Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce




🏠 Accueil   ➤    Vie perso, vie pro


Emploi : 4 profils que les entreprises vont s'arracher en 2024



En moyenne, les salaires de ces 4 métiers devraient augmenter en 2024. La pénurie de candidats donne nettement l'avantage aux salariés en matière de négociation.

Temps de lecture : 2 minute(s) - | Mis à jour le 15-12-2023 13:25:00 | Publié le 15-12-2023 13:10  Photo : Adobe Stock  
Emploi : 4 profils que les entreprises vont s'arracher en 2024

De nombreuses entreprises ont connu des difficultés de recrutement en 2023. Pour les entreprises, recruter devient un casse-tête d’autant plus compliqué qu’elles peinent désormais à retenir les talents.

La tendance devrait se prolonger en 2024, avec pour effet une capacité accrue des candidats à négocier de bons salaires et de bonnes conditions de travail. Selon les données du ministère du Travail (DARES), près de 351.000 emplois étaient vacants au 3ème trimestre, un chiffre en augmentation de 64% par rapport à la période ayant précédé la crise sanitaire (4ème trimestre 2019). La pénurie de compétences et de candidats met les entreprises en concurrence dans leurs recrutements, notamment sur 4 familles de métiers particulièrement sollicités.

Découvrez des milliers d’offres d’emploi et les entreprises qui recrutent sur https://www.hellowork.com/fr-fr/

Annonce
Assurance Vie

1. Responsable « RSE »

Protection de l’environnement, réchauffement climatique, transition énergétique... Les défis et sujets « RSE » (responsabilité sociétale des entreprises) sont devenus nombreux pour les sociétés. L’engagement de la France pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et l’impératif de conserver une bonne image auprès de ses clients et investisseurs ont récemment fait bondir les besoins de spécialistes en la matière.
Cette tendance se reflète sur le marché de l’emploi, avec une explosion des demandes de responsables développement durable et RSE. Les cadres débutants peuvent espérer négocier un salaire compris entre 35.000 € et 40.000 € bruts par an, tandis que celui des confirmés peut rapidement s’envoler vers les 80.000 € voir 100.000 € annuels pour des profils internationaux.


2. Comptabilité et de finance d'entreprise


Les profils de comptables et de contrôleurs de gestion sont très recherchés depuis quelques années déjà. Les possibilités d’emploi sont aujourd’hui nombreuses, avec des offres en cabinet comptable, en entreprise ou en cabinet de conseil. Là encore, le nombre de candidats qualifié est nettement inférieur à l’offre. S’ensuit une concurrence, parfois féroce, entre les employeurs pour convaincre et retenir leurs éléments.

Les salaires moyens de ces deux fonctions clés pourraient continuer d’augmenter de manière significative en 2024 face au nombre d’offres non pourvues. Le revenu annuel brut des comptables peut ainsi rapidement dépasser les 35.000 € par an, tandis que celui des contrôleurs de gestion peut atteindre les 80.000€ après 5 à 10 années d’expérience dans certains secteurs.


3. Direction commerciale

Sans vente, pas de chiffre d’affaires et pas d’activité ! Rien d’étonnant donc, à ce que les employeurs s’arrachent les profils commerciaux ! C'était vrai il y a quelques années et ça l’est encore plus aujourd’hui, notamment dans les secteurs très compétitifs. Les salariés des métiers de la négociation ont donc actuellement beaucoup de facilités à passer d’un employeur à l’autre en faisant augmenter leur salaire. Notamment ceux qui possèdent des compétences en matière de ventes digitales, aujourd'hui particulièrement prisées.

Les salaires des commerciaux peuvent être très différents d’une entreprise à l’autre et d’un secteur à l’autre : ils dépendent pour la plupart d’un package comprenant une rémunération fixe, un variable et souvent certains avantages.

4. Métiers de l'informatique et des datas

Si le développement de l’intelligence artificielle est sur le devant de la scène, les nouvelles compétences qui y sont liées ne sont pas les seules à être recherchées.
De nombreuses entreprises offrent des postes à des experts de différents métiers. Les Data Scientists sont particulièrement visés, avec des salaires pouvant aller de 40.000€ à 60.000€ bruts en début de carrière. Les ingénieurs et techniciens de la cybersécurité et du développement d’infrastructures ont aussi le vent en poupe. Là encore le salaire peut rapidement grimper, dépassant parfois les 80.000€ par an, voir plus en fonction de l’entreprise, de l’expertise et du besoin.

A propos de l'auteur
Hélène Rossi est rédactrice spécialiste des finances personnelles, de l'assurance et l'économie.


Annonce Trading

Votre avis, vos débats, vos questions

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !