ideal investisseur
L'information économique libre et indépendante
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Politique

COVID-19: la FNAE demande un droit au chômage pour les auto-entrepreneurs

Selon la Fédération Nationale des Auto-Entrepreneurs (FNAE), une des mesures les plus urgentes est d'ouvrir un droit au chômage pour tous durant cette période de crise. Grégoire LECLERCQ, président de l'organisme, a procédé à une consultation des différents acteurs ce week-end.

Par | Publié le 16-03-2020 18:02, Mis à jour le 17-03-2020 10:56
Photo : ©  

Il en ressort huit propositions à destination du gouvernement. Parmi les plus urgentes et les plus fortes, celle d'ouvrir un droit au chômage pour tous, durant cette période de crise. “Déjà prévu par la loi « Choisir son avenir professionnel », il faut l'adapter, sur la base d'un fonds de solidarité doté d'un milliard” demande le Président.

Ouvert pour tous les auto-entrepreneurs économiquement actifs ayant déjà réalisé une déclaration de chiffre d'affaires positif au cours des 4 derniers trimestres, le montant serait assis sur le chiffre d'affaires moyen des 4 derniers trimestres et variable entre 0 et 1500 euros net sur la base de 95 % du revenu net après charges sociales. La somme versée viendrait en moins-prenant des revenus réellement gagnés.

La FNAE demande également aux pouvoirs publics d'adapter la demande d'arrêt de travail et de rendre fluide le versement des indemnités journalières. Ceci en modifiant le formulaire sur le site de la CPAM pour que les auto-entrepreneurs puissent bénéficier d'un arrêt de travail de manière simplifiée. Des indemnités que le patron du syndicat réclame de façon forfaitaire, autour de 50 euros par jour.

Enfin, Grégoire Leclercq s'entretient cette fin de journée avec Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances.

L'ensemble des autres propositions est consultable sur Covid 19 - Les propositions de la FNAE.





Poster un commentaire

Commentaire

Nom

Adresse e-mail

Votre adresse e-mail n'est pas publiée lorsque vous ajoutez un commentaire.
Tous les champs sont obligatoires pour soumettre votre commentaire.

S'abonner à la newsletter