Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Économie & Politique

Attaques en mer rouge : un impact limité sur l'inflation, selon Asterès



La hausse du prix du fret maritime reste pour le moment peu significative malgré l'augmentation des risques sur la route du canal de Suez.


Temps de lecture : 1 minute(s) - | Mis à jour le 12-01-2024 14:54 | Publié le 12-01-2024 14:40 

Depuis quelques semaines, les attaques de navires se multiplient en mer Rouge. Ce phénomène est d'autant plus délicat qu'il concerne la route de nombreux cargos livrant l'Europe par le canal de Suez. Certaines inquiétudes se font donc sentir quant à la potentielle hausse des prix qui pourrait suivre, du fait du risque accru et du détour important des navires souhaitant éviter la zone.

Selon l'institut d'études économiques Asterès, les attaques des Houthis ont pour le moment un effet marginal sur l'inflation en France. La hausse du coût du fret maritime due à ces attaques, ainsi que leur impact sur le prix des importations et l'indice des prix à la consommation, conduiraient à une augmentation de l'inflation de maximum 0,07 point en 2024 d'après les analystes. Cependant ces prévisions d'Asterès sont plus optimistes que celles d'autres instituts d'études économiques, qui envisagent un impact inflationniste jusqu'à dix fois plus important.

Malgré les attaques des Houthis, le trafic maritime dans le canal de Suez n'est pas complètement paralysé. Bien que les missiles lancés depuis le Yémen sur des navires commerciaux en mer Rouge aient réduit le trafic dans le canal d'environ 14%, cette voie stratégique reste empruntée par de nombreux navires. Contrairement à la paralysie mondiale des chaînes de valeur qui a eu lieu en 2021, due à la forte demande de biens et aux ports chinois confinés, la hausse du prix du fret maritime est beaucoup moins marquée cette fois-ci.

Enfin, contrairement aux craintes initiales, le cours du pétrole n'a pas été impacté par les attaques en mer Rouge. Au contraire, le baril de brent, qui avait dépassé les 90 dollars en septembre 2023, est désormais inférieur à 80 dollars depuis le mois de décembre.
Annonce
Assurance Vie




Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations requises.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires...

CapitaineHaddock
Ah bah ça alors, on croirait que rien ne les dérange ces économistes ! Moi je pensais que le prix du fret allait bondir avec ces problèmes en mer rouge. Comme quoi, on est jamais à l'abri d'une surprise.







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.