Lancement de « Two Lyon », gratte-ciel lyonnais de 170 mètres

Publié le 18-02-2017 17:15 -
Rubrique : IMMOBILIER - Crédit photo : © DPA Architecture

Article noté  5/5 (1 avis)    
Evaluez cet article  

 

Coup d’envoi pour la tour « Two Lyon », pièce majeure de la transformation des alentours de la gare Lyon-Part-Dieu : la Métropole et le Groupe Vinci viennent d’annoncer le lancement de ce projet de gratte-ciel. Après les tours Oxygène (117 mètres) et Incity (202 mètres), ce nouveau building fait partie des nombreux projets de modernisation de la ville.

L’immeuble sera dédié au tertiaire

Le 16 février, Gérard Collomb, Président de la Métropole de Lyon et Olivier de la Roussière, président de Vinci Immobilier, ont présenté la future tour « Two Lyon » à la presse et annoncé le dépôt du permis de construire.

Le bâtiment développera 80.000 mètres carrés dédiés à l’activité économique : 80% de bureaux qui devraient être occupés par EDF, un hôtel 4 étoiles de 10.000 mètres carrés en remplacement des deux hôtels actuels (Athéna et Novotel) et 3500 mètres carrés de commerces et services.

Avec ses 170 mètres et 43 étages, la tour Two Lyon se classera 11ème bâtiment le plus haut de France, et 2ème plus haut gratte-ciel hors d’Ile de France (derrière la « tour Incity » de la même ville, livrée en 2015).

Un grand nom de l’architecture contemporaine pour la conception

Située boulevard Vivier Merle, "Two Lyon" deviendra un signal fort du quartier de la Part-Dieu et du paysage lyonnais. C’est Dominique Perrault, architecte de renommée internationale et habitué des grands projets (DC towers, 250 m à Vienne en Autriche, centre olympique de tennis à Madrid, réhabilitation de la Poste du Louvre à Paris…) qui signe ce bâtiment.

La façade a été pensée de façon à générer un relief pour créer une grande profondeur. La lumière et les reflets se multiplieront de façon à lui donner un caractère de kaléidoscope. Le pied d’immeuble s’ouvrira sur des espaces publics réaménagés. La tour sera certifiée NF HQE (certification française) et BREEAM niveau excellent (certification britannique). Une labellisation Well (standards de bien-être au travail et de qualité de vie) est à l’étude.

Dans le cadre du projet du Pôle d’Echanges Multimodal (PEM), le parking et la place basse, ont été imaginés par Yves Mélia, de l’agence Sud Architectes.

Intéressé par l'investissement immobilier ?
Contactez-nous !

Un projet immobilier de longue haleine

Les premières esquisses avaient initialement été présentées au MIPIM 2013 à Cannes. Il aura donc fallu quatre ans de travail pour figer les plans du futur immeuble, notamment suite aux concertations publiques et différentes modifications en découlant. Comme tout grand projet, Two Lyon a en effet suscité les inquiétudes des riverains.

A l’origine, le programme immobilier était composé de deux tours d’importance (d’où son nom). Les plans définitifs voient la seconde particulièrement réduite, devenant presque invisible au pied de l’impressionnante tour principale.

Avec un permis récemment déposé, quelques mois seront nécessaires avant de voir les travaux commencer. Dans le cas où l’autorisation d’urbanisme ne ferait pas l’objet d’un recours des tiers, le groupe Vinci devrait vraisemblablement démarrer les travaux mi-2018, pour une livraison en 2022. Le coût global prévisionnel envisagé est de l'ordre de 500 à 600 millions d'euros.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Comment acheter sa première résidence principale ?
- Vendre un logement déjà loué : mode d'emploi
- Quelle transaction pour un viager occupé ?
- Loi Pinel : mon logement locatif est-il éligible ?
- Crowdfunding immobilier : de nouvelles perspectives d'investissement
- Déficit foncier : comment l'appliquer dans sa déclaration d'impôt ?