ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Le magazine qui donne du sens à votre argent
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Entreprendre

Pourquoi faire une formation prise de parole en public ?

Savoir parler en public est un exercice qui n'est pas facile à maîtriser pour certains, et pourtant, cette faculté peut être indispensable pour de nombreux postes. Il faut dire que l'aisance à la communication orale constitue un atout considérable dans de nombreuses situations, qu'il s'agisse de participer à un débat, de faire une présentation en public, d'animer un échange, d'assister à un entretien d'embauche, etc.

D'ailleurs, pour la maîtriser totalement, il est nécessaire de prendre en compte 2 éléments essentiels, dont le discours en lui-même et l'interaction avec les interlocuteurs ou le public. Ce sont de ces éléments dont dépendra l'impact de la prise de la parole et l'atteinte des objectifs.

Actuellement, même ceux qui ne sont pas nés avec un don inné pour la prise de parle en public peuvent toujours l'apprendre en suivant une formation dédiée. En effet, de nombreux spécialistes proposent ce type de formation à des salariés et même à aux employeurs qui ont besoin d'optimiser leurs compétences en la matière. De même, les demandeurs d'emploi et les micro-entrepreneurs peuvent également entreprendre cette formation pour justifier d'une compétence supplémentaire et la valoriser lors de situations pertinentes.

Mais quel est réellement l'intérêt de la formation en prise de parole en public ?

Zoom sur les éléments constitutifs de la prise de parole en public, les avantages de cette formation, les critères à prendre en compte, ainsi que les modalités de financement.

Temps de lecture : 7 minute(s) - | Mis à jour le 13-07-2021 10:05 | Publié le 12-07-2021 10:25
Photo : Shutterstock  

Maîtriser la prise de parole en public : les éléments à prendre en compte

Pour que la prise de parole en public ait un impact réel au niveau des objectifs fixés au départ, il est essentiel de maîtriser les éléments du discours et l'interaction avec le public.

Les différents éléments du discours
Le discours est structuré autour de 3 éléments, dont :

- le verbal constitué par les mots et le contenu du message en lui-même,
- le non-verbal formé par les gestes, l'expression, la posture,
- le paraverbal constitué par le débit, le ton de la voix, l'intonation?

Même si beaucoup ont tendance à croire que le verbal est le plus important, il faut savoir qu'il ne compte que pour 15 % du résultat. Bien au contraire, c'est le non verbal qui influence le plus la réussite du discours en comptant pour 50 % du résultat. Le paraverbal quant à lui y contribue à 35 %.

Par ailleurs, le fait que l'impact sur la réussite de la prise de parole en public diffère d'un élément à l'autre ne signifie pas qu'il faille en négliger un au détriment de l'autre. En pratique, un discours bien structuré doit comprendre un message formulé avec des phrases courtes et simples, une gestuelle travaillée (regard tourné vers l'auditoire, discours prononcé debout, pauses entre les phares?), une voix assurée et un ton enjoué pour captiver l'attention du public.

L'interaction avec l'auditoire
Réussir une prise de parole en public, c'est aussi susciter assez d'intérêt auprès de l'auditoire pour les pousser au dialogue ou à poser des questions selon les modalités fixées au préalable. Pour atteindre ce but, il faut créer une interaction avec les interlocuteurs en les invitant à échanger, en les écoutant pendant qu'ils interviennent (principe de l'écoute active), en rebondissant sur leurs idées ; en dépersonnalisant le débat pour se consacrer à l'objectif de l'échange, etc





Quel est l'intérêt de la formation de prise en parole en public ?

L'aisance à l'oral fait partie des softskills qui sont recherchés non seulement chez les dirigeants, mais aussi chez les collaborateurs dans les entreprises. De plus, cette compétence en particulier permet aussi d'en développer d'autres aussi utiles dans le domaine professionnel.

Pour développer la confiance en soi
Avoir des compétences d'orateur, c'est avoir assez confiance en soi en toutes circonstances pour s'exprimer et faire valoir ses opinions. Cela ne signifie pas que les bons orateurs ne sont jamais stressés, mais ils arrivent à gérer leurs émotions face à un public, et cette faculté peut être exploitée dans de nombreuses autres situations. Se former à la prise de parole en public permet donc de mieux gérer le trac et stress par des techniques de respiration, de préparation physique et vocale, par la visualisation positive, etc.

