ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Pourquoi il ne faut pas investir en crowdfunding immobilier via des SCI ou SCCV

| Publié le 01-12-2014 | Mise à jour le 23-04-2019 14:25
Pourquoi il ne faut pas investir en crowdfunding immobilier via des SCI ou SCCV
Crédit(s) photo(s) : © Pixabay  

Pourquoi il ne faut surtout pas investir dans les SCI et autres sociétés civiles

Certains sites de crowdfunding proposent aux investisseurs particuliers d'acquérir des parts des Sociétés Civiles de Construction-Vente (SCCV) portant des projets immobiliers.

Après tout un laïus expliquant que le projet est garanti par la banque grâce à l'obtention d'une « Garantie Financière d'Achèvement » (GFA) et que le projet est donc « sécurisé », les investisseurs sont invités à souscrire aux parts de ces sociétés civiles.

Prenez garde ! Il est complètement faux d'indiquer que la sécurité projet est garanti pour l'investisseur par la GFA : bien au contraire.

La GFA, garantie obligatoire pour toute promotion de logements vendus sur plans à des particuliers, couvre uniquement l'acquéreur des logements contre la faillite du promoteur. En cas de problème, l'établissement délivrant cette GFA s'engage à terminer la construction du projet. Il se retourne ensuite contre la société projet pour rembourser les frais qu'il a engagé. Or, si vous êtes détenteurs de parts de SCCV ou de SCI, vous êtes légalement solidaire des dettes sur votre patrimoine personnel.

En clair, en investissant dans des parts de SCCV ou de SCI, vous vous exposez au risque d'être saisi sur vos biens propres en cas d'échec du projet. Un investissement scandaleux, à bannir absolument dans le cadre du crowdfunding immobilier.

En cas de souscription de parts de sociétés projets, n'investissez que dans des actions de sociétés commerciales, puisque votre patrimoine dans ce cas n'est pas engagé (de type SA, SCA). Si la société projet est une SCCV ou une SCI, envisagez uniquement de souscrire des obligations, ou fuyez.

NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Le crowdfunding immobilier : préférez les sites gérés par des professionnels de l'immobilier

Le crowdfunding immobilier peut être un excellent placement : outre un rendement intéressant, il vous permet d'investir dans des projets concrets, utiles, qu'il est possible de suivre de leur genèse à leur achèvement.

Mais la promotion immobilière et l'immobilier en général sont des secteurs dans lesquels les pièges peuvent être nombreux. Il est donc important en premier lieu d'investir grâce à des plateformes gérées par des professionnels du secteur. Certaines plateformes investissent également dans tous les projets qu'elles proposent sur leur site : un gage de sérieux supplémentaire, puisqu'il existe dans ce cas un alignement des intérêts de la plateforme et de l'investisseur sur le succès de l'opération financée.

A lire également : La GFA sécurise-t-elle un investissement en crowdfunding ?


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site




Mieux comprendre l’article

Les mots soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Rendement :
En finance, le rendement est le rapport entre le revenu obtenu sur une période et le capital total qui a été investi. Dans le langage courant, le rendement est synonyme de la rentabilité. Cependant ce n'est pas tout à fait exact, puisque financièrement parlant, le rendement fait référence à un flux de court terme (par exemple les loyers perçus chaque année ramenés au prix d'achat du bien), alors que la rentabilité englobe l'intégralité des flux générés sur toute la période d'investissement (donc le rendement, la plus-value suite à la revente du bien).
Par exemple, pour une action, le rendement correspond au ratio dividende / prix d'achat de l'action, alors que la rentabilité est la somme des rendements à laquelle on ajoute les plus-values et retranche les moins-values.

Le retour sur investissement (de sigle "ROI" pour "Return On Investment" en anglais), est une notion qui permet de mesurer la rentabilité d'un investissement à moyen ou long terme. Il est calculé en faisant la somme des flux financiers nets générés directement par l'investissement.


Rendement :
En finance, le rendement est le rapport entre le revenu obtenu sur une période et le capital total qui a été investi. Dans le langage courant, le rendement est synonyme de la rentabilité. Cependant ce n'est pas tout à fait exact, puisque financièrement parlant, le rendement fait référence à un flux de court terme (par exemple les loyers perçus chaque année ramenés au prix d'achat du bien), alors que la rentabilité englobe l'intégralité des flux générés sur toute la période d'investissement (donc le rendement, la plus-value suite à la revente du bien).
Par exemple, pour une action, le rendement correspond au ratio dividende / prix d'achat de l'action, alors que la rentabilité est la somme des rendements à laquelle on ajoute les plus-values et retranche les moins-values.

Le retour sur investissement (de sigle "ROI" pour "Return On Investment" en anglais), est une notion qui permet de mesurer la rentabilité d'un investissement à moyen ou long terme. Il est calculé en faisant la somme des flux financiers nets générés directement par l'investissement.