ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Une action, c'est quoi ?

| Publié le 21-03-2019 14:15 | Mise à jour le 21-03-2019 14:24
Une action, c'est quoi ?
Crédit photo : © pixabay  

Que ça soit à la télé, dans les reportages, films, séries ou tout simplement dans la vie de l'entreprise, une action, le fait d'avoir des actions est un mécanisme économique complexe. Cet article va vous aider à mieux comprendre ce qu'est une action et dans quel contexte elle est utilisée.

Une action, qu'est-ce que c'est exactement ?

Une action est une partie du capital d'une société. Elle est composée de trois parties distinctes qui peuvent être dissociées :

- Le titre de propriété. Quand vous achetez une action, vous devenez propriétaire d'un morceau de l'entreprise. En tant que propriétaire, vous percevez une partie des bénéfices (s'ils ne sont pas réinvestis en totalité), sous forme de dividendes. Vous êtes actionnaire de ladite société.
- Le droit de vote. Celui-ci vous permet de participer à l'assemblée générale des actionnaires et de vous y exprimer via le vote sur les questions mise à l'ordre du jour.
- Le droit d'information : En vue de l'assemblée générale, la qualité d'actionnaire permet de consulter divers documents tels que les bilans, rapports des commissaires aux comptes, composition du portefeuille-titres, demander des explications à propos de la gestion et de la situation de l'entreprise.

Une représentation de la valeur future de l'entreprise

Le prix de l'action ne reflète pas la valeur actuelle de l'entreprise mais la promesse de sa valeur future.

Par exemple, une entreprise vient d'ouvrir. Les fondateurs déposent une somme à la banque que l'on appelle le capital et le divisent en actions qu'ils se répartissent à hauteur de leurs apports respectifs. Ce capital va servir à faire face aux premières dépenses, avant que l'entreprise ne gagne de l'argent : investissements pour soutenir le démarrage de l'activité, amortissement des décalages de paiement et, si l'entreprise ne fait pas de profit, à éponger les pertes.

A mesure que le temps passe et que l'entreprise se développe, celle-ci peut avoir besoin de nouveaux capitaux pour investir dans de nouveaux projets. Alors, elle va émettre de nouvelles actions. Si c'est une entreprise qui a eu des résultats positifs depuis sa création, sa valeur augmente et donc, le prix de souscription des nouvelles actions sera supérieur au prix initial.

Durée et risque des actions

Une action n'a pas d'échéance et n'a donc pas une date d'expiration après laquelle elle ne serait plus valable.

Cependant, souscrire à des actions peut entraîner des risques inévitables. Les actions sont ce que l'on appelle du « capital à risques ». En tant qu'actionnaire, vous participez aux bénéfices mais vous devez aussi vous attendre à supporter les pertes lorsque cela arrive.

Si l'entreprise dont vous avez acheté les actions est déficitaire, les actions vont inévitablement perdre de la valeur. En cas de faillite, les créanciers seront remboursés les premiers puis, après seulement, et s'il reste de l'argent, les actionnaires. En d'autres termes, il est rare qu'un actionnaire récupère son argent en cas de faillite.


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site