La formation de prise de parole en public pour développer l'intelligence émotionnelle
L'intelligence émotionnelle peut être définie comme la capacité à identifier ses émotions et celles des autres et de s'en servir pour mieux fédérer et avoir un comportement productif. Cette capacité dénote aussi une aisance relationnelle, communicationnelle et interpersonnelle.

La formation prise de parole en public constitue un moyen particulièrement efficace de développer l'intelligence émotionnelle par la structuration de l'expression orale de manière à exprimer clairement une idée et surtout à s'assurer qu'elle soit correctement mémorisée. Cela s'effectue également par la priorisation de l'interaction avec les interlocuteurs via la communication verbale et non verbale, par l'écoute active...

Pour mieux valoriser ses compétences en entreprise
Être à l'aise devant un auditoire, peu importe son type, est une faculté qui peut être exploitée en entreprise pour mettre en valeur ses compétences.

L'éloquence, le sens de la persuasion et l'aisance communicationnelle en général sont en effet des atouts qui permettent de démontrer ses idées auprès non seulement de ses collaborateurs, mais aussi des décideurs de l'entreprise.

Développer son sens du leadership
La capacité à savoir parler en public peut être exploitée également dans des situations où il faut motiver des équipes et valoriser leurs efforts. Ce sont des qualités nécessaires dont un leader ou un chef d'équipe doit justifier et qui peuvent propulser à cette position dans l'entreprise, si ce n'est pas encore le cas.

Pour mieux gérer l'opposition
Un bon discours bien structuré peut ne pas faire l'unanimité. Dans ce cas, il faut savoir gérer l'opposition en ouvrant au débat. Mais les réactions négatives ne peuvent être correctement gérées que lorsqu'elles sont anticipées, et cela s'apprend.

La formation en prise de parole en public prévoit le plus souvent l'apprentissage de la gestion de l'opposition et surtout les techniques à employer pour susciter l'adhésion des interlocuteurs : la formulation inclusive, la variation des intonations, de la gestuelle, etc.

La maîtrise de ces techniques peut trouver toute son utilité dans des situations telles que des débats, des réunions ou encore des entretiens d'embauche ou des présentations.


Comment bien choisir sa formation prise de parole en public ?

La formation en prise de parole a une certaine dimension de développement personnel, ce qui fait que bon nombre d'amateurs peuvent vite s'autoproclamer experts en la matière.

Pour s'assurer de bénéficier d'une formation à forte valeur ajoutée, il vaut donc mieux prendre en compte quelques critères essentiels.

Prise de parole en public : un organisme de formation certifié
Le premier critère qui détermine la qualité d'une formation est la certification, et c'est le cas notamment de la thématique de prise de parole en public.

La certification est la garantie que le coach ou le formateur justifie de l'expertise et/ou l'expérience requise pour proposer une formation à des tiers ou à des entreprises. Dans ce cadre, il est important de s'informer aussi à propos de l'entité chargée de l'octroi de la certification et de s'assurer que celle-ci s'appuie sur des critères pertinents à cet effet.

À noter que la certification conditionne aussi l'éligibilité de la formation au financement d'une OPCA.

Le contenu de la formation de prise de parole en public
La formation doit garantir la maîtrise de tous les essentiels de la prise de parole en public : expression orale, communication verbale, communication non verbale, communication interpersonnelle, etc.

L'organisme de formation doit pouvoir intégrer toutes les expertises nécessaires dans le programme de formation. À savoir qu'une formation de prise de parole en public doit normalement intégrer l'apprentissage d'outils de communication habituellement utilisés par les orateurs reconnus, la pratique (dans l'idéal, la formation doit être conçue pour comporter 70 % de pratique au moins) et surtout des mises en situation pratiques conçues pour s'adapter au quotidien professionnel précis.

Pour s'assurer de l'efficacité de la formation, l'organisme doit prévoir différents programmes avec des contenus théoriques et pratiques en adéquation avec les besoins de chacun et du secteur d'activité de l'entreprise.

Les séances filmées s'avèrent également pertinentes et utiles dans les formations en prise de parole en public, car elles facilitent l'évaluation des résultats.

