ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Enchères : un soulier de Marie-Antoinette adjugé pour 43 750 €

| Publié le 19-11-2020 11:58 | Mise à jour le 19-11-2020 12:43
Céline Dulary
Crédit(s) photo(s) : Soulier de Marie-Antoinette, maison Osenat  

Le soulier de soie ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette a trouvé preneur pour près de 44.000 euros, soit plus de 4 fois son estimation haute.

43.750 euros pour ce soulier âgé de près de 250 ans

La maison de ventes versaillaise Osenat, notamment spécialisée dans les souvenirs royaux et impériaux, a mis aux enchères un soulier ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette. Présenté le 15 novembre, l'objet a suscité un vif intérêt des collectionneurs internationaux. Il a été adjugé pour 43.750 €, soit plus de 4 fois son estimation haute (8.000 et 10.000 €).

Ce soulier, en soie et chevreau, présente « quatre rubans plissés superposés » sur son dessus, une semelle de cuir, et un talon de près de 4,7 cm recouvert de « peau vernis grise » sur lequel on peut lire une mention notée à la plume « Soulier de Marie-Antoinette donné à M. de Voisey ». Il mesure un peu plus de 22 cm de long, soit l'équivalent de la pointure 36 de nos jours.

S'il a été vendu seul et non en paire, ce dépareillement n'est pas une surprise. Il était d'usage à l'époque d'offrir une seule chaussure en guise de souvenir. Ce soulier aurait ainsi été remis à Marie-Émilie Leschevin de Prévoisin, femme de Charles Gilbert de Lachapelle (commissaire général de la maison du roi Louis XVI) et amie de la première femme de chambre de la reine Madame Campan. Il a ensuite été conservé dans la famille pendant près de 250 ans, jusqu'à cette vente aux enchères.


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Un appétit pour les souvenirs royaux

La vente du 15 novembre présentait également une malle de la garde-robe de Marie-Antoinette lorsqu'elle était dauphine de France. Estimée entre 6.000 et 8.000 €, elle a finalement été adjugée pour 27.500 euros. Une baignoire en marbre blanc brisée réputée avoir été utilisée par la reine et provenant du château de Saint-Cloud a rencontré moins de succès : évaluée entre 6000 et 8000 €, elle a trouvé preneur pour seulement 2.625 €.

Les souvenirs de la famille royale suscitent un vif intérêt des collectionneurs sur le marché de l'art. Ces objets liés au patrimoine national ont tendance à confirmer leurs caractéristiques d'investissement rassurant pour les acheteurs, notamment en période de crise. En mai 2020, la maison de vente Osenat avait ainsi adjugé une mèche de cheveux de Louis XVI enfermée dans un médaillon de cristal de roche long et large de 2 centimètres pour 4.000 €. En 2013, une mèche de Marie-Antoinette nouée par un ruban de soie et accompagnée d'une lettre d'adieu que la reine avait adressée à sa dame d'honneur était partie pour 7.000 €.

Le 13 décembre 2020, Osenat procèdera à une vente de meubles sur le thème des « intérieurs de Versailles ».




Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !
Don réalisé par l'intermédiaire de l'association de soutien de la presse en ligne J'aime l'info, défiscalisable à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.