ideal investisseur
La synthèse de l'actualité économique et patrimoniale
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Suppléments

Formation AFEST : quel intérêt pour les entreprises ?

La loi « Avenir professionnel » promulguée le 5 septembre 2018 apporte des changements majeurs pour les professionnels. Elle confère un nouvel objectif aux actions de formation et introduit un nouveau dispositif, l'AFEST.

Cette réforme se traduit par la mise en place d'une nouvelle modalité de formation qui s'appuie sur le principe du « learning by doing » ou apprendre en travaillant. Cette pratique présente de nombreuses opportunités pour l'entreprise autant que pour l'apprenant.

Contenu proposé par | Publié le 14-05-2021 10:08, Mis à jour le 14-05-2021 10:21
Photo :  

AFEST : principe et fonctionnement

La transmission de savoirs entre collègues de travail est une démarche qui est loin d'être nouvelle en entreprise. Elle se pratique depuis toujours bien qu'elle n'ait pas été reconnue de façon formelle. Les choses ont changé en 2018 avec la loi sur la Liberté de choisir son avenir professionnel. Celle-ci donne une nouvelle définition à la formation.

Depuis, l'action de formation est considérée comme tout parcours pédagogique qui permet à l'apprenant d'améliorer ses compétences, d'obtenir une qualification et de réaliser ses objectifs professionnels. Elle peut se dérouler à distance, en présentiel ou en situation de travail. C'est ainsi que l'apprentissage sur le lieu de travail a été reconnu comme une modalité de formation à part entière.

La loi de 2018 lui a conféré un nom et une reconnaissance légale. Le dispositif est ce que nous connaissons actuellement comme l'AFEST, ou Action de formation en situation de travail. Elle a permis d'instaurer une certaine flexibilité et de sortir la formation du cadre scolaire. Désormais, elle peut également se réaliser en milieu professionnel avec le travail comme support de cours. L'apprenant sera accompagné par un tuteur tout au long de son parcours. Ce dernier peut suivre une formation de formateur AFEST afin de mieux appréhender son rôle et d'être en capacité d'aider l'apprenant à développer ses compétences professionnelles.

>> A LIRE : Développement web : quelles opportunités d'emploi ?



À qui s'adresse l'AFEST ?

L'AFEST peut avoir lieu dans n'importe quelle entreprise, quels que soient la taille et le secteur d'activité. Elle peut notamment intéresser les structures habituées à former leurs salariés pendant le travail et sur le lieu même où il se déroule. Elle s'adresse également aux organisations dont l'activité fait appel à un savoir-faire particulier. Compte tenu de ces critères, elle convient tout particulièrement aux TPE et PME.

Il appartient à l'employeur ou au responsable des ressources humaines d'organiser la formation. Tous les salariés peuvent y accéder, indépendamment de la nature de leur contrat ou de leur ancienneté. Un employé peut donc en bénéficier, qu'il soit en CDD ou en CDI. Le programme doit être personnalisé pour répondre aux besoins de l'entreprise et de l'apprenant.

>> A LIRE : Créateur d'entreprise : créez votre identité


Quels sont les avantages de la formation en situation de travail ?

La formation en situation de travail présente de nombreux bénéfices autant pour l'entreprise que pour les apprenants.

Les bénéfices pour l'entreprise
Pour une entreprise, l'AFEST permet plusieurs choses :

- Apprendre aux employés des gestes spécifiques nécessaires pour la réalisation d'une activité particulière
- Compenser l'absence de formations initiales sur des métiers spécialisés
- Transmettre et pérenniser un savoir-faire
- Multiplier le nombre de personnes compétentes pour exécuter certaines activités
- Anticiper les départs en retraite des salariés spécialisés dans leur métier
- Favoriser la montée en compétence et la mobilité fonctionnelle
- Fidéliser les employés

L'AFEST crée également un environnement de travail agréable pour l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise. Le formateur-tuteur aura l'occasion de valoriser son métier. Quant à l'apprenant, il comprendra mieux les raisons d'être des gestes et mécanismes inhérents à son travail.

Les bénéfices pour l'apprenant
Cette modalité de formation présente également des avantages non négligeables pour l'apprenant. Elle lui donne la possibilité :

- D'apprendre les bons gestes
- De devenir opérationnel rapidement
- De mieux s'impliquer dans sa formation
- D'être plus à l'aise avec les tâches qui lui sont confiées
La formation en situation de travail veut s'éloigner des cours entièrement théoriques. Le but ici est de mettre l'apprenant en situation réelle. Par ailleurs, le programme doit avoir un objectif professionnel précis.

Bien entendu, l'AFEST ne cherche pas à remplacer les parcours pédagogiques existants. Elle va plutôt les compléter. En effet, elle s'intéresse aux compétences qui ne peuvent être développées qu'en situation de travail.

>> A LIRE : Épargne salariale : des négociations pour booster les dispositifs dans les PME


Mettre en oeuvre une AFEST en entreprise

Pour réaliser la formation, il faut dans un premier temps analyser l'activité de l'entreprise afin de définir un parcours pédagogique. Il sera ensuite nécessaire d'organiser et de planifier la formation, de préparer l'environnement pour son bon déroulement.

Une fois ces étapes franchies, il faut désigner le formateur. Il faut choisir une personne en mesure de prendre en charge la formation et ses différentes phases.

L'action de formation en situation de travail comprend deux grandes étapes :

- D'abord, une séquence de travail pendant laquelle l'apprenant réalise les tâches qui lui sont confiées. Pendant cette première étape, il doit remplir ses missions seul. On lui accordera d'ailleurs un droit à l'erreur.
- Une phase réflexive est organisée par la suite. Elle consiste à passer en revue l'activité effectuée avec l'aide du formateur-tuteur. L'apprenant est invité à prendre du recul afin d'évaluer ses réalisations.
La phase réflexive permet de mettre en relief les écarts entre les résultats attendus, les réalisations et les compétences acquises. Il ne s'agit pas d'un simple débriefing, mais d'une analyse en profondeur. L'objectif est d'aider l'apprenant à s'améliorer. Son organisation doit être confiée à une tierce personne, autre que le tuteur. Elle peut être réalisée à chaud ou à froid.

Pour l'heure, il n'existe aucun cadre réglementaire qui définit précisément la durée de la formation. Elle peut aller d'une demi-journée à plusieurs jours. D'ailleurs, les deux séquences peuvent être reprises autant de fois que nécessaire.

La formation se conclut par une évaluation. Il appartient au manager et au formateur d'élaborer la grille d'évaluation selon l'activité concernée et les résultats attendus.


Qui peut prendre la place du formateur AFEST ?

La personne en charge de l'AFEST peut être un tuteur, un formateur, un référent métier ou un collaborateur qui maîtrise le domaine concerné. Il peut s'agir d'une personne interne ou externe à l'entreprise. Dans le deuxième cas, la personne désignée doit connaitre le métier et l'organisation du travail au sein de celle-ci.

Pour l'heure, aucune loi n'impose la possession d'une certification pour les formateurs. Mais c'est à prévoir. D'ailleurs, la formation des formateurs s'avère utile, sachant qu'ils vont prendre une posture différente des formateurs traditionnels. Le but n'étant pas de montrer, mais d'expliquer à l'apprenant les étapes à suivre. Le formateur doit être en capacité de mener des échanges et fournir des consignes précises.

Le cas échéant, un formateur peut prendre en charge un groupe d'apprenants. Toutefois, la phase réflexive et l'évaluation devront être menées individuellement.

Une formation financée par l'OPCO

La formation en situation de travail peut bénéficier d'un financement proposé par certains OPCO (Opérateurs de compétences). Une étude préalable sera réalisée par l'organisme avant son octroi.

Les OPCO peuvent prendre en charge la formation dès la phase de mise en situation jusqu'à l'évaluation. Leur participation dépend des conditions de réalisation de la formation. En effet, l'AFEST peut représenter la base d'un parcours de formation visant le développement des compétences du salarié. Il arrive aussi qu'il s'agisse d'une étape parmi tant d'autres dans un programme plus étendu.

Le gouvernement préconise la seconde option, bien qu'elle ne soit pas obligatoire. Les entreprises sont encouragées à inscrire l'AFEST dans un programme hybride, incluant d'autres actions de formation proposées en présentiel ou à distance.

AFEST et certification

L'AFEST peut être incluse dans un programme de formation certifiant qui permet d'obtenir un diplôme, un certificat de qualification professionnel ou un titre professionnel. À défaut, une attestation de compétences peut être délivrée à l'apprenant.

Il est toutefois important de noter et consigner chaque étape pour disposer d'une preuve et obtenir une reconnaissance légale.

Concernant la rémunération, elle doit être maintenue telle qu'elle a été définie dans le contrat initial. D'ailleurs, la formation doit avoir lieu pendant le temps de travail.


Ce contenu a été conçu et proposé par Brisbane Services.
La rédaction de ideal-investisseur.fr n'a pas participé à la réalisation de cet article.



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !



S'abonner à la newsletter