Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur
Annonce
Assurance Vie



Annonce Assurance Vie
🏠 Accueil   ➤    Vie perso, vie pro

Football : les salaires des joueurs professionnels... et des stars



Si les projecteurs sont souvent braqués sur les superstars, la plupart des joueurs professionnels connaissent des revenus plus modestes.


Temps de lecture : 3 minute(s) - | Publié le 17-01-2024 16:00  Photo : Shutterstock  

Football régional : loin des millions

Le football professionnel n'est pas forcément un monde à part. Contrairement aux stars, l'immense majorité des footballeurs professionnels gagnent des salaires beaucoup plus normaux. Les revenus des joueurs varient cependant considérablement en fonction de leur niveau de compétition, de leur club et de leurs qualités.

La Fédération Française de Football (FFF) fixe un salaire minimum conventionnel pour les joueurs, offrant un aperçu de la structure salariale à ce niveau de compétition. Pour la saison 2023-2024, le salaire minimum pour un joueur de Régional 1 était établi à 1 747,20 euros bruts par mois, soit le SMIC. En National 1, le seuil est fixé à 1943,50 € bruts.

Ces montants ne sont que des planchers et divers facteurs tels que l'expérience du joueur, ses performances sur le terrain et le budget global du club peuvent influencer positivement cette rémunération. Sans compter le pouvoir de négociation du joueur et de son agent.

Enfin, la rémunération de base peut être complétée par des primes liées aux résultats sportifs ou d'autres variables tels que certains objectifs personnels, ainsi que par des avantages en nature comme une voiture ou un logement.
Annonce
Assurance Vie

2160 € bruts en moyenne en National 2

Pour autant, il ne faut pas s'attendre à des fortunes. Selon les informations détaillées du Parisien, qui avait pu consulter l'ensemble des salaires de National 2 en juin 2023, le salaire moyen de cette catégorie s'élève à 2.160 euros bruts mensuels. Certains joueurs, notamment les plus performants et expérimentés, peuvent percevoir jusqu'à 3 800 euros bruts par mois, démontrant ainsi l'écart salarial existant même au sein des divisions régionales.

Les écarts de salaires sont également perceptibles entre les différentes divisions régionales. Par exemple, en Régional 1, un joueur clé de l'équipe peut gagner entre 2 500 et 3 500 euros bruts mensuels, tandis qu'un jeune joueur en phase de formation peut percevoir entre 1 000 et 2 000 euros.

En descendant dans les divisions, en Régional 2 et Régional 3, les salaires tendent à diminuer. En Régional 2, les joueurs expérimentés gagnent entre 1 500 et 2 500 euros, et ceux en formation entre 500 et 1 500 euros. En Régional 3, ces montants sont encore plus modérés, oscillant entre 1 000 et 1 500 euros pour les joueurs chevronnés, et entre 300 et 1 000 euros pour les jeunes talents.

Ces chiffres, bien qu'étant des estimations, mettent en lumière la réalité des revenus dans le football régional. Ils reflètent non seulement la passion et l'engagement des joueurs à ce niveau de compétition, mais soulignent également les défis financiers auxquels ils peuvent être confrontés.

Au firmament, des starts qui touchent le pactole


Loin de la normalité des clubs locaux, les stars internationales figurent parmi les personnalités les mieux payées de la planète. Des niveaux de rémunération que ces joueurs doivent à leur talent sur la pelouse, mais aussi aux nombreux contrats publicitaires passés avec des marques.

D'après le magazine Forbes, c'est Cristiano Ronaldo, le prodige portugais jouant pour Al Nassr, qui domine le classement 2023 avec une rémunération annuelle de 248 millions d’euros. Il est suivi par la légende argentine Lionel Messi (Inter Miami), qui empoche 128 millions d’euros. Un chiffre impressionnant, mais qui ne représente finalement... que la moitié de ce que gagne Ronaldo.

Neymar, l'icône brésilienne d'Al-Hilal, se classe troisième avec 106 millions d’euros, juste devant Kylian Mbappé du Paris Saint-Germain, dont les revenus sont estimés à 105 millions d’euros par an. Karim Benzema, un autre Français jouant pour Al-Ittihad, complète le top cinq avec un salaire de 101 millions d’euros.

Dans la seconde moitié du top dix, les chiffres restent impressionnants, bien que nettement inférieurs à ceux des leaders. Erling Haaland de Manchester City se trouve à la sixième place avec 52 millions d’euros, suivi de Mohamed Salah de Liverpool avec 50 millions d’euros. Sadio Mané, également d'Al Nassr, gagne 48 millions d’euros, tandis que Kevin De Bruyne de Manchester City et Harry Kane du Bayern Munich complètent la liste avec respectivement 37 et 35 millions d’euros.

Ces chiffres montrent non seulement les fortunes qui circulent dans le football de haut niveau, mais aussi l'écart considérable entre les superstars du sport et les joueurs de niveaux inférieurs. Cela soulève des questions sur les dynamiques financières au sein du football professionnel et leur impact sur le sport dans son ensemble.



Annonce Trading

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations requises.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires...

TitiParisien
Punaise ! Quelle sacrée différence entre les salaires des stars du foot et ceux qui jouent en National 2... La grande majorité galère avec des revenus modestes pendant que quelques stars se font de l'or en barre. Qui dirige ce monde de dingue ?
TacleRaffiné
En tant que grand amateur de foot, j'ai toujours idéalisé le monde professionnel. C'est assez surprenant de voir que même au niveau National 2, les salaires sont aussi discrets. On parle toujours des énormes sommes que gagnent les stars, mais on oublie bien souvent les joueurs de base. Une vraie prise de conscience pour moi...
Pass-D
Ah ouais, pas mal du tout l'écart entre les petits joueurs qui gagnent juste de quoi vivre et les stars qui roulent sur l'or! Serait pas mal de revoir un peu cette répartition







x


Newsletter ideal investisseur
Pas encore abonné(e) à la Newsletter ?

Rejoignez la communauté Idéal investisseur !

Merci d'entrer votre mail
Merci d'accepter les conditions pour vous inscrire J'accepte de recevoir la newsletter, je pourrai me désabonner quand je veux. Mon adresse ne sera pas communiquée à des tiers.