ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

E-commerce : quelle plateforme de paiement choisir ?



Le cœur de métier d'une marketplace est bien entendu la vente, ce qui suppose de pouvoir encaisser les paiements. À moins d'être un poids lourd du secteur et d'avoir les moyens techniques et humains de gérer cette activité en interne, le recours à un PSP (prestataire de paiement) spécialisé reste l'option à privilégier.
Un PSP est un établissement de paiement disposant d'un agrément délivré par la Banque de France pour exercer toutes les étapes du paiement (autorisation, sécurisation et vérification et régulation), que ce dernier intervienne par carte bancaire, par virement ou en prélèvement automatique.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 08-06-2022 13:53 | Publié le 03-06-2022 13:24
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Comment choisir son PSP pour une marketplace ?

La tarification est certes importante, puisqu'un PSP se rémunère sur chaque transaction, mais il convient de ne pas se focaliser sur le seul poste du coût. Si en France les particuliers privilégient à 85% les transactions par carte bancaire, c'est loin d'être le cas dans d'autres pays européens. Un soin particulier doit être porté sur la capacité d'un PSP à couvrir les modes de paiements des audiences cible en termes de devises et de modes de paiements adaptés à chaque pays.

Avec la généralisation du modèle marketplace dans le commerce en ligne, de nombreux prestataires spécialisés ont émergé et ont développé des services adaptés sur l'amélioration de la transformation, sur le montant du panier moyen et sur la rétention de clientèle.

Aux côtés des acteurs traditionnels du paiement, certaines Fintechs ont construit des offres spécialement adaptées aux places de marché allant bien au-delà du seul aspect de gestion de la transaction. Voici quelques clés pour choisir votre solution de paiement marketplace.

>> A LIRE : Créer un business plan : modèle Excel et Word téléchargeable



L'expérience clients au service du ROI

La maîtrise des aspects technique et réglementaire du paiement est un prérequis obligatoire chez tout PSP. C'est donc sur la gamme d'outils et de services optimisant l'expérience de vente qu'un PSP que le choix est à effectuer. Si le « one to many» permettant de gérer une commande au profit de plusieurs vendeurs est devenu un outil essentiel à une marketplace, des services complémentaires malins permettront à une marketplace de maximaliser l'expérience clients. On évoquera également : l'intégration avancée de la page de paiement aux couleurs de la place de marché, l'enregistrement des coordonnées bancaires facilitant la récurrence des achats ou encore le développement de services annexes dans le cas d'une prestation de services : calendrier, enregistrement des devis, etc.

>> A LIRE : Soldes 2022 : les dates pour trouver la bonne affaire


Un back-office à destination des vendeurs

Les vendeurs présents sur la marketplace ne sont pas à négliger, loin de là, puisque leur diversité et leur fidélité constituent une des forces d'une marketplace de référence. Les fonctionnalités du back-office du marchand peuvent être un élément de choix pour attirer un vendeur sur une marketplace plus que sur une autre. La facilité de la gestion des produits et services proposés, ainsi que les outils de reporting à disposition sont des éléments à prendre en compte impérativement.

>> A LIRE : Lois immobilières 2022 : les nouveaux dispositifs



BNPL, passage obligé d'une marketplace

Parmi toutes les fonctionnalités destinées à améliorer la rentabilité d'une marketplace, le BNPL « Buy Now, Pay Later » ( « acheter maintenant et payer plus tard » ) tend à devenir un passage obligé. Dernier né des services optimisant l'expérience de vente, cette fonction de paiement fractionné offre aux clients la possibilité de régler leurs achats en 3, 5, 10 voire 20 fois. Proposée par des acteurs traditionnels, de nombreuses fintechs se sont aussi ruées sur ce marché naissant. Ce service aurait déjà conquis plus de 30 % des consommateurs en France depuis le début de l'année. Facile à intégrer, il peut être intégré par le PSP, ou en surcouche de la transaction, indépendamment du prestataire de paiement.
Les coûts de mise en place du BNPL, supportés par le client ou par la marketplace sont largement rentabilisés à court moyen et long terme. En effet, le paiement fractionné augmenterait le taux de conversion d'au minimum 20 % et conduirait à une hausse du panier moyen de près de 35 % ; un véritable booster de vente !





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de partager un commentaire ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !