ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    bourse

Fil bourse : les valeurs à suivre ce 25 octobre à Paris

Icade, Michelin et Eramet vont publier leurs résultats trimestriels aujourd'hui. Klépierre rebondit, L'Oréal dépasse les attentes.

Temps de lecture : 3 minute(s) - | Mis à jour le 25-10-2021 07:13 | Publié le 25-10-2021 07:09
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Eramet

Le groupe minier publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.





Icade

Le groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du troisième trimestre.


Michelin

Le fabricant de pneumatiques publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.




Séché Environnement

Séché Environnement a publié un chiffre d'affaires contributif de 183,4 millions d'euros au troisième trimestre 2021, en progression de 14,1% par rapport à la même période de 2020. Sur 9 mois, il s'établit à 538,1 millions d'euros, marquant une hausse de 16,9%. Les tendances des 9 premiers mois de l'exercice confortent les attentes de Séché pour l'exercice en cours avec un chiffre d'affaires contributif 2021 qui devrait se rapprocher de 750 millions d'euros à périmètre constant et y compris TGAP (pour un montant attendu de 45 millions d'euros environ).




Solutions 30

Solutions 30 a acquis la clientèle et certains actifs de la société Mono Consultants. Avec cette opération, Solutions 30 relance sa politique de croissance externe et affirme ses ambitions sur le marché britannique, en renforçant son maillage territorial et son portefeuille clients dans le domaine des réseaux de télécommunications mobiles. Acteur majeur d'un marché britannique très fragmenté, Mono a réalisé un chiffre d'affaires de 41,5 millions de livres (49 millions d'euros) au titre de l'exercice clos le 31 août 2020. Impacté par la crise de la Covid-19, la société ne disposait pas de la taille critique et de l'assise financière nécessaires pour absorber la baisse de volume puis répondre au fort rebond du marché.

À fin août 2021, la société clôturait son exercice avec un chiffre d'affaires de 27,8 millions de livres (32,8 millions d'euros). "Toutefois, son excellente image, son portefeuille clients de premier plan et son portefeuille de commandes lui permettent de disposer d'une forte réserve de croissance sur l'exercice 2021-22, portée par le développement des réseaux mobiles de 5ème génération (5G)", a indiqué Solutions 30.

Dans ce contexte, avec le soutien de tous ses partenaires ainsi que celui de l'équipe de management de Mono, Solutions 30 a acquis la clientèle et certains actifs de cette société en date du 22 octobre 2021, réalisant ainsi sa deuxième acquisition au Royaume-Uni, sur un marché à fort potentiel. Cette opération marque le redémarrage de la politique de croissance externe de Solutions 30, visant à consolider les positions du groupe en Europe.

Klépierre

La lumière au bout du tunnel ? Dans un contexte de reprise de l'activité, Klépierre vise désormais un cash-flow net courant d'au moins 2 euros par action en 2021. Cela représente une hausse de 11 % par rapport à sa précédente cible. Si ce nouvel objectif reste conditionné à l'absence de restriction sanitaire forte d'ici la fin de l'année, les investisseurs ont bien reçu le message. La foncière spécialisée dans les centres commerciaux a bondi vendredi de 7,77% à 20,59 euros sur la place de Paris, signant ainsi la plus forte progression du SBF 120.

" Comme nous l'avons déjà constaté en 2020, dès la levée des restrictions, la fréquentation et les ventes rebondissent rapidement car nos clients sont heureux de profiter à nouveau de l'expérience unique offerte par nos centres. Nos commerçants ont également repris leurs programmes d'expansion, comme en témoigne le dynamisme de l'activité locative ", a expliqué Jean-Marc Jestin, le président du directoire. " Par conséquent, notre activité se normalise rapidement et se rapproche des niveaux d'avant Covid en matière de recouvrement des loyers et de ventes des commerçants ", a-t-il ajouté.

Lors du troisième trimestre 2021, Klépierre a réalisé un chiffre d'affaires de 283,9 millions d'euros, soit une baisse limitée à 6,1% par rapport au troisième trimestre 2020. " Pour sa part, le chiffre d'affaires des commerçants des centres commerciaux a augmenté de 6 % et atteint 94 % du niveau de 2019, témoignant, une nouvelle fois, du solide rebond observé depuis la réouverture des centres commerciaux et d'une reprise plus rapide que l'année dernière dans tous les pays ", a souligné Klépierre. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires ressort ainsi à 759,3 millions d'euros, en repli de 17,3% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

L'Oréal

Après LVMH et Hermès, c'était au tour de L'Oréal d'impressionner en fin de semaine dernière. Plus forte hausse du CAC 40 vendredi, le numéro un mondial des cosmétiques a bondi de 5,08% à 388,05 euros dans le sillage de ventes trimestrielles nettement supérieures aux attentes du marché. Au troisième trimestre, le groupe familial a réalisé un chiffre d'affaires de près de 8 milliards d'euros, en progression de 13,6%, dont 13,1% en données comparables. Le consensus tablait sur une hausse de 8,4% en données comparables.

La division Cosmétique active affiche le dynamisme le plus important : +28,4% à 951,4 millions d'euros en comparables, devant L'Oréal Luxe, dont les revenus ont augmenté de 20,7% à 3,12 milliards d'euros. La division Produits Professionnels a connu une croissance de 10,3% à 945,6 millions d'euros. Enfin, les Produits Grand Public ont vu leur chiffre d'affaires croître de 3,2% à 2,979 milliards d'euros.

" Dans un contexte encore incertain, notre performance au troisième trimestre nous conforte dans notre ambition de surperformer le marché et réaliser une année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats " a déclaré Nicolas Hieronimus, directeur Général de L'Oréal, en guise de perspectives.

JPMorgan a confirmé sa recommandation Surpondérer et son objectif de cours de 410 euros sur le titre. Le broker a salué l'activité en plein essor du groupe, avec une forte croissante des ventes au troisième trimestre. Dans ce cadre, le bureau d'études a relevé de 1,5% sa prévision de bénéfice par action 2021.


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur
merci magazine ideal investisseur

   


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




ideal investisseur magazine banniere