ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

SAUVlife : l'application pour sauver des personnes en arrêt cardiaque

| Publié le 07-05-2019 16:54 | Mise à jour le 17-05-2019 16:37
SAUVlife : l'application pour sauver des personnes en arrêt cardiaque
Crédit(s) photo(s) : © SAUVLife  

Que vous sachiez ou non faire les gestes qui sauvent, l'application SauvLife peut vous aider à sauver des vies. Créée par le SAMU de Paris, elle fédère une communauté de citoyens, volontaires pour venir en aide à des personnes en arrêt cardiaque en attendant les secours.

Une application qui veut améliorer le terrible pronostic de l'arrêt cardiaque

« Chaque citoyen, formé ou non, qui télécharge l'application SAUVlife est un sauveteur potentiel en cas d'arrêt cardiaque. L'objectif est de gagner du temps pour sauver des vies en améliorant la chaîne de survie et le pronostic extrêmement sombre de l'arrêt cardiaque », indique le communiqué de l'association SAUVlife. En effet, le taux de survie n'est actuellement que de 5%. 50.000 personnes décèdent d'un arrêt cardiaque chaque année.

En mobilisant des citoyens volontaires pour une intervention immédiate, l'application veut donc contribuer à sauver des vies. En effet, les chances de survie diminuent de 10% à chaque minute passée sans massage cardiaque. Or, les secours interviennent en moyenne au bout de... 13 minutes.

NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Tout le monde peut sauver des vies

Le principe est simple : dès que le SAMU reçoit un appel d'urgence pour arrêt cardiaque, il envoie les secours traditionnels et déclenche l'application. Celle-ci localise les volontaires qui se trouvent à moins de 10 minutes à pieds de la victime et leur envoie un SMS. Si l'un d'entre eux est disponible, SAUVLife lui indique tout ce qu'il doit faire.

Ainsi, elle le mène rapidement le volontaire vers l'endroit où la personne qui doit être secourue se trouve. Si un défibrillateur est accessible dans le secteur, elle lui indique où aller le chercher.

Une fois auprès de la victime, le volontaire est guidé à la fois par l'application et par le SAMU pour pratiquer les bons gestes, jusqu'à l'arrivée de l'équipe médiale. Qu'il sache pratiquer un massage cardiaque ou non, son intervention peut être déterminante pour la survie de la victime.

Déjà déployée dans 35 départements, l'application SAUVlife peut être téléchargée gratuitement depuis Google Play ou App Store.

Pour en savoir plus : https://sauvlife.fr/


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site