ideal investisseur
La synthèse de l'actualité économique et patrimoniale
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Voix

Bureaux de change, devises, taux : nos explications

Utile dans le cadre d'un déplacement à l'étranger, notamment si la destination se trouve hors de la zone euro, l'échange de devises peut paraître assez complexe à moins d'être familier avec le domaine ou d'avoir étudié la finance. Il est en effet nécessaire de maîtriser quelques notions de base pour bien comprendre ce type de transaction.

Contenu proposé par | Publié le 18-03-2021 18:34, Mis à jour le 18-03-2021 18:52
Photo :  

Devises, taux, bureaux de change? Quelques définitions utiles

Commençons par un bref rappel de ces différentes notions.

Les devises

Par définition, le terme « devise » est utilisé pour désigner toutes les monnaies de pays qui ne font pas partie de la zone euro. Il s'agit tout simplement donc des monnaies étrangères. La valeur des devises varie constamment par rapport à l'euro. En effet, elle peut augmenter comme elle peut diminuer. On parle alors de dévaluation ou au contraire d'appréciation.

Le taux de change

Cette valeur qui est communément appelée « taux de change » ou encore « cours » est exprimée en nombre de monnaie étrangère reçue pour 1 euro. Autrement dit, elle représente la quantité de monnaie étrangère que l'on peut acquérir avec 1 euro. On pourra alors avoir par exemple 1,10 dollar américain (USD) pour 1 euro.

Le marché des changes

Les taux de change actuels sont indiqués quotidiennement sur la plupart des sites internet financiers, mais celui de la Banque centrale européenne est reconnu pour livrer les valeurs officielles. Ils sont fixés sur le Forex (contraction de Foreign Exchanges) c'est-à-dire le marché des changes pour les non-anglophones. Et ce, en fonction de l'offre et de la demande.

De manière générale, on distingue 5 principaux types d'acteurs sur le Forex :

- Les fonds d'investissement spécialisés ou non dans les devises.
- Les institutions internationales telles que la Banque Mondiale, l'OCDE (organisation de coopération et de développement économiques), le FMI (fonds monétaire international)?
- Les autorités monétaires, dont les banques centrales qui sont des acteurs majeurs de ce marché.
- Les banques commerciales, les banques d'investissement et les courtiers qui peuvent travailler à leur compte ou sous les ordres de clients.
- Les entreprises (PME et multinationales).

Le bureau de change

Un bureau de change est tout simplement un commerce spécialisé dans l'échange (vente et achat) immédiat de devises. Il en existe 2 sortes : ceux qui sont affiliés à des réseaux spécialisés et ceux qui sont détenus par des commerçants indépendants. Dans tous les cas, ils doivent opérer sous le contrôle de la Banque de France (lorsqu'ils sont domiciliés en France bien évidemment). Si une personne réside dans la capitale, elle pourra se rendre dans un bureau de change à Paris qui lui permettra de convertir de l'euro en devise ou de changer des devises en euro (Dollar américain, Yen japonais, Livre sterling, Franc suisse, Dollar canadien). Elle aura alors l'assurance de bénéficier du meilleur taux de change et pourra même réserver ses devises.

Il est aujourd'hui possible de trouver un bureau de change dans les aéroports, les zones touristiques, les centres commerciaux et les grands magasins. Et ce, aussi bien en France qu'à l'étranger.



Comment fonctionne un bureau de change ?

Concrètement, que faut-il savoir sur le fonctionnement des bureaux de change ?

La réglementation autour des bureaux de change

Tous les bureaux de change sont encadrés par la loi et sont sous la surveillance d'institutions telles que le Conseil de surveillance financière. Les propriétaires et l'ensemble des salariés doivent être irréprochables aux yeux de l'administration française, notamment du fisc. Il est interdit pour toute personne ayant déjà eu des antécédents en matière de fraude fiscale ou commis des infractions pour des fins de faveurs personnelles ou patrimoniales d'exercer dans un bureau de change.

Conformément à la loi, ce type de commerce est en droit de demander à ses clients la nature, l'origine et la destination des sommes échangées, notamment lorsqu'il s'agit de très grosses sommes. Ils peuvent même demander des justificatifs à leurs clients avant de procéder aux transactions.

Il faut savoir par ailleurs qu'en marge de la lutte contre le blanchiment d'argent, le montant d'argent liquide maximum qu'un individu peut transporter sur lui dans le cadre d'un voyage à l'étranger est plafonné à 10 000 euros. Ce plafond peut toutefois différer d'une destination à une autre.

Les frais de change

Comme toute entreprise, un bureau de change a pour but de faire du profit. Pour ce faire, il achète des devises à un taux plus élevé et les revend à un taux plus bas. Il se rémunère ainsi avec la différence entre le prix de vente et le prix d'achat qui est appelée « spread » dans le jargon financier.

Le marché des changes n'étant pas un marché fixe, le prix de vente varie quotidiennement en fonction du taux de change. Les bureaux de change se basent sur le taux de change réel (le « fixing ») du jour pour déterminer leurs propres cours de conversion. Ils ajoutent ensuite un pourcentage à ce cours de conversion pour se faire des bénéfices.