Des enseignants expérimentés
L'expérience et l'expertise des formateurs comptent pour beaucoup dans la qualité de la formation dispensée par l'organisme.

Vu le nombre de techniques à maîtriser, l'organisme de formation doit disposer d'une solide équipe de coachs experts et reconnus dans leurs domaines.




Comment financer la formation en prise de parole en public ?

La formation en prise de parole en public peut être éligible aux différents modes de formations proposées, à condition de justifier des certifications exigées :

Le financement de la formation pour le micro-entrepreneur
L'aisance dans la prise de parole en public est un atout qui peut être très utile au micro-entrepreneur. Pratiquer une activité en indépendant nécessite en effet d'être à l'aise à l'oral, de justifier d'une capacité de persuasion, d'aptitude en communication interpersonnelle? pour avoir de bonnes relations avec les clients, les collaborateurs et les partenaires.

Comme tout professionnel, il peut donc avoir tout intérêt à entreprendre une formation, mais il doit satisfaire à quelques critères pouvoir profiter d'une prise en charge partielle. Ainsi, tout entrepreneur doit présenter une déclaration de 12 mois d'activité consécutifs avec un chiffre d'affaires supérieur à 0 euro. Ce document doit être présenté à l'organisme de financement dont la caisse de cotisation diffère en fonction du secteur d'activité. L'organisme référent informera à propos des frais de prise en charge prévus et des frais à payer pour la formation.

Pour information, la caisse de la CMA est le FAFCEA, celle de la CIPAV est le FIF-PL, tandis que celle de l'URSSAG est l'AGEFICE.

L'OPCO
L'OPCO est l'organisme chargé du financement des formations pour les salariés des entreprises dont l'effectif ne dépasse pas les 50 salariés, mais aussi pour les indépendants. Il se décline en différentes catégories afin de correspondre aux différents secteurs d'activités de l'entreprise.

Pour solliciter le financement de la formation de prise de parole en public, le salarié peut faire part de son projet au responsable des ressources humaines ou au supérieur hiérarchique. L'échange avec les responsables permettra de déterminer la modalité de formation pour laquelle opter (présentielle ou en ligne) et surtout si d'autres salariés peuvent en bénéficier également.

Le plan de développement des compétences
Le plan de développement des compétences s'adresse aux salariés des entreprises dont l'effectif compte plus de 50 salariés. Ce dispositif y est mis en place pour optimiser la gestion du travail, la productivité et les relations entre les collaborateurs. Il permet également à l'entreprise d'investir dans les compétences des salariés, qui n'auront aucun frais à supporter pour la formation. Leur salaire doit également être maintenu dès lors que celle-ci se déroule pendant le temps de travail.

Le FNE-Formation
Le FNE-Formation est le dispositif dédié pour les grandes entreprises de moins de 250 salariés. Il intervient surtout lors des mutations qui entraînent des bouleversements au sein de l'entreprise et notamment lorsque les salariés sont placés en activité partielle.

Dans ce cadre, le FNE-Formation garantit le maintien dans l'emploi du salarié pendant la durée de la formation, le développement de ses compétences phares pour le marché du travail, l'employabilité du travailleur et la compétitivité de l'entreprise.

Le dispositif prend la forme d'un contrat entre l'entreprise et l'OPCO et assure l'accès des salariés en activité partielle aux formations à condition que l'entreprise garantisse leur maintien dans l'emploi.

Pôle Emploi et le Conseil régional
Les demandeurs d'emploi qui désirent se former et mettre en valeur de nouvelles compétences peuvent s'adresser à Pôle Emploi pour bénéficier d'une prise en charge sur la formation en prise de parole en public. Dans ce cas, elle doit faire partie intégrante du projet personnalisé du candidat. Dans ce cadre, le dispositif d'aide individuelle à la formation (AIF) est activé et permettra de couvrir les frais de formation.

Enfin, le Conseil Régional peut aussi financer la formation pour les personnes en situation de demande d'emploi dans certains cas.





Ce contenu sponsorisé est proposé par un de nos partenaires.
La rédaction n'a pas participé à sa réalisation.


Partagez sur les réseaux sociaux !


   


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !