ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Suppléments

La souscription d'un crédit renouvelable : qu'est-ce que c'est ?



Le crédit renouvelable est une réserve d'argent qui peut être utilisée à tout moment. Mise à disposition des particuliers, il peut être utile pour augmenter sa trésorerie en cas d'imprévu ou de dépense ponctuelle. Il doit toutefois être géré avec attention.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Contenu proposé par | Publié le 12-01-2021 15:33, Mis à jour le 12-01-2021 15:39
Photo : Adobe Stock  

Partager

Financer ses dépenses par une avance de trésorerie

La plupart des banques offrent la possibilité de souscrire un crédit renouvelable. Il s'agit d'un type de crédit à la consommation dont le montant est assez faible, puisqu'il est rarement supérieur à 3 000 euros. Son avantage principal est de ne pas être affecté : le souscripteur peut utiliser cette facilité de caisse à tout moment, pour régler n'importe quelle dépense sans avoir à en référer à l'établissement prêteur : voyages, imprévus, achat ponctuel...

Cette somme est utilisable par les souscripteurs à tout moment : ceux-ci peuvent l'utiliser entièrement ou en partie quand ils le souhaitent. Elle peut alors venir faciliter les achats, l'emprunteur pouvant choisir le nombre de mensualités pour le remboursement. La réserve disponible se reconstitue ensuite au fur et à mesure que l'emprunteur rembourse le capital utilisé. D'où le nom de « crédit renouvelable ».

Par exemple, lorsqu'un particulier souscrit à un crédit renouvelable pour un montant maximum de 3 000?, il peut utiliser 1 000? pour l'achat d'un ordinateur. S'il rembourse 100? de capital par mois pendant 10 mois (les intérêts applicables étant ajoutés pour obtenir la mensualité totale), sa réserve utilisable sera de 2 100? après la première mensualité, puis 2 200? après la deuxième, 2 300? après la troisième et ainsi de suite jusqu'à reconstitution des 3 000?.

Évidemment, comme tout crédit, la somme est obligatoirement à rembourser et ce dans un délai inférieur à 3 ans. Sachant que plus le délai de remboursement sera long, plus le coût du crédit sera élevé.



Comment souscrire un crédit renouvelable ?

Si le crédit renouvelable correspond à un besoin, les particuliers doivent d'abord s'interroger sur le montant maximal à souscrire. Celui-ci va dépendre des dépenses que compte effectuer le futur emprunteur, mais surtout de sa capacité de remboursement.

Pour disposer de cette réserve d'argent, les particuliers doivent ensuite effectuer les mêmes démarches que lorsqu'ils souscrivent à un prêt à la consommation classique. Ils doivent remplir un dossier sur leur situation financière et joindre des documents afin que l'établissement de crédit examine et valide la demande. Chaque banque pratique ses propres critères dans la sélection des dossiers, aussi est-il conseillé de se renseigner sur le site Internet de l'établissement, par téléphone ou de prendre un rendez-vous dans une agence.


Le crédit renouvelable : à utiliser avec parcimonie

Le crédit renouvelable portant sur un montant faible, les taux d'intérêt appliqués peuvent être élevés. Ceux-ci sont, la plupart du temps, supérieurs aux taux pratiqués pour un crédit à la consommation classique ou un crédit auto par exemple. Les particuliers souhaitant souscrire à ces offres doivent donc être vigilants quant au taux pratiqué. D'autant qu'ils peuvent être révisables, et par conséquent évoluer à chaque nouvelle utilisation du crédit. Néanmoins, il faut signaler que dans le cas où l'argent n'est pas utilisé, aucun intérêt n'est dû.

L'écueil principal pour un emprunteur est d'utiliser cette réserve d'argent de façon récurrente sans y faire attention ou de l'utiliser systématiquement pour ses dépenses courantes pour assurer sa trésorerie. Ceci pousse au remboursement sans fin du crédit. Pour ne pas perdre de vue son échéance et éviter l'emballement d'une dette, les particuliers peuvent alors demander à la banque prêteuse de transformer le crédit renouvelable en crédit classique à la consommation. Le nombre de mensualités est alors connu à l'avance, de même que la date à laquelle le crédit sera définitivement remboursé.



Cet article vous a été utile ?

      
  Dîtes-nous en plus dans les commentaires !



Partager


A propos de l'auteur
Hélène Rossi est rédactrice spécialiste des finances personnelles, de l'assurance et l'économie.



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !