Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Bourse & Cryptomonnaies


Nos stratégies pour investir dans les biotechs



La clé du succès dans l'investissement en biotechnologie est d'avoir une stratégie bien définie et d'effectuer des recherches approfondies pour comprendre à la fois les risques et le potentiel de chaque investissement. Au-delà de ces aspects, le suivi des essais cliniques revêt une importance capitale.

Temps de lecture : 3 minute(s) - Par | Publié le 12-02-2024 10:30  Photo : Dall-e  
Nos stratégies pour investir dans les biotechs

Investir dans les biotech : diversifier et analyser en continue

L’investissement dans le secteur des biotechnologies est comparable à une exploration dans une jungle dense et inexplorée – remplie d’opportunités incroyables mais non sans risques. Les indices boursiers comme le Next Biotech en Europe et le Nasdaq Biotechnology aux États-Unis peuvent être des boussoles qui guident les investisseurs à travers cette jungle. Toutefois, il est important de se rappeler que le terrain est accidenté ; les actions biotech sont notoirement volatiles. Pour preuve, en 2023, l'indice Next Biotech n’a augmenté que modestement de 2,58 % sur l’année, avec des fluctuations extrêmes, incluant une flambée de 30 % en juillet suivie d’une baisse lente rejoignant le niveau initial en fin d’année.

Cette volatilité souligne l'importance de rester attentif aux annonces des entreprises, car le destin d'une société peut radicalement changer le cours de son action en Bourse. Au sein du même indice, l'action de Lytyx Bioph, par exemple, a plongé de près de 20 %, tandis que celle de Lifecare a grimpé de 7,29 %. Ces mouvements boursiers sont souvent le reflet des actualités et découvertes publiées par ces sociétés.

Pour intégrer les biotechnologies dans un portefeuille financier, il est essentiel d'adopter une stratégie d'analyse en continue tout en maintenant une forte diversification. Voici quelques étapes clé :

1. Suivre les essais cliniques : Les investisseurs doivent se tenir au courant du calendrier des essais cliniques des entreprises dans lesquelles ils investissent, ainsi que des résultats de ces essais. Ces données sont des indicateurs cruciaux de la progression d'une société biotech. Leur annonce a en général un impact presque immédiat sur la valorisation boursière, à la hausse comme à la baisse, sans parler des résultats futurs. Mieux vaut donc se tenir au courant.

2. Garder un œil sur la concurrence : Il est également important de surveiller les développements et les résultats des concurrents, car leurs succès et échecs peuvent influencer toute l'industrie. Les biotechs sont rarement seules à travailler sur un sujet ou un produit en particulier. Au contraire, dans certains cas, le premier arrivé tire un avantage concurrentiel important, souvent grâce au dépôt d’un ou plusieurs brevets verrouillant l'entrée d'un nouveau marché.

3. Procéder à une diversification intersectorielle : Même si vous êtes convaincus de l’opportunité de vos investissements, il faut savoir raison garder. Il est crucial de ne pas investir uniquement dans le secteur des biotechnologies. Un portefeuille bien équilibré inclut des investissements dans différents secteurs pour réduire le risque lié à la performance de l’un. La diversification peut inclure des actions dans des domaines réputés plus stables comme le luxe, les grandes industries, les finances, l'énergie, et les biens de consommation.

4. Diversifier au sein du même secteur : Il faut pousser la logique de diversification jusque dans le secteur des biotechnologies. Il est sage de répartir ses investissements entre plusieurs entreprises. Cela minimise le risque si l'une des entreprises rencontre des difficultés, comme l'échec d'un médicament clé en phase de test, des problèmes réglementaires ou des finances non maîtrisées.
Annonce
Assurance Vie

Choisir sa stratégie : court ou long terme

Comment dans de nombreux autres secteurs, l’investissement dans les biotechnologies peut faire l’objet d’une stratégie de court ou de long terme. La première aura pour objectif de tirer des gains rapides après la publication de premiers résultats scientifiques, l’autre de récolter les fruits d’une longue phase de R&D.

1. Stratégie à court terme : Pour ceux qui cherchent des gains à court terme, l’objectif peut être d’investir avant que la société ne diffuse les résultats d'un essai clinique majeur, anticipant une hausse de la valeur de l'action si les résultats sont positifs. Cependant, c'est une approche plus risquée car elle repose sur un seul événement pouvant affecter l'entreprise. Pour obtenir une analyse assez fine, mieux vaut être suffisamment renseigné sur les tenants et les aboutissants du produit et des essais. Un bagage scientifique n'est ici pas de trop pour savoir lire et anticiper les probabilités de réussite des essais.

2. Stratégie à long terme : Les investisseurs à long terme se concentrent sur la valorisation de l'entreprise sur la base de la commercialisation réussie et du succès des produits sur le marché. Cette approche nécessite de la patience et une croyance en la capacité de l'entreprise à devenir profitable sur la durée.





La rédaction vous suggère :

-> Biotech : le top des actions à surveiller en 2024

-> Biotech : USA, Europe... l'investissement sur un nouveau départ ?


Annonce Coinhouse

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !