ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Le monde se mobilise pour Notre-Dame de Paris

| Publié le 16-04-2019 15:44 | Mise à jour le 20-06-2019 12:24
Le monde se mobilise pour Notre-Dame de Paris
Crédit(s) photo(s) : Page d'accueil du site de la Fondation du Patrimoine  

Événement dramatique : Notre-Dame de Paris, cathédrale emblématique de Paris et de l'Histoire de France, a subi un incendie dévastateur le soir du 15 avril. En moins de 24 heures, près de 700 millions d'euros ont été promis pour rebâtir cette merveille parisienne.

• Notre-Dame de Paris a subi un incendie dévastateur le 15 avril, emportant sa charpente âgée de près de 900 ans et une partie de sa voute.
• Près de 1 milliard d'euros a été collecté en 24 heures auprès de milliardaires, d'entreprises et de régions.
• Les particuliers peuvent faire un don sur le site de la Fondation du Patrimoine.

Un incendie qui a tout consumé

En ce lundi 15 avril 2019, aux alentours de 20h, beaucoup attendaient l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron. Il devait exposer les mesures prises pour répondre à la crise sociale, symbolisée par les gilets jaunes. A 18h50, terrible nouvelle : la cathédrale Notre-Dame était en proie aux flammes.

Vers 19h50, la flèche de la Cathédrale, un symbole de Paris, s'est effondrée sous les yeux et les caméras du monde entier. Il n'a fallu que quelques heures pour que les deux tiers du toit tombent en ruines. Quatre cents pompiers dotés de 18 lances à incendie ont combattu toute la nuit l'incendie ravageur. L'un d'entre eux aurait été blessé.

Afin de faire toute la lumière sur cet événement, le parquet de Paris a ouvert une enquête. La piste d'un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale « retient l'attention des enquêteurs en l'état des investigations ».

Pendant ce temps, les professionnels de la construction s'efforcent de conforter les zones fragilisées de la structure de l'édifice. L'opération devrait durer 48 heures. Heureusement, les « trésors » abrités depuis des siècles par Notre-Dame de Paris ont été sauvés. Il s'agit notamment de la « couronne d'épines de Jésus-Christ » et de la « tunique du roi Saint-Louis ».

A lire également : [INTERVIEW] Stéphane Bern : "Le Patrimoine est notre trésor"


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Une collecte nationale et des milliardaires français mobilisés

Ainsi que l'a indiqué Emmanuel Macron devant les caméras, l'objectif principal désormais est de rebâtir la cathédrale. Les dégâts sont inestimables. Une collecte nationale est lancée, par l'intermédiaire de la Fondation du Patrimoine, dont le site Internet peinait en début de journée sous un pic historique du nombre d'Internautes. Moins de 24 heures après le drame, le compteur affiche déjà près de 500.000 euros.
Pour faire un don : Fondation du Patrimoine

Dès ce matin, les milliardaires français se mobilisaient. François-Henri Pinault, Président du groupe de luxe Kering, a garanti un don de 100 millions d'euros. Bernard Arnault, homme le plus riche de France et patron du groupe LVMH, a annoncé qu'il verserait 200 millions d'euros au fond spécial dédié à la reconstruction de la cathédrale.

Marc Ladreit de Lacharrière, mécène culturel et patron de Fimalac, a quant à lui promis 10 millions d'euros et la famille Bouygues devrait verser la même somme sous peu.

A lire également : Paris avant et après Haussmann : l'exposition photo qui replonge dans l'Histoire de la capitale

Les régions se mobilisent

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une contribution de 50 millions d'euros, précisant vouloir organiser « une grande conférence internationale des donateurs », avec « des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration ».

La région Ile-de-France, par l'intermédiaire de sa présidente, Valérie Pécresse, a annoncé avoir débloqué 10 millions d'euros. Cette enveloppe vise à « aider l'archevêché à faire les premiers travaux de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris… Cette reconstruction, qui va évidemment coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde ; nous allons nous y atteler dès maintenant ».

Laurent Wauquiez a annoncé mardi que la Région Auvergne-Rhône-Alpes qu'il préside verserait 2 millions d'euros. Éric Ciotti, conseiller départemental des Alpes-Maritimes, promet un million d'euros, tout comme la ville de Toulouse et le département de Haute-Garonne.

Le Haut-Rhin va proposer, lors du prochain conseil départemental, un don de 100.000 euros. L'Eure promet 50.000 euros et la ville de Cannes va faire un don de 10.000 euros. La région Grand-Est et la ville de Nancy vont aussi débloquer des fonds exceptionnels.

