Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
🏠 Accueil   ➤    Zoom sur...


Où et comment investir en immobilier ?



Si vous envisagez, comme de nombreux Français, de sécuriser votre avenir financier en investissant dans l'immobilier, vous êtes sur la bonne voie. Cet article explore les possibilités pour répondre à la question : où et comment investir en immobilier ?

Les Français ont une forte affinité pour la pierre, considérant à juste titre que l'immobilier est un investissement solide. Posséder de l'immobilier offre une protection contre les soubresauts des marchés financiers, bien loin des faibles rendements proposés par des options telles que le livret A ou les contrats d'assurance-vie en euros, dont la rentabilité diminue depuis de nombreuses années.

Investir en immobilier implique un achat concret dans le but de générer des revenus complémentaires. C'est un engagement à long terme, éloigné de toute spéculation, tout en contribuant au développement économique dans la mesure de vos moyens financiers. Bien que le concept d'investissement immobilier soit simple en principe, sa mise en œuvre peut être complexe.


Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 07-09-2023 10:40:00 | Publié le 07-09-2023 10:35  Photo : Shutterstock  Ce contenu est proposé par l'un de nos partenaires. La rédaction n'a pas participé à sa réalisation.

Où et comment investir en immobilier ?

Investir en immobilier en direct : un projet qui peut tourner au casse-tête

L'investissement immobilier direct est l'une des méthodes les plus anciennes et évidentes pour investir en immobilier. Les investisseurs acquièrent un ou plusieurs biens immobiliers, vides ou occupés, avec l'espoir de percevoir des revenus locatifs. C'est une approche classique, mais il est de plus en plus difficile de trouver des opportunités rentables en raison de l'augmentation des prix, ce qui a fait chuter les rendements nets.

Le rendement net, c'est-à-dire le rapport entre le loyer net et le coût total de l'investissement, diminue à mesure que les taxes foncières, les assurances, les charges de copropriété et les loyers stagnent, sans oublier les dépenses imprévues liées aux réparations, aux périodes de vacance et aux impayés. La gestion de biens immobiliers peut également être chronophage, et si vous optez pour la gestion déléguée, cela entraîne des frais supplémentaires qui grignotent encore le rendement net.

En outre, les contraintes fiscales, en particulier les prélèvements sociaux, ont augmenté, rendant l'investissement direct en immobilier moins rentable. Bien qu'il existe des incitations fiscales telles que le dispositif Pinel, il est important de noter que ces avantages fiscaux peuvent être absorbés par diverses commissions, ce qui signifie que vous pourriez finir par payer plus cher que la valeur réelle du bien.

Enfin, si vous décidez d'investir directement en immobilier en France, vous serez limité géographiquement, sauf dans des cas exceptionnels qui ne sont pas à la portée de tous, comme l'investissement à l'étranger. En résumé, l'investissement immobilier direct comporte de nombreuses contraintes, des perspectives de valorisation de votre patrimoine relativement faibles et des risques indéniables.

Alors, comment investir en immobilier sans être confronté à ces problématiques ?


Investir en immobilier grâce aux SCPI : une approche performante et simplifiée


Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), également appelées "pierre-papier" ou "épargne immobilière assistée," offrent la possibilité d'investir dans l'immobilier de manière mutualisée, sans avoir à vous soucier de la gestion quotidienne. Chaque SCPI, au nombre d'environ 215, est créée et gérée par une société de gestion pour le compte des associés détenant des parts de la SCPI.

Les sociétés de gestion prennent en charge toutes les responsabilités liées à la gestion immobilière, libérant ainsi les associés de la gestion locative et des soucis associés. Les SCPI ont la capacité d'acquérir des biens immobiliers d'une valeur de plusieurs dizaines de millions d'euros grâce à la mutualisation des investisseurs. Certaines SCPI comptent plusieurs dizaines de milliers d'associés, et les plus importantes ont une capitalisation approchant les trois milliards d'euros. Les SCPI existent depuis plus de 50 ans et ont fait leurs preuves en générant un rendement net de 4,53 % en 2022, une fois les frais déduits.

Ces investissements se concentrent principalement en dehors du secteur résidentiel, notamment dans les bureaux, les commerces, les centres commerciaux, les biens immobiliers touristiques tels que les hôtels et les campings, ainsi que dans les entrepôts et les locaux d'activités, des SCPI comme Log In gérée par Theoreim et Activimmo gérée par Alderan sont d'ailleurs spécialisées dans le domaine de la logistique. D'autres SCPI se spécialisent également dans les secteurs de la santé, comme la SCPI Pierval Santé gérée par la société de gestion Euryale, de la petite enfance et de l'éducation, offrant ainsi une grande diversification des possibilités d'investissement.

Les possibilités d'investissement sont donc presque infinies. Alors qu'à l'origine, les SCPI investissaient uniquement en France elles sortent depuis quelques années de nos frontières et ont posé de nombreux jalons en zone euro comme la SCPI Coeur d'Europe gérée par la société de gestion Sogenial Immobilier et même à l'international.

Les parts de SCPI peuvent être achetées au comptant, à crédit, ou même sous forme de démembrement temporaire de propriété, une option avantageuse pour les ménages fortement imposés. Les avantages des SCPI incluent la simplicité de gestion, car les sociétés de gestion s'occupent de tout, et les associés perçoivent régulièrement des dividendes. Comme l'a souligné Thibault Le Coail, consultant de La Centrale des SCPI, "Avec les SCPI, vous possédez de l'immobilier sans vous en rendre compte. La société de gestion fait le travail pour vous et vous encaissez vos dividendes. "

Cependant, la question demeure : comment investir judicieusement dans les SCPI ?


Comment réussir son investissement en SCPI ?

Il n'y a pas de secret pour réussir son investissement en SCPI. Il est essentiel de faire appel à des professionnels reconnus, dont l'expertise se concentre exclusivement sur ce domaine. Optez également pour des spécialistes indépendants n'ayant aucun lien avec des institutions financières ou des compagnies d'assurance. Recherchez des professionnels qui offrent un service global, y compris la possibilité de trouver le meilleur crédit pour votre investissement en SCPI et qui vous accompagnent tout au long de votre parcours d'investissement, y compris l'aide à la déclaration fiscale si nécessaire. Enfin, il est crucial que ces experts déterminent la meilleure allocation en SCPI pour vous après avoir évalué les différentes options en fonction de votre situation patrimoniale.

Ces professionnels compétents opèrent à La Centrale des SCPI, située à Paris dans le 1er arrondissement, au 15 rue Saint-Roch, la première boutique en France entièrement dédiée à la vente de produits d'épargne immobilière assistée.

La Centrale des SCPI est également accessible par téléphone au 01.44.56.00.23, et son site Internet, www.centraledesscpi.com, est une référence en matière de sociétés civiles de placement immobilier. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre les SCPI, y compris des simulateurs et des comparateurs, des actualités, des fiches sur les SCPI et les sociétés de gestion, ainsi que des informations fiscales et patrimoniales.

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.