ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Compte professionnel : faut-il opter pour une banque en ligne ?

| Publié le 22-09-2020 10:31 | Mise à jour le 22-09-2020 10:41
🏠 Accueil   ➤    pros
Compte professionnel : faut-il opter pour une banque en ligne ?
Crédit(s) photo(s) : (c) Shutterstock  

Les banques en ligne offrent des délais d'opération raccourcis et des tarifs bas. Les banques traditionnelles continuent toutefois de se démarquer par l'accès aux services dès que les entreprises ont des besoins spécifiques.

Ouvrir un « compte pro » est obligatoire pour les sociétés commerciales

L'ouverture d'un compte en banque professionnel est obligatoire pour toute création d'entreprise commerciale comme la SAS ou la SARL. Il en va de même pour les sociétés créés par un seul entrepreneur, comme la SASU et l'EURL. Ces formes juridiques impliquent en effet une séparation entre les patrimoines du créateur et de l'entreprise : c'est ce que l'on nomme « la personnalité morale ».

L'ouverture d'un compte bancaire est obligatoire pour l'immatriculation de ces sociétés au registre du commerce et des sociétés (RCS). Elle est nécessaire pour déposer le capital et obtenir l'attestation de dépôt des fonds demandée pour le dépôt du dossier d'enregistrement.

Le créateur peut ensuite changer de banque voire clôturer son compte, même s'il est difficilement imaginable et fiscalement risqué de travailler sans compte bancaire pour une question de comptabilité.

>> A LIRE : “Autorégulation du courtage : menace ou opportunité ?”


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Les banques en ligne permettent de raccourcir les délais

Les entrepreneurs sont libres du choix de leur banque. Ils peuvent opter pour une banque traditionnelle, une banque en ligne ou une « néobanque » (banques dont l'accès se fait uniquement via un smartphone).

Les banques en ligne tendent à simplifier les opérations de base pour leurs clients. Là où l'ouverture d'un compte bancaire traditionnel nécessite de prendre un rendez-vous et d'établir des documents avec un conseiller, toutes les étapes peuvent se réaliser sur Internet.

Le premier avantage des banques en ligne face à la banque traditionnelle est donc relatif aux délais, notamment lors de l'immatriculation d'une société. Si le dépôt du dossier d'immatriculation peut désormais être effectué rapidement sur Internet grâce au site Infogreffes, déposer le capital initial en quelques clics permet aussi d'accélérer les choses. La banque en ligne Qonto propose par exemple de créer une SASU rapidement, en recevant son attestation de fonds dans les 72 heures.

>> A LIRE : 3 raisons de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle



Les banques traditionnelles plus intéressantes pour les besoins spécifiques

La différence majeure entre les banques en ligne et les banques traditionnelles s'établit au niveau de l'accès aux conseillers et aux services.

Sans guichet, une banque en ligne permet de fluidifier les services de base, puisque ceux-ci sont automatisés. A l'inverse, lorsque l'entreprise a recours à des opérations plus spécifiques, les banques traditionnelles offrent des services que les banques en ligne pratiquent rarement : placement de la trésorerie, affacturage, souscription d'assurances, demandes de crédit et recours au découvert. Le tout justifie (au moins en partie) la différence de tarifs entre ces deux types d'établissements, les banques en ligne étant réputées moins chères.

>> A LIRE : Entreprises : comment réduire vos frais bancaires ?

Quelle banque choisir pour son compte professionnel ?

Le degré d'activité et les besoins de l'entreprise vont être déterminants dans le choix d'un type de banque. Une société avec une activité réduite et peu de besoins en matière de services bancaires pourra se satisfaire d'une banque en ligne. Elle obtiendra alors un tarif très bas et une forte réactivité. Dès que l'activité nécessite des services plus personnalisés, l'option pour une banque traditionnelle se justifie.

Pour choisir le type de banque adéquat, l'entrepreneur doit par conséquent déterminer ses besoins. Pour cela, il convient d'étudier ses impératifs en matière de moyens de paiement (nombre de cartes bancaires, chéquiers, virements...), de méthodes d'encaissement (besoin d'un terminal de paiement, dépôt de chèques...), d'intensité des flux (un nombre élevé d'opérations peut donner lieu à des frais supplémentaires dans les banques en ligne), ainsi que ses encaissements en devises internationales. Il devra aussi déterminer ses besoins en matière de financement à court terme, et de conseils personnalisés.


Soutenez notre indépendance !

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ideal-investisseur.fr et nous vous remercions. Pour nous aider à vous offrir un contenu gratuit tout en conservant notre indépendance, vous soutien est précieux. Vous pouvez désormais nous soutenir en faisant un don défiscalisé. Cela ne prend qu’une minute !