ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

157 000€/m² : le prix incroyable d'une villa à vendre à Monaco

| Publié le 15-02-2019 14:50 | Mise à jour le 20-05-2019 14:39
157 000€/m² : le prix incroyable d'une villa à vendre à Monaco
Crédit(s) photo(s) : © CIC Immobilier Monte Carlo Sotheby's International Realty  

Le leader français de l'immobilier de prestige, Sotheby's International Realty France-Monaco a mis en vente une villa unique au monde, l'Echauguette, pour un prix record atteignant les 110 millions d'euros.

Une villa aux racines historiques

La villa a été construite il y a plus d'un siècle. D'un style Belle Époque, elle est l'une des dernière à n'avoir pas été modifiée, alors que nombre d'autres villas monégasques ont été transformées en appartements ou en bureaux modernes.

La propriété est dotée d'une incroyable richesse historique. Une partie était en effet détenue par la famille du fondateur du Casino de Monte-Carlo, François Blanc (1806 – 1877). Ce dernier avait supervisé la transformation de la ville au XIXème siècle, ce qui lui a valu les surnoms de « magicien de Monte-Carlo » ou « père fondateur de Monte-Carlo ». Après sa disparition, son épouse Marie Blanc, avait contribué à faire connaître la Principauté au travers des établissements fondés par son mari, à savoir l'Opéra de Monaco, le Casino de Monte-Carlo et l'Hôtel de Paris (parmi d'autres établissements). La réputation du lieu en a été totalement changée, passant d'une ville ensoleillée du sud mais endormie, à un rendez-vous incontournable de la haute-société bourgeoise.

Monaco est le plus petit pays du monde, après le Vatican, et le plus densément peuplé de la planète (superficie de 200 hectares pour 38 mille habitants). Le prix au mètre carré est extrêmement élevé : 41 000 euros/m² en moyenne. On peut aussi trouver des biens allant jusqu'à 100 000 euros/m² à proximité du célèbre Casino de Monte-Carlo ou du circuit accueillant annuellement le grand prix de Formule 1. A titre de comparaison, le prix moyen à Paris se situe légèrement en dessous des 10 000 €/m².


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Une villa de rêve... à 157 000 € le m²

Autant dire que les caractéristiques de la villa ont de quoi faire rêver. La demeure, qui a été complètement rénovée il y a une dizaine d'années, dispose de 700 m² de surface habitable sur 6 étages. Elle est dotée de 6 chambres dont une suite parentale, une bibliothèque, un bureau, un grand salon, une salle à manger donnant sur une terrasse privée et un studio. Elle comprend aussi l'une des plus grandes piscines privées du pays (22 mètres), un jacuzzi, un sauna et une cuisine d'été.

Au dernier étage de la villa, une des terrasses offre un spectaculaire panorama sur Monaco, le circuit de Formule 1, le port de plaisance et le Palais Princier. Pour finir, une grande cave à vin est présente ainsi qu'un garage pour 2 voitures. Deux ascenseurs indépendants donnent accès à tous les étages.

Le tout est à vendre pour la modique somme de 110 millions d'euros... soit le montant astronomique de 157 000 € par m²...

L'Echauguette est tellement célèbre à Monaco qu'elle a été mentionnée dans un ouvrage de référence sur la ville datant de 1903.

Anecdote historique : quand de Gaulle bloquait le Rocher

Dans les années 60, a eu lieu l'épisode du « blocus de Monaco » lors duquel le Général de Gaulle s'était opposé à la principauté sur le sujet de la fiscalité. Le prince Rainier, à l'époque, avait adopté une stratégie de paradis fiscal qui gênait Paris. Avec tous les avantages offerts, le Rocher attirait résidents, entreprises et or noir.

A l'issue d'un conflit rocambolesque, plusieurs décisions ont été prises pour rétablir la situation : Monaco récupère tous ses privilèges mais procède à de très importantes concessions d'ordre fiscal concernant les revenus des sociétés du Rocher (impôt sur les bénéfices pour les sociétés qui réalisent plus de 25 % de leur chiffre d'affaires hors de Monaco), les opérations financières monégasques et l'imposition des Français vivant dans la principauté, sauf s'ils peuvent justifier de cinq ans de résidence (les Français installés à Monaco après le 1er novembre 1957 perdent tout avantage fiscal).


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site