ideal investisseur
Le magazine en ligne qui décrypte les placements et l'économie


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

La main invisible : théorie de l'économie de marché

| Publié le 15-03-2019 10:18 | Mise à jour le 16-03-2019 14:44
La main invisible : théorie de l'économie de marché
Crédit photo : © Adam Smith Google  

"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du boulanger ni du brasseur que nous attendons notre dîner, mais de leur considération pour leur propre intérêt. " C'est ainsi que l'économiste Adam Smith résumait sa théorie de la Main Invisible. Un concept important dans l'économie, puisqu'il est la base de l'économie de marché.

La main invisible, c'est quoi ?

Ce principe énoncé et théorisé par Adam Smith dit que chaque individu de la société agit dans son intérêt personnel afin d'améliorer sa qualité de vie, d'augmenter ses richesses. Il faut partir du principe que, pour Smith, l'humain est un être rationnel qui peut juger et décider de ce qui est bien ou mal pour lui. Autrement dit, il n'a pas besoin d'une intervention externe, ici l'État, pour l'aider à faire ses choix. Chaque individu est à la recherche perpétuelle de son propre intérêt via la maximisation des bénéfices et la minimisation de l'effort (utilitarisme et hédonisme).

Mais, cette recherche de son propre intérêt bénéficie à tous. Exemple : un boulanger qui fait du pain afin de satisfaire ses clients, le fait, non pas par altruisme et désintéressement, mais afin que ses clients achètent ses produits et lui fournissent des revenus, ce qui va augmenter sa richesse personnelle. Cependant, en travaillant de manière qualitative afin de toujours satisfaire ses clients, le boulanger fait profiter de ses compétences à tous les membres de la société. C'est le principe de la main invisible. L'intérêt personnel comme moteur des individus finit par, au final, aller dans le sens de l'intérêt général à condition de laisser libre court à la concurrence et d'être guidé par la sympathie et les « sentiments moraux ».

La liberté comme idée

Tout le monde peut choisir librement d'exercer l'activité qu'il souhaite, son métier, ses prix, sa stratégie dès lors que l'on pense que c'est la meilleure chose à faire pour son entreprise. C'est là que la main invisible régule et bénéficie à tous car, ce procédé gagnant-gagnant, se met en place à travers la liberté de commerce et le libre-échange. Adam Smith explique dans son œuvre majeure, La Richesse des Nations, que « la certitude de pouvoir troquer tout le produit de son travail qui excède sa propre consommation, contre un pareil surplus du produit du travail des autres qui peut lui être nécessaire, [qui] encourage chaque homme à s'adonner à une occupation particulière, et à cultiver et perfectionner tout ce qu'il peut avoir de talent et d'intelligence pour cette espèce de travail ».

Ne pas laisser l'État intervenir dans l'économie et laisser faire la concurrence

Dans sa vision libérale, Smith considère que l'État doit strictement et uniquement remplir ses fonctions régaliennes : assurer la sécurité, la police, la justice, l'armée et collecter l'impôt. Mais, il ne doit en aucun cas intervenir dans l'économie. Adam Smith prône la concurrence et ses vertus. Le jeu de la concurrence est sain et permet aux prix du marché de ne pas s'envoler. Lorsque les prix du marché sont supérieurs aux prix réels, les producteurs sont rémunérés au-dessus du prix de base. Cela va attirer d'autres producteurs sur le marché, la production va augmenter, l'offre et la demande vont s'équilibrer et le prix du marché va revenir au prix de base.


Qui était Adam Smith ?

Adam Smith (1723, Kirkcaldy - 17 juillet 1790, Londres ) est un économiste et philosophe d'origine écossaise. Il participa au développement des Lumières écossaises. Il est considéré, comme le père de l'économie moderne et du libéralisme avec son œuvre La Richesse des nations.

Article noté  0/5 ( avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souaihtez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site






Newsletter ideal-investisseur.fr


Brèves

  • Placements • Swiss Life AM - Real Estate France achète 5 commerces en Espagne et en Allemagne. Ils seront alloués au fonds luxembourgeois Swiss Life REF (LUX) European Retail SCS, SICAV-SIF. 11/03
  • Art • Le Groupe Arcange crée Art'ange pour soutenir la création artistique émergente, signant la charte « 1 immeuble, 1 ?uvre » du Ministère de la Culture. L'objectif est d'intégrer l'oeuvre d'un artiste vivant dans chaque futur projet immobilier. 08/03
  • Immobilier • Bouygues Immobilier restructure un immeuble à la Défense Axe Défense se métamorphose et devient NE.ST, un immeuble de bureaux de 12 300 m2 entièrement restructuré par Rehagreen de Bouygues Immobilier. Il avait été acquis par le groupe en mai 2018 auprès de la Française REM. 08/03
Rechercher un article