ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    bourse

Niveau de support et seuil de résistance : les lignes de tendance en bourse

Déterminer les seuils d'achat et de vente d'un titre financier est l'une des bases pour définir sa stratégie d'investissement. En analyse technique, le « niveau de support » et le « seuil de résistance » peuvent vous y aider. Voici comment faire.

Temps de lecture : 5 minute(s) - Par | Mis à jour le 07-10-2021 18:02 | Publié le 07-10-2021 17:18
Photo : Shutterstock  

Partager

Niveau de support et seuil de résistance : de quoi parle-t-on ?

Regarder la courbe d'évolution d'un titre financier est loin d'être l'unique tâche à effectuer pour définir sa stratégie d'investissement. Pour cela, les épargnants doivent s'intéresser aux seuils hauts et bas entre lesquels la valeur du titre ou de l'indice progresse sur une période récente.

Lorsqu'ils examinent les graphiques, les investisseurs tracent systématiquement 2 droites :

- le « niveau de support »: c'est le cours minimum atteint par la valeur sur la période étudiée, c'est-à-dire sa valeur plancher actuelle.
- le « seuil de résistance » : c'est son niveau maximum sur la même période, autrement dit son plafond.

Ces deux bornes représentent des seuils qui ne pourront être franchis que suite à un évènement particulier. En attendant, la projection classique est d'imaginer que le titre va osciller de façon cyclique entre ces 2 bornes à la hausse puis à la baisse, jusqu'à ce qu'une actualité vienne bouleverser les choses et casser l'un de ces seuils.

Sur la base de la résistance et du support, les investisseurs peuvent déterminer une stratégie d'investissement à court / moyen terme qui consiste à acheter lorsque la valeur du titre se rapproche de son seuil de support (son niveau bas) et vendre lorsqu'il est près d'atteindre son niveau de résistance (son niveau haut). Sachant que lorsque l'une de ces droites est atteinte plusieurs fois sur une période, les chances pour que le seuil soit cassé augmentent.

Bien évidemment, ces deux droites changent en fonction du titre financier et de son évolution dans le temps. Chaque fois que l'un des seuils est franchi, son niveau est ajustés.

La résistance et le support peuvent être matérialisés par des lignes droites ou obliques.

Les cassures ne se produisent en général pas sans raison. Le motif peut être interne à l'entreprise (bons ou mauvais résultats financiers, carnet de commandes...), mais il peut aussi être dû à des causes extérieures comme de bonnes ou mauvaises nouvelles politiques ou économiques avec des conséquences potentielles sur le secteur ou encore des mouvements généraux sur les marchés (prises de bénéfices, échéance des contrats à terme...).


Exemple de seuil de résistance et de niveau de support, action Airbus, juillet-octobre 2021, graphique par TradingView

Exemple de seuil de résistance et de niveau de support, action Airbus, juillet-octobre 2021, graphique par TradingView




Pourquoi les lignes de tendance sont importantes en bourse ?

Il est important de comprendre que le cours d'une action résulte de la confrontation entre l'offre du titre financier et sa demande sur un marché. Lorsqu'un vendeur et un acheteur s'accordent sur le prix d'un actif, la transaction peut avoir lieu. Or, en bourse, le vendeur comme l'acheteur vont avoir chacun leurs propres analyses et anticipations quant à l'évolution du cours d'un titre.

Le seuil de résistance et le niveau de support sont des indicateurs que chacune des parties va avoir en tête. Aussi, lorsqu'une action se rapproche par exemple de son niveau bas, il y a de fortes chances que les vendeurs vont attendre la hausse pour vendre, tandis que les acheteurs vont affluer. De fait, avec plus d'acheteurs que de vendeurs, le prix des actions va remonter.

Il en va de même lorsque le cours va approcher du niveau haut. En dehors d'un évènement particulier, il y a tout autant de chances que le nombre de vendeurs soit alors en hausse, mais que de nombreux acheteurs décident d'attendre la baisse pour acheter le titre. Ainsi, le prix de l'action va finir par baisser.

Il ne faut pas oublier que les cours de bourse dépendent de nombreux facteurs, parmi lesquels on trouve les comportements humains mais aussi de nombreuses variables économiques. Ces projections mathématiques ne sont donc que des estimations qui doivent venir en appui d'une décision d'investissement, mais elles ne sont en rien des garanties sur l'avenir. Il arrive fréquemment que des évènements non prévus provoquent une cassure d'un de ces seuils, à la hausse comme à la baisse.


Les droites du support et de la résistance : l'exemple de Catana

Examinons l'évolution du cours de l'action CATANA entre juillet 2021 et octobre 2021. Le graphique est créé sur le site TradingView, qui dispose de nombreux outils de personnalisation. Vous pouvez faire vos propres analyses gratuitement ici, en cliquant en haut de la page sur "graphiques".