Flashback en 1903 : Grogne des Parisiens contre la construction du métro Place de l'Opéra

Élan national du côté des entreprises

Le groupe de BTP Vinci, va mettre en place un mécénat de compétences (sur leur temps de travail, leurs employés pourront participer à des œuvres caritatives, et en particulier, participer à la reconstruction de la cathédrale). Le groupe Bouygues devrait en faire autant. Par ce biais, l'entreprise avait déjà participé à la rénovation du Musée d'Orsay, de l'aile Richelieu du Louvre et de l'Hôtel de la Marine. EDF pourrait également mettre cette solution en œuvre.

Le groupe Total a annoncé verser 100 millions d'euros, la famille Bettencourt qui détient L'Oréal, 200 millions. Le groupe Duval, promoteur et concepteur immobilier affirme qu'il « participera à l'effort de reconstruction aux côtés des autorités ». BNP Paribas, Société Générale, Michelin, Air France (qui annoncé qu'il assurera le transport gratuit de tous les acteurs officiels qui participeront à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris)... tous ont annoncé participer financièrement à la reconstruction.

Charlois, premier exploitant de chênes en France affirme avoir commencé à mettre de côté des chênes de qualité pour reconstruire la charpente de la cathédrale. Michel Druilhe, président de l'interprofession France Bois Forêt, a déclaré que toute la filière du bois allait se mobiliser.

L'aide est internationale

Très vite après le déclenchement du drame, des messages de soutien du monde entier avaient afflué. Il ne serait pas surprenant que des aides financières soient également proposées par de nombreux pays et personnalités dans les heures qui viennent.

Parmi les premiers, le directeur du département des musées au ministère russe de la Culture, Vladislav Kononov, a proposé l'organisation en Russie d'une collecte destinée à restaurer l'édifice. « Nous engagerons des consultations avec nos musées nationaux et je pense qu'ils soutiendront cette initiative… Aujourd'hui, le malheur s'est produit en France, c'est une tragédie et ce serait normal d'accorder une aide importante pour la restauration de cette cathédrale unique ».

Donald Tusk, le président du Conseil européen, a plaidé pour la solidarité du continent : « Je voudrais dire quelques mots de réconfort et de solidarité à la nation française, également en tant que citoyen de Gdańsk, détruit à 90% et incendié, puis reconstruit. Vous reconstruirez également votre cathédrale ! Depuis Strasbourg, capitale française de l'UE, j'appelle les 28 États à participer à cette tâche », a-t-il déclaré. « Hier fut une journée terrible pour tous; Paris et la France ne sont pas neutres pour les Européens ; la Commission européenne appuiera les efforts de reconstruction ; nous sommes et serons solidaires », a réagi le président de la Commission Jean-Claude Juncker.

Le monde du sport s'engage également

Les sportifs les plus célèbres du monde avaient fait part de leur tristesse sur les réseaux sociaux. Dernièrement, beaucoup d'entre eux avaient fait des dons pour retrouver le corps du footballeur décédé en mer, Emiliano Sala, et il est probable qu'ils puissent faire des dons à titre personnel.

Sur un plan institutionnel, la présidente de la ligue de football professionnel, Nathalie Boy de la Tour a déclaré que le monde du foot français allait se mobiliser. De même concernant le monde hippique puisque France Galop, le Trot et le PMU ont renommé la course de dimanche en « Prix Notre-Dame de Paris ». Tous les revenus seront reversés pour rebâtir la cathédrale.

Combien de temps pour tout reconstruire ?

Selon Stéphane Bern, dont les larmes ont ému la France, il faudra entre 10 et 20 ans pour restaurer complètement Notre-Dame : « Cette fois-là, ce n'est pas l'argent qui va manquer, mais tout va prendre du temps, il va falloir faire un état des lieux, de la charpente, des rosaces, de la voûte, étudier comment stabiliser et sécuriser (...) Rappelons que pour la cathédrale de Reims, cela avait pris quarante ans ».

Le journaliste et animateur, engagé pour la sauvegarde du patrimoine, a récemment lancé le deuxième opus du « Loto du Patrimoine ». L'année dernière, il avait permis de collecter 25 millions d'euros.

Notre-Dame, c'est une histoire exceptionnelle qui a vu se dérouler des événements marquants de l'histoire de France, ce qui a fait dire à l'historien Michelet que Notre-Dame est à elle seule un livre d'Histoire : elle n'était pas encore achevée, à la fin du XIIIème siècle, que les parisiens y ont veillé le corps du Roi Saint Louis qui était mort à Tunis ; le roi Henri IV y a épousé en 1572 Marguerite de Valois et, en 1594, s'est solennellement converti au catholicisme ; le pape Pie VII y a sacré Napoléon Ier empereur des Français en 1804 et c'est ici encore que l'on a chanté le Te Deum à la fin des Première et Seconde Guerres mondiales.


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site