ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

La campagne de déclaration des revenus a démarré ce 9 avril 2019

| Publié le 10-04-2019 17:22 | Mise à jour le 10-04-2019 18:39
🏠 Accueil   ➤    Économie
La campagne de déclaration des revenus a démarré ce 9 avril 2019
Crédit photo : ©pixabay  

Pour la dernière fois, la déclaration des revenus est obligatoire. La campagne 2019 a été lancée ce mardi 9 avril en France.

La déclaration des revenus obligatoire pour la dernière fois ?

Dans les prochaines semaines, 38,3 millions de foyers fiscaux vont devoir déclarer les revenus courants ou bien exceptionnels perçus en 2018. 16,8 millions, soient 43% des foyers, sont imposables.
La déclaration des revenus reste obligatoire, au moins pour cette année, bien que l'impôt soit désormais directement prélevé par l'employeur. Il faut donc informer le fisc des revenus perçus en 2018.

Pour résumer, la déclaration donnera au trésor public un aperçu de vos revenus. Tous les contribuables doivent déclarer leurs revenus en ligne (sauf exceptions) jusqu'au 21 mai, 28 mai ou 4 juin selon les départements. « Cette année, il faut bien continuer à faire sa déclaration d'impôt, elle ne connaît pas de changement par rapport aux années précédentes », a rappelé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Déclarer ses revenus est indispensable pour avoir accès aux prestations comme le dégrèvement de la taxe d'habitation ou le chèque énergie.

Déclarer en ligne

Cette année, la généralisation de la déclaration en ligne est la grande nouveauté. Ceux qui désirent déclarer via la classique version papier pourront se voir attribuer une amende de 15 euros.

Rien n'est oublié pour les contribuables dont la résidence principale n'est pas connectée à internet ou qui ne sont pas en capacité d'effectuer les démarches. Ils pourront continuer à utiliser le papier après avoir signalé leur cas à l'administration.

Avantage si vous déclarez en ligne : vous pourrez bénéficier d'un temps plus long, entre le 21 mai et le 4 juin tandis que ceux déclarant par papier devront le faire avant le 16 mai prochain à minuit.

Une déclaration bientôt facultative

Cette campagne est la première depuis l'entrée en vigueur du prélèvement à la source. Il faut, cependant, toujours remplir sa déclaration de revenus afin que l'administration fiscale puisse rembourser les "trop-perçus" ou réclamer les impôts manquants, liés notamment aux crédits et réductions d'impôts.

En revanche, dès 2020, la déclaration sera facultative pour les contribuables dont les revenus ne changent pas d'une année sur l'autre. "Il y aura l'année prochaine huit millions de foyers qui n'auront pas à faire de démarche de déclaration", a confirmé Gérald Darmanin, en précisant que ce nombre serait amené à augmenter à moyen terme.

Grâce à cela, les contribuables qui n'ont rien à changer sur leur déclaration pré-remplie pourront la valider automatiquement. Ils recevront un avis d'impôt qui sera basé sur les éléments connus de l'administration.

Le droit à l'erreur

Désormais, il sera possible de changer les informations que l'on a pu donner autant de fois qu'on le souhaite jusqu'à la date limite. Finie la peur de se tromper dans la déclaration et des sanctions pouvant survenir. Cependant, des intérêts de retard à taux réduit pourraient être appliqués sur les revenus non déclarés dans les temps.

Article noté  0/5 ( avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site