Chaque bureau de change est libre d'appliquer le pourcentage qui lui convient. Les prix d'achat et de vente d'une même devise peuvent ainsi varier d'un bureau de change à un autre. Il est par conséquent judicieux de procéder à une comparaison avant d'effectuer un échange.

Dans la plupart des cas, les bureaux de change qui se trouvent dans les aéroports, les gares et les hôtels sont ceux qui prennent le plus de marge et qui proposent ainsi les prix les plus élevés. Mieux vaut privilégier ceux qui sont situés en centre-ville pour profiter des meilleurs taux de change.

Depuis plusieurs années maintenant, il est possible de trouver des bureaux de change en ligne. Il existe en effet aujourd'hui des plateformes sur internet. Cependant, comme toute transaction virtuelle, la prudence reste de mise pour éviter les arnaques. Il faut également faire attention, car certains sites imposent des taxes en plus des frais de change, ce qui peut rendre l'opération plus onéreuse qu'en bureau de change traditionnel.

Il est également possible d'échanger des devises auprès des banques. Cependant, les commissions prélevées peuvent parfois être élevées malgré des tarifs moindres par rapport aux bureaux de change.

>> A LIRE : Hedge funds : des fonds spéculatifs à haut risque


Comment se passe concrètement l'échange ?

Si vous désirez convertir de l'euro en devises ou changer des devises en euro, voici comment se déroulera l'opération.

Une démarche assez simple

La première chose à faire pour échanger des devises est de trouver le bureau de change qui peut proposer les meilleurs taux de change. Il faudra ensuite s'assurer que le bureau en question possède les devises souhaitées.

Tous les bureaux de change ont à leur disposition les devises courantes telles que le Dollar américain, le Dollar canadien, la Livre sterling, le Yen... Un bon nombre d'entre eux peut convertir l'euro dans plus d'une centaine de devises des 4 coins du monde, dont les plus rares à l'instar du dong, du lev et du dram.

Il faut toutefois penser à se renseigner au préalable sur la disponibilité des devises pour éviter toute déconvenue et toute éventuelle attente le moment venu. Dans cette optique, l'idéal est d'effectuer une réservation. La plupart des bureaux de change proposent plusieurs alternatives à leurs clients pour ce faire : effectuer une demande par téléphone, remplir un formulaire en ligne ou aller directement au bureau de leur choix quelques jours à l'avance.

Le tableau de change

Les bureaux de change affichent les taux de change journaliers sur des tableaux à la vue de tous pour renseigner leurs clients sur le cours des devises qui les intéresse. Cependant, la lecture de ces tableaux peut ne pas être évidente sans quelques notions de base.

Pour simplifier la lecture des tableaux de change et dans le même temps établir un standard international qui permet de désigner une devise de la même manière partout dans le monde sans barrière de la langue, chaque monnaie est abrégée en 3 lettres. Dans la majorité des cas, les deux premières lettres indiquent le pays d'origine de la monnaie tandis que la troisième lettre fait référence au nom de la monnaie. On aura par exemple :

- USD pour le dollar américain : US pour United-States (États-Unis d'Amérique) et D pour Dollar.
- GBP pour le livre sterling : GB pour Great-Britain (Grande-Bretagne) et P pour Pound ou Livre en français.
L'euro est une exception, car son abréviation utilisée est tout simplement EUR.A

On peut lire deux sortes de taux de change pour une même devise sur les tableaux de change. Le plus élevé correspond au prix d'achat ou bid price en anglais et l'autre, moins cher, au prix de vente ou ask price en anglais. Il est par exemple possible de voir sur les tableaux GBP 1 = EUR 1,3 /1,4. Cela signifie concrètement que si le client souhaite convertir 1 000 ? en livre sterling, il recevra en échange 714 £, soit 1000 / 1,4. Tandis que s'il revient du Royaume-Uni avec 1000 £ qu'il souhaite convertir en euro, il recevra 1 300 ? soit 1000 x 1.3.

On parle de cours croisé (« Cross-rate ») lorsque la conversion se fait dans un pays où les monnaies échangées ne sont pas officiellement utilisées. C'est le cas par exemple si le client souhaite convertir des Dollars en Livres sterling dans un bureau de change en France. La somme en dollars devra ainsi être convertie en euros avant d'être finalement convertie en Livres sterling.

>> A LIRE : Publier une annonce légale : comment faire ? Ce que vous devez savoir


Comment se passe concrètement l'échange ?
 


Ce contenu a été conçu et proposé par Brisbane services.
La rédaction de ideal-investisseur.fr n'a pas participé à la réalisation de cet article.



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !



S'abonner à la newsletter




Mieux comprendre l’article
Les mots marqués d'un * ou soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Banque centrale :
La banque centrale émet la monnaie d'un pays (ou d'une zone comme la zone Euro) et exécute la politique monétaire définie.