ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

La fraude à la TVA fait perdre des milliards à la France

| Publié le 05-03-2019 14:03 | Mise à jour le 05-03-2019 21:54
La fraude à la TVA fait perdre des milliards à la France
Crédit photo : © pixabay  

Selon les calculs de la Commission européenne, la fraude à la TVA s'élève en France à 12% des recettes attendues chaque année.

La TVA : une taxe qui rapporte beaucoup à l'État

Parmi les recettes fiscales nettes, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est celle qui rapporte le plus à l'État avec 154,6 milliards d'euros en 2018. A titre de comparaison, l'impôt sur le revenu rapporte deux fois moins (72,6 milliards) et l'impôt sur les sociétés environ 6 fois moins 25,9 milliards).

La Commission européenne calcule régulièrement l'écart entre les recettes de TVA attendues et celles réellement perçues. Le résultat est une estimation du manque à gagner, lié à la fraude et à l'évasion fiscale.

En France, l'écart s'élève à 20,9 milliards d'euros, ce qui représente une perte de 12 % des recettes de TVA. Un montant dans la moyenne européenne, mais qui reste important. Au niveau de l'Union Européenne, le manque à gagner représentait 147,1 milliards d'euros en 2016.

La fraude à la TVA est protéiforme : paiement en liquide sans ticket de caisse, colis importé au sein de l'Union Européenne déclaré en dessous d'un seuil de 22 €, escroquerie basée sur un « carrousel », dans laquelle une société intermédiaire se volatilise après avoir encaissé de la TVA.

Lutter contre la fraude fiscale

A l'automne dernier, le Parlement a adopté une loi de lutte contre la fraude fiscale. Elle prévoit notamment la création d'une police fiscale chargée de repérer les fraudeurs, et d'un observatoire national qui livrera, cette année, une première estimation de l'ampleur du phénomène de la fraude fiscale.

La TVA, c'est quoi ?

La taxe sur la valeur ajoutée, plus communément appelée TVA, est un impôt indirect sur la consommation. La plupart des produits et services achetés par les particuliers comprennent entre 5,5 et 20% de TVA. L'impôt est encaissé puis reversé à l'État par les entreprises.

Le principe de cette taxe, créée en 1954 par Maurice Lauré, est d'éviter les impositions cumulatives, qui sont dites « en cascade » : taxer la dépense à chacun des stades de la production d'un bien ou d'un service reviendrait à intégrer dans l'assiette de l'impôt la valeur de taxes déjà récoltées au stade précédent.


Article noté  4.7/5 (6 avis) -
 
Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site






Newsletter ideal-investisseur.fr


Brèves

  • Épargne • Linxea adopte la souscription 100% en ligne Linxea annonce avoir adopté la signature électronique CertEurope et avoir doublé les souscriptions d'assurance vie en ligne. Le passage par un dossier papier n'étant plus nécessaire, la société indique avoir augmenté son taux de transformation de 30%. 09/04
  • Entreprises • Nouvelle acquisition pour une SCPI de PAREF Paref Gestion annonce avoir signé l'acquisition d'un nouvel actif de bureaux à Marseille pour le compte de la SCPI Interpierre France. Acquis pour un montant de 4,6 M?, cet immeuble de 1 856 m2 comprend 39 places de parking. 04/04
  • Finance numérique • Koregraf annonce un nouveau succès Le spécialiste du crowdfunding immobilier déclare avoir remboursé 699 627 euros aux investisseurs ayant participé au financement des programmes immobiliers My Park (Loiret) et Le Titan (Var), avec un rendement annuel brut de 8% après 12 et 15 mois d'investissement. La société a finalisé 42 projets depuis 2014. 02/04
  • Placements • Swiss Life AM - Real Estate France achète 5 commerces en Espagne et en Allemagne. Ils seront alloués au fonds luxembourgeois Swiss Life REF (LUX) European Retail SCS, SICAV-SIF. 11/03
  • Art • Le Groupe Arcange crée Art'ange pour soutenir la création artistique émergente, signant la charte « 1 immeuble, 1 ?uvre » du Ministère de la Culture. L'objectif est d'intégrer l'oeuvre d'un artiste vivant dans chaque futur projet immobilier. 08/03
Rechercher un article