La ligne verte représente le seuil de résistance. Il passe par 5 crêtes, ce qui est significatif (dès que la droite croise au moins 3 points cela devient notable). En bas, la ligne rouge représente le niveau de support. Il passe par 3 points. On voit ici une tendance haussière qui évolue de façon cyclique entre les 2 lignes de tendance.

Évidemment, comme le dit l'adage, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Tôt ou tard, d'autres critères vont venir en ligne de compte et provoquer un aplatissement des droites (valeur économique de la société, potentiel dividende...).


Exemple de seuil de résistance et de niveau de support, action Catana, juillet-octobre 2021, graphique par TradingView





Comment tracer les droites de support et de résistance ? Exemple de l'action Kering

Si en théorie le fait de tracer ces deux droites est simple, l'exercice peut être assez difficile lorsque les fluctuations sont importantes. D'abord parce qu'il faut assez de recul sur l'évolution d'un titre pour les tracer (enchaînement d'au minimum 2 crêtes et 2 creux de même amplitude, voire 3), mais aussi parce que plusieurs niveaux de lecture peuvent exister sur plusieurs échelles de temps (court / moyen / long terme).

Lorsque la valeur d'un titre financier est assez stable à long terme ou suit une croissance régulière (ou un recul !), les droites sont est assez simple à créer. Il suffit de repérer les creux et les sommets de la courbe sur une période récente, et tracer le "couloir" dans lequel évolue le titre en prenant appui sur les crêtes et les points bas, comme nous l'avons vu plus haut dans le cas d'Airbus.

Mais il arrive souvent que l'exercice soit beaucoup plus compliqué. Pas de panique pour autant, quelques éléments permettent de se repérer dans la plupart des cas.

Prenons le cas de Kering, ex Pinault-Printemps-Redoute groupe français du secteur du luxe notamment propriétaire de Gucci, Yves Saint Laurent et Balenciaga. En observant l'évolution du titre entre juin et octobre 2021 et reproduit ci-dessous grâce à TradingView, on s'aperçoit de plusieurs choses.

L'action Kering a entamé un cycle baissier dès la fin du printemps, que l'on peut retrouver sur le graphique aux points 1 à 6 (niveau de support). Cette tendance a été interrompue très nettement le 28 juillet (point 7), avec l'annonce d'excellents résultats : une croissance au 1er trimestre de +54,1% par rapport à 2020 et +8,4% par rapport à 2019. Ces bonnes nouvelles ont cassé le seuil de résistance et le cours du titre s'est envolé jusqu'à la mi-août.

Le 13 août (point 8), c'est à nouveau la cassure, sous l'effet de mauvaises nouvelles conjoncturelles aux États-Unis et en Chine qui sont particulièrement susceptibles d'impacter le secteur du luxe. En une semaine, le titre a perdu 18%.

Si l'on regarde de plus près, le point bas atteint le 20 août après la chute vertigineuse de l'action Kering rejoint en réalité le point 4 de la droite de support...

Attention, car des évènements peuvent venir fausser l'interprétation des lignes de tendance, et ne rendre le franchissement des seuils que temporaire. Cela peut être le cas lors de mouvements boursiers de grande ampleur et sans lien réel avec le titre examiné. L'examen des volumes de transaction est donc important.




Exemple de seuil de résistance et de niveau de support, action Kering, juillet-octobre 2021, graphique par TradingView


Exemple de seuil de résistance et de niveau de support, action Kering, juillet-octobre 2021, graphique par TradingView



Comment utiliser les seuils de résistance et le niveau de support ?

Lorsqu'un seuil de résistance et un niveau de support sont identifiés, ils peuvent servir de repère pour l'achat ou la vente du titre. Lorsque la valeur se rapproche de son seuil bas, il peut être temps d'acheter. A l'inverse, lorsqu'elle atteint sa limite haute, c'est peut-être une bonne opportunité pour vendre. L'exemple de Kering démontre aussi que la prudence est de mise lors du franchissement des seuils, afin de ne pas vendre ou acheter trop vite.

Beaucoup d'autres indicateurs peuvent être utilisés en complément pour tenter de saisir la tendance de fond du titre et déterminer sa stratégie d'investissement. Bientôt la suite de notre série dédiée à l'analyse technique en bourse. En attendant, retrouvez notre premier volet sur l'analyse graphique.



   

A propos de l'auteur
Caroline Courvoisier est titulaire d’un master de Gestion de patrimoine et a suivi des formations économiques et financières spécialisées dispensées par l’université de New York (Real Estate Finance) et l’INSEAD (spécialisation « blockchain revolution in financial services »). Elle a travaillé 10 ans dans l’univers du financement et de la gestion de projets immobiliers avant de se consacrer au journalisme économique et financier.
Linkedin Caroline Courvoisier



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !