ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Icade accompagne les projets d'habitat participatif avec l'Appart'ici'pation

| Publié le 23-07-2019 15:21 | Mise à jour le 23-07-2019 15:46
Icade accompagne les projets d'habitat participatif avec <i>l'Appart'ici'pation </i>
Crédit(s) photo(s) : (c)Icade  

L'Appart'ici'pation est une solution innovante, permettant aux particuliers s'engageant dans un projet d'habitat participatif de se reposer sur l'expertise d'Icade et de se faire accompagner de A à Z.

Habitat participatif : une gestion parfois douloureuse

L'habitat participatif consiste à se regrouper entre particuliers pour construire un immeuble en commun, dont chacun occupera un logement. Si ce modèle est très répandu en Allemagne, en Suisse et en Norvège, il peine à s'imposer en France. La faute à une gestion complexe, à la difficulté des banques à financer ce modèle et à une lourde réglementation malgré des améliorations apportées par la loi ALUR.

Dans de nombreux cas, les particuliers qui souhaitent se lancer dans un projet de co-construction se heurtent très vite à la législation et aux conditions de financement, qui les obligent à souscrire une Garantie Financière d'Achèvement (GFA). Elles entrent alors dans un long parcours du combattant.

La raison est simple : la GFA est une assurance sensée financer les travaux restant à effectuer en cas défaillance financière des porteurs de projet. Ainsi, pour la délivrer, les assureurs demandent des contre-garanties. Autrement dit, ils veulent avoir « quelque chose à saisir » en cas de faillite des porteurs de projets afin de payer la fin des travaux.

Or, lorsque l'on parle d'une opération de construction, les montants peuvent rapidement dépasser plusieurs millions d'euros. Si les promoteurs professionnels peuvent apporter des garanties plus ou moins facilement, rares sont les particuliers capables d'apporter un bien ou une somme d'argent équivalente en garantie à la banque. Un fait qui contraint parfois les particuliers à élaborer des montages financiers compliqués pour boucler leur projet, ou à l'abandonner.

À 40 km au sud de Stuttgart en Allemagne, dans la ville de Tübingen, plus de 80 % des logements neufs sont construits en habitat participatif.


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


L'habitat participatif ne manque pourtant pas d'atouts

Ce mode d'accession à la propriété présente de multiples avantages, tout en s'inscrivant dans une logique sociale et solidaire. Les particuliers sont notamment séduits par la possibilité de créer leur espace de vie selon leur propre idée, et de partager des espaces communs avec des voisins choisis. La gestion du projet de A à Z permet également de maîtriser les prix et donc d'acquérir son logement moins cher, du moins en théorie.

Mais dans les faits, la gestion d'un projet est beaucoup moins idyllique. Le chemin qui mène à finaliser une construction est loin d'être paisible. Conséquence directe, quantité de projets s'éternisent pour finalement, ne jamais voir le jour.

Sur le même thème : L'habitat participatif et la coopérative : nouveaux modes d'accès au logement neuf

Appart'ici'pation aide les particuliers à gérer leur projet immobilier

Pour aider les particuliers à mener à bien leur projet d'habitat participatif, Icade vient de lancer le service Appart'ici'pation. Le promoteur, filiale de la Caisse des Dépôts, met ainsi son expertise de l'immobilier résidentiel au service des groupes de particuliers : accompagnement durant la phase de conception du projet, conseils techniques, juridiques, financiers, administratifs, etc.

Les porteurs de projet sont également déchargés des parties complexes et risquées (montage financier, garantie financière d'achèvement, aléas du chantier), puisque c'est Icade qui prend le rôle de maître d'ouvrage. Le groupe conserve la maîtrise de son projet, mais c'est le promoteur qui en porte la responsabilité grâce à un système de vente sur plan garantissant juridiquement le prix, les délais et les prestations définis à l'étape de conception.

Entre le lancement du projet et l'emménagement, il faut compter un délai de 28 à 36 mois, phase de travaux inclus.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Dans les faits, des réunions d'information permettent aux particuliers de se familiariser avec le concept d'habitat participatif et de rencontrer d'autres personnes susceptibles d'être intéressées par cette démarche.
Lorsqu'un groupe est constitué autour d'un projet, il participe à des réunions animées par un référent technique avec pour objectifs d'en définir les grands axes, de préciser la conception des espaces privatifs et des espaces communs et de valider un cahier des charges précis. Enfin, lorsque le projet est lancé, le groupe participe à des réunions pour faire le point sur son avancement.

L'Appart'ici'pation est fait pour des projets d'habitat participatif de 15 à 20 logements. Cette solution touche des publics variés (familles, retraités, célibataires…) ayant en commun la recherche d'un cadre de vie adapté à leurs souhaits.

A lire également : La GFA sécurise-t-elle un investissement en crowdfunding immobilier ?

Téléchargez un modèle de bilan de promotion pour 39 € TTC

Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site