Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
🏠 Accueil   ➤    Zoom sur...


Placer son argent dans des biens immobiliers



Découvrez comment et pourquoi investir dans l'immobilier. De l'achat pour location à l'investissement via SCPI, explorez les avantages, risques et astuces pour maximiser votre rendement. Que vous soyez novice ou expert, trouvez la stratégie adaptée à votre budget et vos objectifs.

Temps de lecture : 5 minute(s) - | Mis à jour le 17-11-2023 10:51:00 | Publié le 13-11-2023 10:27  Photo : Shutterstock  Ce contenu est proposé par l'un de nos partenaires. La rédaction n'a pas participé à sa réalisation.

Placer son argent dans des biens immobiliers

De tout temps, l'immobilier a représenté une des façons privilégiées pour placer son argent. Il est souvent perçu, et ce, à juste titre, comme un placement stable et pérenne, par opposition à des investissements boursiers plus volatils. Les biens immobiliers, en raison de leur nature tangible et de l'histoire économique, ont démontré leur capacité à conserver, et souvent à augmenter, leur valeur au fil des années. Ceci est particulièrement vrai dans des régions ou zones en plein développement.
Outre l'aspect de conservation de capital, les propriétés immobilières, lorsqu'elles sont mises en location, peuvent se transformer en véritables machines à revenus locatifs. Ces loyersrécoltés peuvent servir de complément de revenus pour les investisseurset, à long terme, peuvent même constituer une préparation efficace pour la retraite.


Avantages de l'investissement immobilier :


Valeur refuge :

Lorsqu'on compare avec d'autres placements financiers, en particulier les actions, l'immobilier a l'avantage de présenter un risque moindre. Il est moins sujet aux fluctuations imprévisibles du marché, ce qui le rend plus rassurant pour bon nombre d'investisseurs.

Revenus locatifs :

L'option d'achat pour mettre en location offre l'opportunité de générer des loyers réguliers. Ces derniers, s'ils sont bien gérés, peuvent constituer un véritable matelas financier.

Valorisation potentielle :

Un choix judicieux de bien, notamment dans des zones en expansion, peut potentiellement augmenter significativement la valeur du bien immobilier. Des dispositifs comme la loi Pinel peuvent aussi influencer favorablement cette valorisation.


Inconvénients de l'investissement immobilier :

Investissement conséquent :

Entrer dans l'immobilier nécessite généralement un capital initial important. Que ce soit un apport personnel, ou par le biais d'un crédit immobilier, l'entrée peut être onéreuse.

Frais annexes :

Il est crucial de ne pas négliger les frais qui s'ajoutent à l'achat. On parle ici des frais de notaire, des éventuels frais d'agence, et aussi des intérêts liés au crédit.

Investissement à long terme :

L'immobilier n'est généralement pas liquide. Pour réaliser un rendement attractif, il faut souvent adopter une vision à long terme. C'est un engagement qui peut s'étaler sur plusieurs années, voire décennies.

En conclusion, bien que l'immobilier présente de réels avantages, il est primordial de bien s'informer, de bien comprendre les mécanismes du marché, et de définir clairement ses objectifs avant de s'y engager. Comme tout placement, il nécessite une gestion attentive de son patrimoine.

Comment investir dans l'immobilier ?

Investir dans l'immobilier est une décision qui peut générer des revenus significatifs sur le long terme. Toutefois, le monde de l'immobilier offre plusieurs voies et il est essentiel de comprendre les différentes méthodes pour mieux placer son argent.

Voici quelques stratégies d'investissement courantes :

Achat pour location

Cette approche est sans doute la plus populaire. L'investisseur acquiert un bien immobilier, souvent avec l'aide d'un crédit, dans le but de le mettre en location. Le principal avantage est la génération de loyers réguliers, qui peuvent servir de complément de revenu.

Cela permet également de constituer un patrimoine tout en bénéficiant potentiellement d'avantages fiscaux, comme ceux proposés par le dispositif Pinel. Néanmoins, cette méthode nécessite une gestion locative rigoureuse et une bonne connaissance du marché locatif pour déterminer le bon prix.

Achat pour revente

Ici, l'objectif est d'acheter un bien immobilier et de le revendre à un prix plus élevé, après une période donnée ou suite à des travaux de rénovation.

C'est une forme d'investissement à court ou moyen terme qui peut offrir un rendement élevé si l'investisseur a le flair pour dénicher des biens sous-évalués ou s'il mise sur une zone en plein développement.

SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

La SCPI est une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent investir dans l'immobilier sans s'embarrasser de la gestion directe d'un bien. En achetant des parts d'une SCPI, l'investisseur met son argent dans un pot commun utilisé pour acquérir un portefeuille de biens immobiliers.

Les revenus générés par ces biens (loyers) sont ensuite redistribués aux investisseurs proportionnellement à leur participation. C'est un placement moins risqué que l'achat direct, mais il requiert de bien choisir sa SCPI pour optimiser le rendement.

En conclusion, chaque stratégie d'investissement immobilier a ses propres avantages et inconvénients. Il est crucial de bien s'informer, éventuellement de se faire accompagner par des professionnels (agent immobilier, conseiller en gestion de patrimoine), et de définir clairement ses objectifs financiers avant de prendre une décision.

Quel type de bien immobilier choisir ?

Investir dans l'immobilier est un placement solide, mais il est crucial de déterminer le type de bien qui convient le mieux à vos aspirations et à votre budget. Le marché immobilier est vaste, et les opportunités varient selon les investisseurs.

Investir avec un budget modeste

Pour ceux qui débutent dans l'investissement ou disposent d'un budget limité, opter pour un appartement peut s'avérer judicieux. Dans des zones urbaines où la demande est forte, ces biens offrent généralement un bon rendement locatif.

De plus, l'achat d'une maison destinée à la colocation est aussi une solution en vogue. Avec le développement de la mobilité étudiante et professionnelle, la demande pour ce type de location est en hausse, assurant ainsi des loyers réguliers.

Investir avec un budget intermédiaire :

Pour ceux qui ont plus d'expérience ou un budget plus conséquent, mais pas encore suffisant pour des investissements de grande envergure, l'achat d'une maison individuelle pour la location est une option.

Elle peut permettre de générer des revenus intéressants, notamment dans des zones prisées ou en périphérie des grandes villes. De plus, le dispositif Pinel, entre autres, offre des avantages fiscaux pour l'achat de propriétés neuves destinées à la location.

Investir avec en disposant de plus de moyens :

Pour les investisseurs plus aguerris ou avec un capital plus important, l'achat d'un immeuble entier peut être envisagé. Cette stratégie offre un contrôle total sur l'ensemble des locations et maximise les revenus locatifs.

Les SCPI sont également une alternative, permettant d'investir dans plusieurs biens immobiliers sans se charger directement de leur gestion. C'est une forme d'investissement mutualisé où l'on achète des parts dans une société qui gère un portefeuille immobilier.

Choix stratégique : Au-delà du budget, il est essentiel de prendre en compte le taux de rendement attendu, le niveau de risque associé, la liquidité de l'investissement et les implications fiscales.

Ainsi, se renseigner sur les dispositifs comme la loi Pinel ou le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) peut être bénéfique.

En conclusion, chaque choix d'investissement immobilier dépend non seulement du budget mais aussi des objectifs et de la vision à long terme de l'investisseur. Se faire accompagner par un professionnel du secteur, que ce soit un conseiller en gestion de patrimoine ou un agent immobilier, peut grandement faciliter la prise de décision.