de Bouygues Immobilier. Il avait été acquis par le groupe en mai 2018 auprès de la Française REM. 08/03
Rechercher un article