Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Placements & épargne


LDDS 2024 : taux et plafond du livret



Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) continue de jouer un rôle clé dans l'économie française. Ce produit d'épargne privilégié par près de 25 millions de personnes est l'un des outils stars de l'épargne de précaution. En 2024, son plafond et son taux de rémunération annuel restent inchangés.

Temps de lecture : 4 minute(s) - Par | Mis à jour le 09-01-2024 18:18:00 | Publié le 08-01-2024 15:12  Photo : Shutterstock  
LDDS 2024 : taux et plafond du livret

Le LDDS 2024 en bref


Plafond des versements : 12.000 €
Taux 2024 : 3% nets
Fiscalité du LDDS : néant
Montant minimum à placer : 15 €

1. Le plafond du LDDS en 2024 : 12 000 €

Le plafond du LDDS ne va pas être modifié en 2024. L'ensemble des versements est limité à 12 000 €. Cette somme ne comprend pas les intérêts. Autrement dit, un épargnant peut verser jusqu'à 12 000 €, en une ou plusieurs fois.

Les intérêts générés d'année en année ne sont pas comptabilisés dans le plafond du LDDS. Le montant de l'épargne contenue peut donc dépasser les 12.000 €, mais uniquement du fait des intérêts perçus. La rémunération annuelle est cependant calculée sur l'ensemble de l'épargne.

Dans le cas où le montant du LDDS dépasse les 12.000 euros et que l'ensemble des versements restent inférieurs au plafond, la banque ne peut pas refuser les versements complémentaires jusqu'à ce que ceux-ci atteignent la limite légale.

Imaginons un livret sur lequel il épargnant aurait versé 11 000 €. Celui-ci aurait généré 1500 euros d'intérêts sur plusieurs années. Le montant disponible serait donc de 12500 euros. L'épargnant serait ici en droit de verser 1000 € supplémentaires. Le montant des versements atteindrait alors le plafond de 12 000 €.
Annonce
Assurance Vie

Taux de Rémunération 2024 : 3% nets

En 2024, le taux de rémunération du LDDS ne devrait pas évoluer. Il restera calé sur le taux du livret A, avec une rémunération nette de 3% sur l'ensemble de l'année et au moins jusqu'à janvier prochain. Ainsi, une personne qui y aurait placé 10.000 euros au 1er janvier pourra percevoir 300 € d'intérêts au 1er janvier 2025.

Le calcul des intérêts est effectué par quinzaine, le 1er et le 16 de chaque mois. L'ensemble des intérêts acquis est versé en une seule fois, généralement juste après le 31 décembre. Il est à noter que ce mécanisme permet de générer des intérêts sur l'ensemble de la somme inscrite sur le livret, capital et intérêts des années précédentes inclus.


LDDS : une épargne rémunérée et disponible à tout moment


Le LDDS, connu il y a quelques années sous le nom de Codevi puis LDD, n'est pas qu'un simple livret d'épargne. Il est un outil permettant de contribuer au financement de l'économie sociale et solidaire et des projets axés sur le développement durable.

Ouvert auprès d'un établissement bancaire, il est accessible à toute personne fiscalement domiciliée en France. Pour les épargnants, ses avantages majeurs sont l'absence de fiscalité des intérêts et la possibilité de retirer de l'argent. Des atouts qui font un des indispensables de l'année pour tout investisseur qui souhaitent conserver une épargne de précaution. Il n'y a donc plus aucune excuse pour laisser dormir trop de trésorerie sur son compte courant !


Pas de fiscalité sur un LDDS

Le LDDS offre des avantages fiscaux non négligeables. Les intérêts sont exempts d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Autrement dit, la rémunération de 3 % est nette, comme pour le livret A.

L'une des limites principales du LDDS est que chaque personne ne peut ouvrir qu'un seul LDDS. Il est tout de même possible d'en détenir plusieurs au sein d'un même foyer fiscal.

Montant minimum, retraits et frais sur le LDDS

Ouvrir un LDDS nécessite un montant minimum de 15€, ce qui est largement abordable. Les retraits sont libres, offrant une flexibilité appréciable et les frais sont inexistants. Quel que soit l'établissement bancaire au sein duquel le LDDS est ouvert, la banque ne peut rien facturer, que ce soit pour l'entrée, la tenue de compte ou la sortie des fonds.

Aucune somme minimale ne doit être placée de manière ponctuelle ou régulière pour maintenir un livret ouvert. Autrement dit, rien n'est imposé à l'épargnant, si ce n'est de toujours conserver au minimum 15 €.

Il en va de même pour les retraits. L'épargne on peut retirer de l'argent à tout moment sans qu'aucune somme minimum de lui soit imposée. Il peut aussi effectuer des versements dès qu'il le souhaite. Ainsi, le livret développement durable et solidaire est un complément important au compte courant et au livret A.

À quoi sert l'épargne déposée sur un LDDS ?

L'épargne déposée sert à financer diverses initiatives. Parmi elles, on compte :
- des entreprises sociales,
- des coopératives,
- des associations,
- ou encore les fondations qui œuvrent pour un impact social, environnemental ou économique positif.

Les fonds collectés via les LDDS sont injectés dans des secteurs clés de l'ESS (économie sociale et solidaire) au travers de crédits. Par exemple, des projets tels que le développement d'énergies renouvelables, la construction de logements sociaux, ou encore le soutien à des entreprises à forte utilité sociale.

Ce mécanisme de financement permet aux épargnants de jouer un rôle actif, bien que souvent ignoré, dans la transition vers une économie plus durable et solidaire, tout en bénéficiant d'une rémunération de leur capital.

Cette dynamique de financement s'inscrit dans une logique de circulation vertueuse de l'argent : l'épargne des particuliers devient un outil puissant au service de projets ayant un impact positif sur la société.

7. Lorsque le LDDS est plein...

Le LDDS n'est pas le seul livret qui dispose de ces avantages. Le livret A est tout aussi intéressant, avec un plafond nettement supérieur de 22 950 euros. Les épargnants qui cherchent de la sécurité ont donc tout intérêt à le compléter avec un livret A une fois plein.

Le livret d'épargne populaire (LEP) dispose des mêmes avantages avec une rémunération actuellement du double, soit 6% nets par an. Les épargnants éligibles sont toutefois moins nombreux, puisque l'ouverture et la conservation d'un LEP sont soumises à un plafond de revenus.

Les livrets bancaires, s'ils ne disposent pas de plafond, ont généralement des taux de rémunération inférieurs. Leurs intérêts sont de surcroît soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Annonce Coinhouse

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !