ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Tensions diplomatiques entre la France et l'Italie

| Publié le 08-02-2019 14:26 | Mise à jour le 22-03-2019 23:55
🏠 Accueil   ➤    Politique
Tensions diplomatiques entre la France et l'Italie
Crédit(s) photo(s) : @ Pixabay  

Une crise s'ouvre entre deux pays de l'Union Européenne, la France et l'Italie, et débouche sur le rappel de l'ambassadeur français en poste.

Une crise inédite depuis 1940 entre les deux pays

Après plusieurs « déclarations outrancières, attaques sans fondements et sans précédent » de la part des dirigeants italiens, la France, le 7 février et par une annonce du ministère des Affaires étrangères, a décidé de rappeler son ambassadeur en Italie pour « consultations ».

La porte-parole du Quai d'Orsay, Agnès Von der Mühll, a précisé : « La France a fait, depuis plusieurs mois, l'objet d'accusations répétées, d'attaques sans fondement, de déclarations outrancières que chacun connaît et peut avoir à l'esprit" et que « les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable".

C'est un événement historique unique puisque la dernière fois qu'une telle crise avait s'était déroulée entre les deux pays, c'était en 1940, au moment de la Seconde Guerre Mondiale. A ce moment, L'Italie de Mussolini, grâce à son alliance avec l'Allemagne nazie, avait profité de la défaite française face aux allemands pour, également, signer un armistice qui lui était totalement favorable.


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Pour Paris, l'Italie fait de l'ingérence dans les affaires intérieures françaises

La crise est arrivée à son paroxysme au moment où le vice-premier ministre italien, Luigi Di Maio, chef du Mouvement 5 étoiles, a rencontré des gilets jaunes qui se présenteront sur des listes aux élections européennes. Ceci a été vu comme une « provocation inacceptable » par Jean-Yves le Drian.

Si les tensions étaient déjà vives depuis que la question migratoire avait été abordée, elles se sont agrandies depuis l'épisode des gilets jaunes. Il faut rappeler que Matteo Salvini a déclaré qu'il était temps que « le peuple français se libère bientôt d'un très mauvais président ».

A l'approche des élections européennes, les tensions entre les différents camps politiques se font jour et montrent que l'Europe semble divisée sur de nombreux sujets.



Le gouvernement italien cherche à calmer le jeu

Matteo Salvini a réagi à la décision de la diplomatie française en déclarant « nous ne voulons nous disputer avec personne. La polémique ne nous intéresse pas ». Il s'est même déclaré prêt à rencontrer le Président Macron et son gouvernement afin de parler de cette crise.


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site