Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Économie & Politique

Défaillances d'entreprises : hausse de 36% en 2023, selon Altares



Le climat économique compliqué a provoqué une augmentation conséquente des défaillances, après une année 2022 déjà record. Et cela ne serait pas uniquement dû au rattrapage post-covid.


Temps de lecture : 1 minute(s) - | Publié le 19-01-2024 11:31  Photo : Shutterstock  

Une forte augmentation des défaillances d'entreprises

Selon le groupe Altares, spécialiste des données d'entreprises, la France a enregistré 57.729 défaillances d’entreprises en 2023, en hausse de près de 36% par rapport à 2022. En particulier, le dernier trimestre a été marqué par 16 800 défaillances, un chiffre qui n'avait pas été atteint depuis 2012-2013.

Beaucoup d'observateurs s'attendaient à un rattrapage post-covid. Pendant 2 ans, un certain nombre d'entreprises déjà en difficulté avaient bénéficié d'aides, retardant d'autant leur dépôt de bilan. Mais selon Altares, les chiffres 2023 vont bien au-delà de cet effet.

Thierry Millon, directeur des études, souligne que cette augmentation est attribuable à une conjoncture économique extrêmement tendue, exacerbée par des trésoreries d'entreprises en souffrance suite à une succession de crises. Ainsi, les entreprises continuent de faire face à d'importantes difficultés financières, bien au-delà de celles qui doivent rembourser leur PGE.
Annonce
Assurance Vie

Des disparités sectorielles et régionales

L’étude met en évidence une disparité significative entre les différents secteurs d’activité et les régions de France. Par exemple, le secteur de la construction a connu une forte augmentation des défaillances avec 40,7% de hausse par rapport à l’année précédente. Un phénomène intimement lié au retournement du marché immobilier et à un secteur de la promotion immobilière au point mort. À l’inverse, le secteur agricole a plutôt bien résisté avec une hausse limitée à 7,1% en 2023.

Au niveau régional, l'Ile-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes rassemblent à elles seules un tiers des défaillances, avec une hausse voisine de 38%. Selon l'institut, l'incertitude persiste pour l'année 2024, avec un risque accru pour les entreprises de ne pas pouvoir répondre aux enjeux de la transition écologique, des ressources humaines et du business, dans un contexte de croissance économique poussive et de trésoreries tendues.

Pas une surprise...


L'étude met en évidence que les entreprises traversent une période de crise depuis 4 ans. Cet état de fait, qualifié de « permacrise », aboutit sans surprise à des défaillances en série. D'autant que de nombreux facteurs se conjuguent et rendent la vie des entrepreneurs plus difficile : une activité économique ralentie, un niveau d'inflation toujours important, des taux d'intérêt élevés et une consommation en baisse. Un explosif pour les entreprises dont les finances sont déjà fragilisées, qui disposent de peu de trésorerie ou qui doivent faire face aux échéances post-covid.

Il faut également noter que cette situation ne se limite pas aux petites entreprises. 171 entreprises de plus de 100 salariés ont subi une défaillance l'année dernière. Un chiffre qui n'avait pas été observé depuis 10 ans.



Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires... (1)

TontonPierre
C'est vrai que c'est tristement pas une surprise cette hausse des défaillances d'entreprises. Il y a vraiment des disparités au niveau régional et sectoriel c'est clair, c'est pas aussi simple qu'un simple rattrapage post-Covid. C'est difficile pour le monde de l'entreprise en ce moment.







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.