ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

L'investissement responsable est une façon de réconcilier les investisseurs et les marchés financiers – entretien avec François L'Hénoret de Sanso IS

| Publié le 20-02-2019 17:56 | Mise à jour le 23-11-2019 22:00
L'investissement responsable est une façon de réconcilier les investisseurs et les marchés financiers – entretien avec François L'Hénoret de Sanso IS
Crédit(s) photo(s) : © François L'Hénoret de SANSO IS  

« Aujourd'hui, on fait attention à la façon dont on mange, on fait attention à la façon dont on se déplace, et on commence à faire attention à la façon dont on investit ». C'est ce que constate François L'Hénoret, responsable du développement commercial de Sanso Investment Solutions, dans un entretien fleuve très instructif avec ideal-investisseur.fr. En effet, si l'Investissement Socialement Responsable (ISR) connaît un succès croissant auprès des épargnants et investisseurs, il reste méconnu du grand public. Il s'agirait pourtant d'un investissement d'avenir, face aux incertitudes liées aux marchés financiers.

Les marchés financiers sont volatiles et incertains

Les épargnants et investisseurs peinent aujourd'hui à retrouver des placements dotés d'une espérance de rendement correcte. Dans ce contexte particulier, François L'Hénoret partage son point de vue.

« La finance est actuellement très perturbée. D'abord, parce qu'il y a un contexte macro-économique compliqué, et en même temps, les résultats des entreprises sont excellents. Pour les investisseurs, il est difficile d'intégrer que les marchés puissent baisser alors que les profits des entreprises sont plutôt satisfaisants. Les risques géopolitiques comme les politiques des banques centrales perturbent la lecture que les investisseurs peuvent faire de l'économie.

Les marchés financiers sont des marchés d'anticipation : ils essayent d'anticiper le futur, or le futur est incertain. Les marchés resteront sans doute très volatiles.
»

A lire également : ISR : des produits financiers compatibles avec la performance


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


L'Investissement Socialement Responsable ajoute une nouvelle dimension à l'approche du risque financier

L'ISR est encore peu connu du grand public. Selon une étude IFOP VigeoEiris pour le FIR, à l'occasion du salon Patrimonia, plus de 60% des Français accordent une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, mais seulement 5% d'entre eux savent précisément ce qu'est l'ISR.

Or, investir de façon durable réduit le risque de miser sur des sociétés qui pourraient rencontrer des problèmes de gouvernance ainsi que des risques environnementaux ou sociaux. Au-delà d'un sujet de conviction, cette analyse complémentaire du risque semble pertinente puisque ces problématiques ont un impact de plus en plus visible sur la performance des entreprises. L'approche ISR, qui consiste à analyser des risques extra-financiers, contribue dans ce cadre à améliorer le couple rendement/risque tout en répondant aux attentes des clients qui cherchent à donner un sens à leurs investissements. D'après François L'Hénoret, les entreprises qui sont exposées aux grands thèmes de l'ISR ont même des perspectives de croissance bien supérieures à celles des sociétés traditionnelles.

« Cela a évidemment beaucoup de sens de mettre en perspectives des objectifs d'investissement de long terme avec des problématiques globales et très concrètes qui sont elles aussi de long terme, comme le respect de l'environnement ou le respect de règles sociales. [...] C'est par les investissements, par la façon dont on va orienter les capitaux, qu'on pourra faire bouger les choses. [...] D'un point de vue financier, en favorisant les sociétés les plus vertueuses, les plus responsables, on cherche à investir nos clients au sein de sociétés qui soient plus durables, et la notion de durabilité est primordiale. Aujourd'hui on sait que la Terre offre un potentiel de croissance fini, que les stocks de matières premières fossiles sont limités et contraints. Si l'on veut continuer à avoir des perspectives de croissance et de performances à long terme, on est obligés de penser différemment et donc de penser durable. »

La notion d'éthique dans l'investissement remonte au 18ème siècle, mais le label d'Investissement Socialement Responsable est beaucoup plus récent : la définition précise date de 2013.

Des critères de sélection extra-financiers

La première approche utilisée par les fonds relevant de l'ISR est celle de l'exclusion, qui consiste à écarter de leurs investissements toute société controversée, que ce soit pour des problèmes de corruption, de non-respect des droits du travail international ou encore pour toute activité qui ne respecte pas l'environnement. Chaque société de gestion présente à ses investisseurs la liste des valeurs qu'elle exclue systématiquement de ses portefeuilles, comme des sociétés d'armement ou de jeux d'argent par exemple. Elles peuvent également s'appuyer sur la charte des Nations Unies qui contient 17 objectifs comme « réduire la faim dans le monde » ou encore « préserver la biodiversité et les fonds marins ».

Un autre angle d'attaque pour l'ISR est d'évaluer les entreprises sur leurs critères « ESG » (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) et de choisir celles qui ont la meilleure note. L'empreinte carbone des portefeuilles peut aussi peser dans les choix. Selon François L'Hénoret, peu de sociétés de gestion combinent ces différentes méthodes. La société d'investissement Sanso, essaye d'élargir au maximum cette façon de travailler en cumulant plusieurs approches.

Que sont les critères ESG ?
Sigle international, les critères « Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance » permettent de mesurer les performances des entreprises par des critères extra-financiers. Les critères environnementaux prennent en compte la gestion des déchets, la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, la prévention des risques environnementaux…
Les critères sociaux analysent la prévention des accidents, la formation du personnel, le respect des droits des employés, la parité hommes/femmes…
Enfin, les critères de gouvernance étudient l'organisation de la société, les structures de gestion, la certification et la vérification des comptes…

L'aide d'un conseiller peut être utile pour investir responsable

Dans l'esprit des particuliers, l'Investissement Socialement Responsable reste un concept flou, ce qui ouvre la porte à des confusions dont certains tentent de tirer profit : certains acteurs procèdent seulement à du « greenwashing », autrement appelé « écoblanchiment ». Cette méthode consiste à coller une étiquette « responsable » au produit financier uniquement pour surfer sur une tendance marketing, alors qu'en réalité les supports choisis ne relèvent pas de l'ISR.

Pour s'y retrouver entre toutes les offres du marché, François L'Hénoret invite les particuliers à se faire accompagner par un conseiller professionnel. « Toute la difficulté est d'avoir un produit qui réponde aux besoins du client. Entre quelqu'un qui veut financer des énergies renouvelables et quelqu'un qui veut éviter d'investir dans des entreprises qui ont des mauvaises pratiques, les solutions d'investissement proposées ne seront pas les mêmes », explique-t-il.

La société Sanso IS vient de lancer le fonds « Sanso Objectif Durable 2024 », fonds obligataire ISR. Dans une démarche de partage, et pour aller encore plus loin dans une démarche d'investissement responsable, Sanso IS s'engage à reverser l'équivalent de 10% des frais de gestion financiers au profit de deux associations de défense de l'environnement. L'Institut Océanographique - Fondation Albert Ier, Prince de Monaco et Surfrider Foundation Europe seront les bénéficiaires de cette initiative. Les obligations sélectionnées auront pour une échéance inférieure à 2024. L'objectif pour le client est un rendement net de 4% (sous réserve de défaut).


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site