ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Cours euro dollar, quelles perspectives pour les mois à venir ?

| Publié le 17-09-2020 10:12 | Mise à jour le 17-09-2020 10:25
E. Chiron
Crédit(s) photo(s) : (c) Shutterstock  

Alors qu'en début d'année l'euro peinait à se positionner comme monnaie forte, le coronavirus et les plans de relance économique ont rebattu les cartes. En juillet 2020, le dollar américain signait sa pire performance de la décennie (sur la base des taux de change effectifs) et l'euro pourrait encore s'apprécier dans les prochains mois. Sur fond de course au vaccin et d'élections américaines, la paire fétiche des traders forex semble plus volatile que jamais.

Un euro qui s'apprécie face au dollar

L'euro dépassait la barre des 1,19 dollar en août 2020 atteignant ainsi son plus haut niveau depuis près de deux ans. Si un ralentissement à court terme semble probable, beaucoup d'analystes estiment que la monnaie unique devrait continuer à s'apprécier dans les mois à venir. Pour ceux qui pratiquent le trading forex ou trading sur devises, il y a donc d'excellents arbitrages à réaliser. La plupart des spécialistes s'accordent sur le fait que le cours euro dollar devrait dépasser la résistance de 1,20 avant les élections américaines (même brièvement). Certains, dont Citibank, considèrent que le seuil de 1,25 pourrait être franchi. La monnaie unique se présente dès lors comme une alternative intéressante face à un dollar sujet à beaucoup d'incertitudes.

>> A LIRE : Bitcoin, cryptomonnaies, actifs numériques : quelle fiscalité ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Facteurs à suivre concernant la paire euro dollar

Différents facteurs pèsent bien évidemment sur le cours euro dollar. Les élections américaines sont en ligne de mire avec un résultat incertain malgré des sondages largement en faveur du candidat démocrate, Joe Biden. Les tweets du Président américain Donald Trump continuent d'influencer le cours du dollar et pourraient encore faire des ravages dans les semaines à venir.

Le spectre d'une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui plane depuis plus d'un an maintenant reste également bien présent. Aucun accord commercial n'a été conclu et des retards sont attendus. Néanmoins, la plupart des analystes et traders ne considèrent pas ce facteur comme prioritaire à l'heure actuelle. Les perspectives pour la croissance ou l'économie américaine sont plus importantes.

Bien évidemment, la pandémie de coronavirus constitue une menace majeure pesant sur les finances et l'économie mondiale. À l'heure où les chiffres de propagation du virus continuent d'inquiéter des deux côtés de l'Atlantique, l'absence de vaccin affecte le moral des investisseurs.

>> A LIRE : Initial Coin Offering (ICO) : comprendre les levées de fonds en crypto-actifs



La zone euro en position de force ?

Le consensus estime que l'euro devrait s'apprécier dans les mois à venir. Néanmoins, l'Europe ne s'en trouve pas renforcée pour autant. Un euro fort nuit bien évidemment aux exportations ce qui pourrait influencer négativement la croissance. De plus, les différents plans de relance, bien qu'ambitieux, n'affichent pas encore les résultats souhaités. Le rebond économique tant attendu se laisse désirer. Si l'euro semble fort, il faut remercier des facteurs externes plutôt que l'économie de la zone euro. La plupart des devises majeures s'apprécient d'ailleurs actuellement face au dollar, signe que c'est bien le billet vert qui faiblit et non l'euro qui se renforce.

Les investisseurs et les traders ne s'y trompent pas et se tournent vers d'autres valeurs. L'or continue de gagner les suffrages en tant que valeur refuge. Goldman Sachs a d'ailleurs relevé ses prédictions estimant que le prix de l'once d'or franchirait la barre de 2300 dollars dans les douze mois. Les cryptomonnaies progressent également.

Si la Réserve fédérale américaine (la Fed) s'aventurait sur le terrain des taux d‘intérêt négatifs, il se pourrait que le dollar chute et l'euro continuerait de s'apprécier. L'euro semble donc subir plus que dicter la loi sur le marché des changes.

>> A LIRE : Trading : comment démarrer


Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !