Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Placements & épargne


« L'investissement ESG reflète la tendance sociétale de consommation responsable »



Interview. – Pour Marie-Stéphanie Hess, directrice du développement de Sicavonline, l'avenir est aux placements ESG notamment s'ils présentent des coûts faibles.

Temps de lecture : 5 minute(s) - | Mis à jour le 25-09-2023 11:54:00 | Publié le 27-02-2023 08:56  Photo : Shutterstock  
« L'investissement ESG reflète la tendance sociétale de consommation responsable »

Ideal-investisseur.fr. – Les rendements des fonds en euros ont bondi en 2022. Pensez-vous que cette tendance soit durable ?

Marie-Stéphanie Hess. – Les taux de rendement poursuivront probablement leur hausse pour accompagner celle des taux d'emprunts d'État, mais celle-ci devrait être moins marquée selon le consensus de marché (courbe de taux inversée avec des taux courts au-dessus des taux longs). Les banques centrales sont à la manœuvre pour limiter l'inflation en ralentissant la croissance par la hausse de taux, mais proportionnée pour aboutir à un atterrissage en douceur, soft landing et éviter un hard landing. Les assureurs ont des réserves qui leur permettront si besoin en était d'accompagner cette hausse modérée des taux de rendement.

Selon-vous, doit-on s'attendre à un rebond de la collecte des fonds en euros en 2023, malgré la hausse du livret A ?

Un amalgame en terme d'usage est souvent fait entre ces deux solutions d'investissement et pourtant elles sont différentes. Le livret A est un produit qui permet d'investir à court terme et le contrat d'assurance vie est une solution moyen long terme, tout en étant une solution qui permet de récupérer son argent quand on le souhaite.
D'autre part, l'investissement sur le livret A est plafonné ce qui n'est pas le cas sur un fonds en euros.
De mon point de vue, je pense qu'une personne qui le peut, essaie généralement de porter son investissement sur le livret A à son maximum et investit ensuite sur une solution de plus long terme.

Comment les épargnants peuvent-ils aller chercher du rendement supplémentaire ?

Pour aller chercher du rendement supplémentaire, il faut diversifier ses investissements. Plusieurs solutions peuvent être envisagées : les actions thématiques via des OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières), des OPCVM à thématique ESG (énergies renouvelables, eau, puits de carbone…), des produits structurés à capital garanti, des fonds millésimés ou des fonds datés. Une autre piste est l'immobilier, plutôt sur le long terme, car il pourrait y avoir un à-coup avec le coût de la dette mais il y aurait un rattrapage via l'indexation des loyers à l'inflation.
Annonce
Assurance Vie
Vous avez récemment sorti une gestion 100% ETF avec le prisme ESG sur votre assurance-vie Kompoz. Ces deux tendances vous semblent-elles incontournables pour les années à venir ?

La notion d'ESG est présente aujourd'hui dans tous les domaines de la consommation et a fortiori dans l'investissement. La réglementation exige désormais que l'on communique sur le statut de l'OPCVM (article 6, 8 ou 9) mais n'exige pas que des supports relevant de l'article 8 ou de l'article 9 soient proposés. Cependant, depuis l'entrée en vigueur de la loi Pacte de 2019, les assureurs doivent proposer une unité de compte solidaire, verte ou responsable.

C'est néanmoins la tendance du marché car elle reflète la tendance sociétale et le comportement des consommateurs à vouloir consommer des produits et services qui intègrent ces démarches dans leur production.
Les produits ETF (Exchange Traded Funds) sont également désirés et se développent car ils comportent de façon générale, pour les ETF à gestion passive, des frais moindres que des OPCVM qui sont gérés de façon active (avec une intervention des gérants, un service et donc un coût).
La chasse aux coûts dans la consommation est un thème souvent développé et le monde financier n'y échappe pas surtout que la réglementation de ces dernières années qui exige la transparence les met en exergue.

Le risque d'un investissement en unités de compte
Le souhait d'un meilleur rendement s'accompagne d'une prise de risque, les supports en unités de compte présentent un risque de perte en capital. Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis, ils sont sujets à des fluctuations à la hausse ou à la baisse dépendant en particulier de l'évolution des marchés financiers. Il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Dans certains cas, l'assureur peut être dans l'impossibilité de procéder à l'investissement ou au désinvestissement de certaines unités de compte. Conformément à la réglementation, il peut donc être amené à suspendre ou restreindre temporairement certaines opérations sur le contrat.


L'avenir du système de retraite inquiète les Français. Comment l'assurance-vie peut-elle répondre à ces craintes ?

L'assurance vie est le placement préféré des Français pour compléter leur retraite. Il permet de disposer d'une épargne qui reste disponible pendant la phase de constitution et de bénéficier de revenus réguliers à la retraite :
• Sous forme de rachats partiels programmés versés par exemple tous les mois, tous les trimestres jusqu'à épuisement du capital. L'épargnant profite de la fiscalité spécifique et avantageuse de l'assurance vie particulièrement après 8 ans,
• Une rente viagère pour avoir la garantie d'un revenu versé à vie avec la possibilité de prévoir une réversion pour le conjoint. La fiscalité avantageuse des rentes versés à titre onéreux s'applique : une partie de la rente n'est donc pas imposable selon le barème en vigueur.
L'assurance vie est donc une solution qui permet de préparer sa retraite surtout qu'un certain nombre de contrats sont aujourd'hui accessibles dès 100 € par mois ce qui permet aux plus jeunes et aux populations à revenu modeste d'investir régulièrement.

Plus globalement, comment aider les investisseurs néophytes à s'y retrouver dans le choix des unités de compte ?

Face à l'offre en unités de compte, il y a trois actions possibles :
- Vous ne souhaitez pas vous intéresser aux marchés financiers et souhaitez bénéficier d'un service en investissement. La solution s'appelle la gestion déléguée ou la gestion pilotée. Dans les deux cas, une fois que votre profil de risque a été défini, le professionnel désigné se charge d'investir votre argent car vous lui avez donné cette mission. Dans ce cadre, vous pouvez vous contenter de prendre connaissance des reportings fournis qui vous permettront de voir la performance mais également de décrypter les portefeuilles.
- Vous ne souhaitez pas déléguer votre investissement mais être accompagné : au sein de certains contrats, dans le cadre d'une gestion libre, une fois votre profil de risque défini et parfois vos valeurs (ESG ou non) une allocation vous est proposée (définie par un algorithme). Vous pouvez accepter ou modifier cette allocation.
- La troisième solution est de réaliser vous-même votre allocation en sélectionnant les supports d'investissement : vous choisissez dans ce cadre les types de supports en unités de compte : actions, obligations, immobilier, thèmes…les possibilités sont multiples. Vous disposez de comparateurs de fonds (en tous les cas chez Sicavonline) ce qui vous permet de sélectionner le support qui correspond le mieux à vos attentes
Il faut rappeler que la documentation en assurance-vie dispose d'une annexe financière classée par catégories ce qui vous permet de prendre connaissance de l'univers proposé qui est souvent large.


Avez-vous d'autres produits en préparation pour cette année ?

Nous sommes en réflexion pour créer un PER.

La durée de placement : les contrats d'assurance vie sont des produits de long terme, ils doivent être souscrits en tenant compte des objectifs poursuivis et de la durée de détention envisagée.

La complexité du contrat d'assurance vie : le contrat d'assurance est un produit qui n'est pas simple et qui peut être difficile à comprendre.




KOMPOZ est un contrat d'assurance vie collectif assuré par Ageas France et commercialisé par Sicavonline, en tant que courtier en assurances. Le souscripteur du contrat KOMPOZ est l'association Personaliz Epargne Digitale, devenez membre de l'association et adhérez au contrat KOMPOZ.
SICAVONLINE, Société anonyme au capital de 4 000 596 euros Siège social : 7 Allée de l'Arche CS 60322 92033 La Défense Cedex – RCS de Nanterre n° 423 973 494 – N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR 40423973494 Prestataire de Services d'Investissement agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution sous le numéro 19253. Société de courtage en assurance et intermédiaire en opérations bancaires et services de paiement, inscrite à l'ORIAS sous le numéro 18001256, www.orias.fr.
Ageas France
Société Anonyme d'assurance sur la vie.
Entreprise régie par le Code des assurances, agréée par l'Autorité de Contrôle prudentiel, au capital de 159 221 273,61 €.
Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Nanterre au numéro 352 191 167, dont le siège social est situé 7 Allée de l'Arche CS 60322 92033 La Défense Cedex.



Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !